Email catcher

populace

Définition

Définition de populace ​​​ nom féminin

péjoratif Bas peuple.

Synonymes

Synonymes de populace nom féminin

prolétariat, masse, peuple, populaire, populo (familier), vulgaire (littéraire), plèbe (vieux), tourbe (vieux)

foule, multitude

racaille, canaille, pègre, tourbe (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot populace

Nous nions que la force brutale soit l'autorité légitime, et que la populace soit la nation.Hippolyte Taine (1828-1893)
Elle se méfie aussi de la populace, des commotions urbaines, ces désordres qui agitent les villes et qu'elle dénonce dans tous ses livres.Revue française d'histoire des idées politiques, 2021, Valérie Toureille (Cairn.info)
Vu la citation, il semble que la populace ait quelque chose à voir avec la pauvreté : serait populace celui qui est pauvre.Tumultes, 2013, Julia Christ (Cairn.info)
Dès que les frères parurent avec leur nouvel habit, la populace s'attroupa autour d'eux.Bathild Bouniol (1815-1877)
La populace, n'étant plus retenue par aucune considération, se laissa aller à tout ce que lui inspira sa grossièreté ordinaire.Bathild Bouniol (1815-1877)
Le problème que la populace pose à la politique est que cette dernière ne peut pas l'intégrer dans son activité propre qu'est l'agir en commun.Tumultes, 2013, Julia Christ (Cairn.info)
Le thorubos est de fait plus souvent associé à la masse (plèthos) voire à la populace (ochlos) qu'au dèmos.Participations, 2012, Noémie Villacèque (Cairn.info)
La populace occupait le haut des tertres voisins, d'où, grâce à l'élévation naturelle du terrain, on pouvait voir la lice par dessus les galeries.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Pourquoi donc mes subordonnés devaient-ils lutter directement contre cette populace ?Le monde juif, 1973, Adam Rutkowski (Cairn.info)
L'idée que la populace puisse être un tremplin pour accéder au pouvoir fait son chemin.Ça m'intéresse, 08/05/2021, « Faut-il avoir peur du populisme ? »
Les unités de police arrivées sur les lieux avec beaucoup de retard eurent visiblement du mal à disperser la populace, après plusieurs heures d'affrontements.Revue d'Histoire de la Shoah, 2018, Christoph Kreutzmüller, Olivier Mannoni (Cairn.info)
Telle son éminence grise, qui lui colle aux babouches depuis trente ans, qui vient d'accéder à la direction d'un office chargé de loger les plus démunis parmi la populace.Ouest-France, 04/10/2013
Et ce n'est pas seulement celle de la populace comme on le croit en général.Revue d'Histoire de la Shoah, 2015, Georges Bensoussan (Cairn.info)
Les ignobles de la populace sont ceux qui n'entrent pas dans ses lignes.Medium, 2006, Robert Damien (Cairn.info)
Pour eux, le peuple était toujours une populace (mob) en puissance.Droits, 2020, Élisabeth Zoller (Cairn.info)
La populace renvoie en effet à un phénomène réel (bien qu'en soi contingent et pour cela non effectif) qui habite tendanciellement la société civile moderne.Tumultes, 2013, Louis Carré (Cairn.info)
Avec l'émergence de la populace, le principe de la société civile se trouve radicalement remis en cause.Tumultes, 2013, Louis Carré (Cairn.info)
Si le peuple peut être diverti de sa colère par la marche, la populace ne l'est pas.Dix-huitième siècle, 2021, Gaël Rideau, Camille Noûs (Cairn.info)
Il traversa les flots d'une populace furieuse, qui voulait le mettre en pièces, et parvint enfin auprès des autorités vénitiennes.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il s'est arrêté le signal de la trahison, qui devait déchaîner la meute de la populace sur la proie des patriciens.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de POPULACE s. f.

Terme collectif. Menu peuple, foule de gens. Dans les grandes ceremonies on est fort embarrassé de la populace. Il faut mettre des gardes pour chasser la populace. Quand la populace est une fois esmeuë la sedition est dangereuse.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022