planter

 

définitions

planter ​​​ verbe transitif

Mettre, fixer (un plant, une plante) en terre. Planter des salades. ➙ repiquer.
Mettre en terre (des graines, bulbes, tubercules). ➙ semer. Planter des haricots.
Planter un lieu, le garnir de végétaux qu'on plante par plants ou semences. ➙ ensemencer. —  au participe passé Avenue plantée d'arbres.
Enfoncer, faire entrer en terre (un objet). ➙ ficher. Planter un pieu. —  Planter des clous. —  pronominal Une écharde s'est plantée dans son pied. —  au participe passé Cheveux plantés serré, qui poussent serrés. Dents mal plantées.
Mettre, placer debout, droit. ➙ dresser. Planter sa tente. Planter les décors, les disposer sur scène.
Appliquer directement et brusquement. Planter son regard sur qqn, qqch. ➙ fixer.
Planter là qqn, qqch., l'abandonner brusquement. Il l'a planté là et il est parti.

se planter ​​​ verbe pronominal

(passif) Être planté. Cet arbuste se plante en automne.
(personnes) Se tenir debout et immobile (par rapport à qqch.). Il est venu se planter devant nous. ➙ se camper ; planté (2).
familier Sortir de la route ; avoir un accident. Il s'est planté en moto.
au figuré Échouer. Se planter à un examen. —  Faire une erreur. Se planter dans ses prévisions.
familier (logiciel, ordinateur) Cesser de fonctionner à cause d'une erreur. Le programme s'est planté. —  intransitif Le programme a planté.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je plante

tu plantes

il plante / elle plante

nous plantons

vous plantez

ils plantent / elles plantent

imparfait

je plantais

tu plantais

il plantait / elle plantait

nous plantions

vous plantiez

ils plantaient / elles plantaient

passé simple

je plantai

tu plantas

il planta / elle planta

nous plantâmes

vous plantâtes

ils plantèrent / elles plantèrent

futur simple

je planterai

tu planteras

il plantera / elle plantera

nous planterons

vous planterez

ils planteront / elles planteront

 

synonymes

planter verbe transitif

semer, repiquer, transplanter

ensemencer, [d'arbres] arborer, boiser, peupler, reboiser

enfoncer, ficher, implanter, piquer

installer, camper, élever, placer, poser, [une tente] dresser, monter

[Informatique, familier] boguer

se planter verbe pronominal

se poster, s'arrêter, se camper, se mettre

[familier] se tromper

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On verrait ; on parlait toujours de planter là son chez soi dans la colère, seulement la chose ne semblait pas si facile, quand on réfléchissait.Émile Zola (1840-1902)
Il s'arrêta et s'informa de la vie de ce pauvre homme, lui donna l'aumône, et commanda qu'on n'eût point à l'empêcher de planter, et avec passion.Jean Héroard (1551-1628)
Je ne peux pas me mettre à peser du sucre ou à planter des choux !Edmond About (1828-1885)
Tu viens te planter en face de moi sans savoir le danger que tu cours !Henry Gréville (1842-1902)
Les agriculteurs devront planter de nouvelles cultures et il faudra des mois avant qu'ils ne puissent vendre leurs produits sur le marché.Europarl
Pendant qu'on s'occupait de planter les poteaux, de fixer les cordes, je pouvais, grâce à ma place privilégiée, entendre les propos de la foule qui était derrière moi.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Les rois seuls peuvent planter devant leurs maisons l'arbre que nous nommons le saule pleureur ou l'arbre du grand seigneur.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Je vécus quelque temps chez lui, et, par ce moyen, je pris connaissance de la manière de planter et de faire le sucre.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Deux ans après, le roi donna l'ordre de planter les arbres qui s'élèvent des deux côtés.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Ils observent des saisons pour semer leurs grains, surtout pour planter le tabac, dont chaque famille cultive sa provision autour de ses cabanes.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Chacun de nous gagne le sien et, pendant toute la campagne après, l'on n'a plus le droit de planter sa ligne ailleurs, l'on ne change plus.Pierre Loti (1850-1923)
Aussitôt que possible les mûriers ornèrent les routes, ainsi que les lieux publics où il pouvait être convenable d'en planter, et les propriétaires en admirent dans leurs propriétés.Pons de l'Hérault (1772-1853)
J'en étais tellement désolée que j'ai fini par me planter en face d'eux, les bras croisés, sans plus les servir.Marie Quinton (1854-1933)
Je ne serais pas du tout surpris qu'en ce moment il n'eût pas d'autre idée que de se procurer les soixante mille francs qu'il nous doit, pour nous planter là.Hector Malot (1830-1907)
Il a trouvé fort juste de pouvoir planter là les sœurs, les marmots et la femme par-dessus le marché...George Sand (1804-1876)
Nous y sommes probablement sur le papier, mais c’est au niveau de l’application que nous risquons de nous planter.Europarl
Qui est-ce qui profite maintenant des bâtiments que j'ai fait élever, des parcs et des jardins que j'ai fait planter ?Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Sous quel aspect d'astres il fait bon semer et planter des eloges pour en recüeillir le fruit dans la saison.Antoine Furetière (1619-1688)
Mais il est fait surtout, pour moi, de ce que, bâtir, c'est collaborer avec la terre, comme cultiver, comme planter.Daniel Lesueur (1854-1921)
Je crois bien me souvenir que j'essayais de planter mon couteau debout en équilibre sur mon assiette et que je n'y pouvais point réussir.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PLANTER » v. act.

Mettre en terre quelque graine, bouture, ou plançon pour luy faire prendre racine. On plante des arbres, des sauvageons à la ligne, en eschiquier, en quinconche. Les Jardiniers observent certains jours & saisons propres pour semer & pour planter.
 
PLANTER, se dit aussi de ce qu'on fiche simplement en terre. Ce General a fait planter le piquet à son armée en un tel lieu, pour dire, il y a campé. On le dit aussi de ceux qui establissent leur demeure en quelque endroit. On dit aussi, planter des pieux, quand on veut faire des palissades, ou bastir sur pilotis. La premiere chose que font les Moines qui s'establissent, c'est de planter la croix. On predit aux Princes naissants, qu'ils iront planter leurs estendarts jusques sur le mont Liban. Les Hollandois sont venus se planter à l'embouchure de la Tamise, y ont mouillé l'ancre. Les ennemis sont venus planter des eschelles au pied du mur. On a envoyé ce Capitaine planter des colonies dans les terres neuves.
 
PLANTER, signifie aussi, Se tenir droit, & se venir placer en quelque lieu. La premiere leçon que donne un Maistre de danse, ou d'escrime à un escolier, c'est de le bien planter sur ses jambes. Il se plante sur ses orteils, sur ses ergots. On dit aussi, qu'un cheval se plante bien, quand il est ferme & droit sur ses pieds. Ce grand corps s'est venu planter devant moy, & m'a empesché de voir la ceremonie. Les escornifleurs se plantent hardiment au plus bel endroit de la table.
 
PLANTER, se dit figurément en choses spirituelles & morales. St. Xavier est allé planter la foy dans les Indes. On dit qu'on a planté des cornes à quelqu'un, lors qu'on luy a desbauché sa femme. On dit aussi quand on la quitte, quand on l'abandonne, qu'on l'a planté là.
 
PLANTER, se dit proverbialement en ces phrases. Me voilà bien planté pour reverdir, pour dire, On m'a abandonné en un lieu où je ne sçay que devenir. On dit aussi de celuy qui est relegué en une maison de campagne, qu'on l'a envoyé planter des choux.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020