Email catcher

rabougri

définitions

rabougri ​​​ , rabougrie ​​​ adjectif

(plantes) Qui s'est peu développé. Arbuste rabougri.
(personnes) Mal conformé, chétif. Un vieillard rabougri.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Leur port un peu moins altier et quelques feuilles rabougries les condamnent à être impitoyablement recalés.Ouest-France, Xavier BONNARDEL, 10/09/2019
La verdure était pauvre, souffrante, et toute à jour ; le feuillage en l'air se voyait tout mince ; les frondaisons rabougries, fripées et brûlées, ne faisaient que persiller le ciel.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Sa tête était énorme, son corps rabougri, fluet, ses jambes grosses et presque aussi longues que celles d'un homme de taille moyenne.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Cette année, le feuillage de l'arbre est rabougri, vite desséché.Ouest-France, 13/08/2018
Chaque année, cet humble coteau perd une rangée de ses ceps rabougris, qui tombent dans une carrière.Gérard de Nerval (1808-1855)
Son regard blanc donnait froid, sa figure rabougrie menaçait.Honoré de Balzac (1799-1850)
Résultat : le champignon du mildiou a tôt fait d'attaquer ses feuilles et ses fruits avant que la tomate ne meure, toute rabougrie.Ouest-France, Flora CHAUVEAU, 13/04/2021
Au milieu d'eux trottinait un homme rabougri, bancal.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
On le mit à la droite d'une petite vieille rabougrie qui lui fut présentée comme la grand-mère de ces gaillards-là.Edmond About (1828-1885)
Un vieux tronc rabougri, rejeton de l'arbre primitif, qui mourut en 1694, pousse encore des rameaux verdoyants.Fernand Neurey (1874-1934)
Au-delà, il y avait des arbres, les uns vieux, entrelacés ; les autres rabougris et étêtés par la chute des rochers.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Quilp, en effet, était comme un perpétuel cauchemar pour l'enfant, tourmentée sans cesse par la vision de cette face hideuse, de ce corps rabougri.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Dans la verdure des prairies, la rivière coulait brillante, entre deux bordures de saules trapus et rabougris.Georges Ohnet (1848-1918)
Le sapin, tout rabougri et inspecté par les policiers, n'en menait pas large.Ouest-France, 10/12/2020
Des chanares rabougris et autres arbrisseaux épineux d'un vert sombre, plantes chères aux terrains desséchés, poussaient çà et là.Jules Verne (1828-1905)
Après les taillis noirs, les verdures rabougries qui encaissaient le sentier, les arbres s'exhaussèrent, et en même temps le chemin s'aplanit – large, herbu, facile, sous les futaies.Marcel Prévost (1862-1941)
Toutes ces œuvres de la nature ont leur utilité et leur raison d'être, mais dans chaque espèce il en est de splendides, de médiocres et de rabougries.Dora Melegari (1849-1924)
Ragot signifie aussi un petit homme court, rabougri.Eugène Muller (1826-1913)
Il y a là aussi des chênes-liéges, et quelques chênes-zen, mais petits et rabougris.Joseph Vilbort (1829-1911)
Quelques chênes rabougris s'élevant de place en place au-dessus des genêts et des ajoncs maigres attestent les tentatives de culture.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABOUGRI, ou Rabougri »

Terme dont on se sert dans les forests pour signifier des bois de mauvaise venuë, dont le tronc est court, raboteux, plein de noeuds, & qui ne pousse gueres de branches. Le bois abougri est de nulle valeur pour les ouvrages, & est sujet au recepage.
Drôles d'expressions Courir le guilledou Courir le guilledou

Courir le jupon, le cotillon, ou la prétentaine sont autant de manières imaginées d’évoquer la recherche et la multiplication d’aventures galantes.

23/11/2021