Email catcher

vulgaire

Définition

Définition de vulgaire ​​​ adjectif et nom masculin

adjectif
vieux Très répandu.
didactique Se dit de la forme de langue connue de tous (opposé à littéraire). Latin vulgaire : latin populaire qui était parlé dans les pays romans. (opposé à scientifique, technique) Le nom vulgaire d'une plante. ➙ courant, commun, usuel.
vieux Ordinaire.
(avant le nom) Quelconque, qui n'est que cela. Un vulgaire passant. ➙ simple. moderne, péjoratif Une vulgaire menteuse.
péjoratif Qui manque d'élévation ou de distinction. ➙ bas, commun, grossier, trivial. (opposé à distingué, élevé) Un esprit vulgaire. syn., familier vulgos ​​​ . Avoir des goûts vulgaires.
spécialement Qui choque la bienséance. Langage, mot vulgaire. ➙ trivial.
nom masculin
vieux ou littéraire Le commun des hommes, la majorité (souvent péjoratif). ➙ foule, masse. Un homme au-dessus du vulgaire.
Ce qui est vulgaire (I, 3). Tomber dans le vulgaire. ➙ vulgarité.

Synonymes

Synonymes de vulgaire adjectif

grossier, obscène, populacier, trivial, poissard (littéraire)

commun, banal, bas, grossier, ordinaire, prosaïque, terre à terre, trivial

[nom] courant, usuel

[avant le nom] banal, ordinaire, pauvre, quelconque

Exemples

Phrases avec le mot vulgaire

Désormais, le zémidjan est considéré comme le chômeur vulgaire ou le campagnard mal éduqué, dangereux et mesquin.L'Économie Politique, 2009, Gauthier Marchais (Cairn.info)
Derrière le peuple se tapit toujours la foule sombre, dangereuse et vulgaire.Sociétés, 2008, Vincent Rubio (Cairn.info)
D'autre part, il rejette l'idée selon laquelle les obligations citoyennes ne seraient que la vulgaire dérivée de principes moraux universels.Revue française de science politique, 2011 (Cairn.info)
Et ils n'ont tout simplement pas le droit de chapitrer ce pays balte comme un vulgaire étudiant.Europarl
Cela limiterait la diversité de votre public et risquerait de vous donner l'image d'un vulgaire produit de première nécessité, toujours disponible.Capital, 16/04/2015, « Briller à la machine à café »
Un lieu méconnu que l'on imagine souvent comme un vulgaire et boueux marécage.Ouest-France, 31/07/2012
D'un coup de baguette magique, une vulgaire citrouille devenait un carrosse rutilant.Ouest-France, Éric de GRANDMAISON, 04/02/2017
Derrière le local, on peut justement observer les deux coffres, ouverts comme de vulgaires boîtes de conserve.Ouest-France, Maxime PIONNEAU, 21/12/2017
Aussi subtile qu'excessive, mais jamais vulgaire, elle revient sur ses déboires d'avocate débutante.Ouest-France, 02/09/2015
Permis au vulgaire, et non à vous, de prendre les effets du travail pour un développement de la personnalité.Honoré de Balzac (1799-1850)
Normal, dans le business de l'éducation, l'argent est un sujet sale et vulgaire.Capital, 16/10/2018, « Comme un vendeur, persuadez une école privée de prendre votre… »
Elle ne supporte pas le regard des hommes sur elle et se rend masculine voire vulgaire pour ne pas attirer le désir.Psychotropes, 2019, Marie-Alix Reynaud (Cairn.info)
Et, s'il refuse de nouveau à trois reprises d'être réintégré dans un poste correspondant à sa qualification, il pourra être purement et simplement licencié, comme un vulgaire travailleur du privé.Capital, 01/03/2011, « La gestion des ressources humaines se modernise beaucoup trop lentement »
On découvre également des fougères, capillaire noir, aigle polypode vulgaire ou réglisse des bois.Ouest-France, 24/07/2021
Elle concurrencera la littérature courtoise, aussi en vulgaire, en raison de son succès auprès du public, de son idéologie et de son esthétique.Cahiers de civilisation médiévale, 2019, Déborah González (Cairn.info)
Apparaître comme une vulgaire plate-forme d'e-commerce ou de petites annonces.Capital, 15/09/2015, « Airbnb : le triomphe de l'hôtelier sans hôtels »
La succession de blagues très vulgaires et très violentes pourra rebuter.Ouest-France, Sylvestre Picard, 20/05/2018
La verrue vulgaire : généralement localisée sur les mains, elle est petite et sa surface est rugueuse.Ça m'intéresse, 25/06/2021, « Verrue : causes, symptômes, traitement, prévention »
Dans ce modèle, l'immanence démocratique ne saurait être que vulgaire.Sécurité et stratégie, 2015, Floran Vadillo (Cairn.info)
La plus vulgaire comme la plus haute femme est enivrée en voyant la première proclamation de son pouvoir dans quelqu'une de ces métamorphoses.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de VULGAIRE adj. m. & f. & subst.

Commun, trivial, ordinaire. Les opinons vulgaires sont les plus fausses. C'est un homme vulgaire, une pensée vulgaire, qui a été dite cent fois. Le Sage s'accommode aux sentiments du vulgaire, & s'en reserve le jugement. Les proverbes sont des façons de parler vulgaires.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine