Email catcher

prison

Définition

Définition de prison ​​​ nom féminin

Établissement clos aménagé pour recevoir des délinquants condamnés à une peine privative de liberté, ou des prévenus en instance de jugement. Les cellules, le parloir d'une prison. Gardien de prison. ➙ geôlier ; argot maton. locution, familier Aimable comme une porte de prison : très désagréable. Être en prison. Mettre en prison (➙ emprisonner).
Lieu où qqn est retenu prisonnier, est séquestré. locution Prison dorée, lieu agréable, mais où l'on est privé de liberté.
au figuré, littéraire Ce qui enferme, emprisonne. Le corps, prison de l'âme.
Peine privative de liberté subie dans une prison. ➙ détention, emprisonnement, réclusion. Risquer la prison. Condamné à cinq ans de prison.

Synonymes

Synonymes de prison nom féminin

centre pénitentiaire, centrale, centre de détention, maison d'arrêt, taule (familier), geôle (littéraire), ballon (argot), pénitencier (vieilli), bastille (vieux), maison de justice (vieux), cachot (anciennt)

emprisonnement, détention, privation de liberté, réclusion

Synonymes de en prison

sous les verrous, à l'ombre (familier), au trou (familier), au bloc (familier), en cabane (familier), derrière les barreaux (familier), au placard (familier), au gnouf (populaire), au violon (populaire), dans les fers (littéraire)

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PRISON s. f.

Geole, lieu fort & gardé pour retenir des criminels, des debiteurs, & des captifs. On met les criminels dans des cachots, dans les lieux les plus noirs & obscurs de la prison. On ordonne qu'un debiteur sera contraint par corps, tiendra prison tant qu'il ait payé. Les Mathurins rachetent les captifs qui pourrissent dans les prisons des Infideles. Borel derive ce mot de l'Italien prigione. Du Cange le derive de prisio & prisionarius, qu'on a dit dans la basse Latinité pour signifier prison & prisonnier.
 
On dit de celuy qui a été eslargi à sa caution juratoire, qu'on luy a donné la ville pour prison, les chemins pour prison. On dit aussi, qu'il demeurera à la garde d'un Huissier comme en vive geole, pour dire, qu'il sera toûjours reputé être en prison. Il a été tant de temps en prison. Il est deffendu d'avoir des prisons privées. On fait un procés criminel pour le bris des prisons.
 
PRISON, se dit figurément en choses morales. Les spirituels disent que le corps est la prison de l'ame. Les amoureux disent qu'ils sont en prison, que leur coeur est en prison, dans la captivité ; qu'ils aiment leur prison.
 
PRISON, se dit proverbialement en ces phrases. Cela est charmant comme la porte d'une prison. Il n'y a point de belle prison, ni de laides amours. On dit aussi de celuy qui est trop serré dans ses bottes, dans ses souliers, qu'il est dans la prison de St. Crespin.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert

Au mois de mai paraîtra la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française, enrichie de nouveaux mots, de nouvelles expressions, de nouveaux...

La rédaction des Éditions Le Robert 01/04/2024
sondage de la semaine