physionomie

 

définitions

physionomie ​​​ nom féminin

Ensemble des traits, aspect du visage (surtout d'après leur expression). ➙ face, faciès ; physique. Jeux de physionomie, mimiques.
Aspect particulier (d'une chose). ➙ apparence. La physionomie du pays a changé.
 

synonymes

physionomie nom féminin

figure, face, faciès, physique, tête, traits, visage, binette (familier), bouille (familier), gueule (très familier), tronche (familier)

air, attitude, expression, masque, mine, mimique

apparence, allure, aspect, caractère, dehors, extérieur, face

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sa vie répondait à sa physionomie, elle était pleine de travaux secrets et cachait la vertu d'un saint.Honoré de Balzac (1799-1850)
C'était une très belle personne, blanche avec des yeux noirs, de fraîches couleurs, une physionomie très ferme, très décidée, franche, mais froide.George Sand (1804-1876)
Nous avons, d'ailleurs, conservé au livre sa physionomie, nous avons ainsi respecté jusqu'aux négligences de style.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Dès que je le veux, je revois ma cousine la présidente dans ses moindres détails, et, certes, ce n'était pas une physionomie à la douzaine.Paul Féval (1816-1887)
C'était un de ces hommes dont la physionomie laisse lire toutes les pensées, et dont toutes les pensées sont bienveillantes et vertueuses.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Mais il avait dans le regard, dans le sourire, dans l'ensemble de la physionomie, cette expression malheureuse qui révèle une destinée funeste.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Cela était vrai, de la vie je n'avais vu à mon mari une physionomie à la fois plus riante et plus indiciblement heureuse.Eugène Sue (1804-1857)
L'eût-elle pu faire, que la physionomie, les manières si changées de sa fille depuis quelques mois, lui eussent donné le pressentiment d'un grand drame intérieur.Daniel Lesueur (1854-1921)
Tantôt sa physionomie prenait une expression caressante, tantôt son regard cherchait à surprendre la pensée.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Blanc, je n'ai pas appris qu'il y soit allé ; mais j'ai reconnu des traces de son passage à l'attitude, aux gestes, à la physionomie et jusqu'aux articulations des ouvriers.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Son histoire vraiment tragique donnait un grand intérêt à sa physionomie déjà fort aimable et gracieuse.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Sa physionomie expressive suivait toutes les impressions de son âme, sans jamais perdre de la douceur charmante qui en faisait le fond.Louis Constant Wairy (1778-1845)
La princesse-mère a dû être charmante : elle a la physionomie la plus spirituelle et la plus agréable.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Elle voit tout à coup paraître un grand homme fort bien vêtu, d'une physionomie assez sombre, qui lui demande le sujet de son chagrin.Paul Sébillot (1843-1918)
Sa physionomie était sérieuse, presque imposante, quoique son regard animé d'une bienveillance intelligente tempérât cette gravité avec beaucoup d'agrément.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Il vous restera encore à voir cette nation elle-même, à observer sa physionomie, ses mœurs, à étudier sa langue, à la connaître enfin.Auguste de Gérando (1819-1849)
Sa principale distraction était d'observer les mœurs, les jeux de physionomie des nombreux visiteurs qui venaient faire leur cour à une vieille fille d'humeur bourrue, qu'on savait goutteuse et riche.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Il se trouva enfin dans la troupe un homme qui n'estoit ny bien ny mal fait, qui avoit la physionomie fort ingenue et qui monstroit tenir beaucoup du stupide.Antoine Furetière (1619-1688)
Chacun de ces cabarets a sa physionomie, sa réputation, ses excentrics, ses habitués, ses fidèles, qui ne vont guère autre part.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Pendant ce débat, la physionomie de ma tante n'avait trahi aucune émotion ; elle tenait dans ses mains une longue aiguille à tricoter...Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PHYSIONOMIE » s. f.

Art qui enseigne à connoistre l'humeur ou le temperament de l'homme par l'observation des traits de son visage, & la disposition de ses membres. Jean Baptiste Porta & Robert Flud ont écrit de la Physionomie. La Physionomie est une science assez vaine, mais plus solide que la Chiromance. Le Sophiste Adamantius a écrit des Livres de Physionomie. André de Laguna a traduit le Livre de la Physionomie d'Aristote.
 
PHYSIONOMIE, se prend quelquefois simplement pour la mine. Cet homme a quelque chose de grand dans sa physionomie, c'est à dire, dans sa mine. Celuy-là a la physionomie patibulaire, a quelque chose de funeste dans sa physionomie. On a dit de quelqu'un, que sa physionomie avoit toutes sortes de mauvaises qualitez, horsmis qu'elle n'étoit point menteuse.
Les mots du bitume Grailler Grailler

v. 1. Manger. 2. Dans la locution « ça graille » : c’est super, ça déchire.

Dérivés : graille, graillance.

Aurore Vincenti 11/05/2020