Email catcher

prééminence

Définition

Définition de prééminence ​​​ nom féminin

Supériorité absolue de ce qui est au premier rang. ➙ primauté ; suprématie. Donner la prééminence à qqch., placer au-dessus.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot prééminence

Cette prééminence du leader constitue donc la grande force du centre droit italien mais aussi sa faiblesse pour l'avenir.CONFLUENCES Méditerranée, 2009, Marc Lazar (Cairn.info)
Cette prééminence fonctionnelle du lien est clairement explicitée par les joueurs.Les Cahiers du Numérique, 2003, Nicolas Auray (Cairn.info)
Voici qui bouleverse le traditionnel classement brut par simple addition des médailles et efface l'apparente prééminence des grands pays.Ouest-France, 24/08/2021
On ne saurait s'expliquer l'influence du drap sur le peuple napolitain : c'est pour lui le cachet de l'aristocratie, le signe de la prééminence.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Cette prééminence accordée au cadre local n'a rien d'original car elle correspond à une première étape logique de tout apprentissage militant.Nouvelle revue de psychosociologie, 2014, Jean-Michel Denis, Martin Thibault (Cairn.info)
Succès incontestable, cette première réaffirme la prééminence de l'hypercentre et l'ouverture vers une fête plus populaire et commerciale qu'exclusivement artistique.Ouest-France, 12/08/2019
Aussi long-tems que la raison l'emportera sur l'instinct, aussi long-tems appartiendra à l'homme la prééminence sur toutes les créatures de la terre.Jean-Baptiste Mosneron de Launay (1738-1830)
L'amour, l'authenticité, la prééminence du cœur sur tout le reste, voilà ce qui anime ceux qui se préparent à mourir.Ouest-France, 30/04/2018
Vous verrez que, par horreur de la prééminence paternelle, on leur réservera le droit de trancher cette question à leur majorité.Charles Turgeon (1855-1934)
Très souvent, du fait de la prééminence des relations franco-allemandes, il y a une sorte de frustration italienne.Ouest-France, Laurent MARCHAND, 05/07/2021
Elle s'est ainsi entourée de trois duos de beatmakers avec la volonté de mettre la voix en avant, comme pour bien marquer la prééminence des mots.Ouest-France, Michel TROADEC, 01/03/2020
Cette conception de la vérité juridique témoigne de la prééminence donnée à la vérité scientifique, perçue comme vérité ultime.Droit et société, 2014, Héloïse Pillayre (Cairn.info)
Cette prééminence du droit peut soustraire la question de l'efficacité administrative à un calcul de rationalité économique.Gestion 2000, 2014, David Huron, Grégory Spieth (Cairn.info)
Dès lors, la question est de savoir laquelle des deux femmes aura la prééminence.Gérard de Nerval (1808-1855)
Sa rédaction marque ainsi la prééminence d'une rubrique dans sa lecture.Ouest-France, 24/08/2021
Arrière toute pensée de prééminence et de fausse gloire !Frédéric Bastiat (1801-1850)
Du fait de la prééminence des dysfonctionnements politiques, ces facteurs institutionnels n'ont pas reçu l'attention qu'ils méritaient.Politique étrangère, 2005, James Sherr, Marc Hecker (Cairn.info)
Les représentants des libertés européennes ont défendu la prééminence absolue de leur position, comme l'ont fait aujourd'hui de nombreux orateurs avant moi.Europarl
En soi, et à part sa direction vers un but déterminé, elle n'est que le désir de la prééminence.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Ainsi les deux ordres, ecclésiastique et laïque, se rapprochent et se confondent, et le premier, par un effet de son caractère sacré, prend la prééminence.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PREEMINENCE s. f.

Qualité, ou rang avantageux qu'on a sur les autres. Un President a la preeminence sur ceux de sa Compagnie. L'homme a de la preeminence sur les autres animaux. La belle taille donne de la preeminence, de l'avantage sur les nains.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022