postérité

 

définitions

postérité ​​​ nom féminin

littéraire Suite de personnes d'une même origine. ➙ descendant, enfant ; lignée. Mourir sans postérité. —  au figuré La postérité d'un artiste, ceux qui s'inspirent de lui, après lui.
Générations à venir. Travailler pour la postérité. ➙ avenir. —  Passer à la postérité : survivre dans la mémoire collective.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quelques êtres privilégiés ont pu les exercer avec puissance et la postérité leur en rend honneur.Dora Melegari (1849-1924)
Les gestes d'admiration dont ils l'entourent ne sont du reste que de simples indications soumises à la postérité.Gustave Coquiot (1865-1926)
Le récit qu'on vient de lire révèle toutes les grandes qualités de l'écrivain qui en a doté la postérité.Charles Anglada (1806-?)
On a supprimé la postérité, ce paradis des auteurs tombés ou affamés, – parce qu'il faut manger de son vivant.Alphonse Karr (1808-1890)
N'y a-t-il pas une ou deux facétieuses allusions qui doivent être réservées pour la postérité ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Si mon ouvrage va jusqu'à la postérité, je la supplie de ne pas me juger sur le style, mais sur le fond.Marquis de Sade (1740-1814)
Tout l'univers a les yeux sur vous ; vous devez compte de vos actions à la postérité : quelle opinion voulez-vous qu'elle ait de vos vertus ?Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Chacune des lettres que vous m'adressiez était écrite non pour moi, mais pour la postérité.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Tous les gens délicats auraient du plaisir à le lire, si on le voyait de notre temps : mais quel sera son prix à la postérité ?Madame de Sévigné (1626-1696)
Après tout, qu'importent les revers, si notre nom prononcé dans la postérité va faire battre un cœur généreux deux mille ans après notre vie !François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Je vois déjà mes petits-enfans, ma postérité dans cet enfant ; je vois l'appui de ma vieillesse, ma consolation, mon ami, tout mon bonheur à venir....François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Stendhal cependant comptait faire de ses confessions un véritable livre, il écrivait pour la postérité.Stendhal (1783-1842)
Je n'ai jamais pu me rendre compte de cette différence entre ses jugements publics pendant qu'il vivait, et ses jugements confidentiels et posthumes avec la postérité.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Nous vous accuserons devant la postérité d'avoir nié les facultés de la femme, parce que vous avez eu peur de sa concurrence.Jenny d'Héricourt (1809-1875)
Il serait possible qu'il s'en passât, et qu'il épousât une femme quelconque, afin d'avoir une postérité.Dorothée de Dino (1793-1862)
Le château dont elles sont les restes a été bâti par un de ces hommes qui, l'on ne sait trop pourquoi, laissent à la postérité un souvenir sympathique.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La postérité se montre avide de connaître jusque dans les plus petites circonstances leur genre de vie, leur manière d'être, leurs penchans, leurs moindres habitudes.Louis Constant Wairy (1778-1845)
La postérité viendra ; elle prononcera sur le livre et sur le commentaire, si ces vieilleries-là peuvent encore l'occuper.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
La postérité, qui voit plus juste parce qu'elle voit de plus haut et de plus loin, a départagé les deux rivaux.Armand Dayot (1851-1934)
Enfin les trente citoyens qui se seraient distingués entre tous les autres, devaient être admis au grand conseil et prendre rang, pour eux et leur postérité, parmi les patriciens.Pierre Daru (1767-1829)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POSTERITÉ » s. f.

Nom collectif qui se dit des peuples qui viendront aprés nous. Les Conquerans, les grands hommes ne travaillent qu'à rendre leurs noms fameux dans la posterité, qu'afin qu'on parle d'eux dans la posterité la plus reculée. Il a consacré ses ouvrages à la posterité, il bastit pour la posterité. Le vray juge du merite est la posterité : c'est pourquoy Regnier a fort bien dit :
 
Juste posterité, à témoin je t'appelle.
 
POSTERITÉ, se dit aussi des enfans des Rois, des Princes, des grands hommes, de leurs descendans. Ce Roy n'a point laissé de posterité, il est mort sans enfans. Les Patriarches ont été recompensés d'une nombreuse posterité. Ce Seigneur rebelle a été degradé de Noblesse, & declaré roturier luy & toute sa posterité.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre B Relaxez-vous avec Robert : La lettre B

Découvrez les bienfaits du bien-être et de la béatitude avec les mots en B du Grand Robert.

20/02/2020