Email catcher

raclée

définitions

raclée ​​​ nom féminin

familier
Volée de coups. ➙ correction.
au figuré Défaite complète. ➙ familier branlée, déculottée. Ils ont pris une raclée aux élections.

synonymes

raclée nom féminin

correction, coups, dégelée (familier), dérouillée (familier), pile (familier), volée (familier), brossée (familier, vieilli), brûlée (familier, vieilli), danse (familier, vieilli), peignée (familier, vieilli), rossée (familier, vieilli), tripotée (familier, vieilli), frottée (familier, vieux)

défaite, déconfiture, fiasco, revers, branlée (familier), brossée (familier), déculottée (familier), dégelée (familier), dérouillée (familier), frottée (familier), pile (familier), piquette (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Non, je ne veux pas lui donner sa jaquette – je lui donnerai une raclée, s'il y tient – c'est tout ce qu'il aura s'il insiste.Jules Vallès (1832-1885)
À cette occasion, son frère aîné lui avait encore donné une raclée dont il portait les stigmates visibles lors de son interpellation.Ouest-France, 20/11/2020
Ce fut pour lui une dure raclée, compensée cependant par une brillante profession libérale, par la recherche et les publications.Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, 2019, Stefano Cirillo, Matteo Selvini, Anna Maria Sorrentino (Cairn.info)
Le vieux nationaliste s'indigne et ordonne à son auditoire d'infliger une raclée à cet esprit mal tourné.Allemagne d'aujourd'hui, 2016, Benoit Pivert (Cairn.info)
Il fut un moment sur la pente de lui décerner une raclée complète dont le souvenir fût extrêmement durable.Léon Bloy (1846-1917)
Son visage, ce qui est stupéfiant, ne porte aucune trace de la raclée subie.Sociétés, 2015, Dalie Giroux (Cairn.info)
Gorge raclée, mucus avalés, pour laisser place à la parole claire et limpide des appellations contrôlées, des termes convenus et attendus.Sociologie de l'art, 2004, Denis Jeannet (Cairn.info)
Les raclées ne lui font rien, et cela depuis toujours.Cahiers de psychologie clinique, 2012, Silvia Lippi (Cairn.info)
Et tant pis s'il a pris une raclée voilà six ans.Ouest-France, 18/01/2020
Ils ont pris une raclée dimanche soir, alors que c'était la fusion de deux listes.Ouest-France, 20/09/2021
Si je n'avais le pied foulé, grâce à toi, animal, imbécile, je te donnerais une raclée qui te ferait danser jusqu'à demain.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Malheureusement, le pauvre homme stérilisait ses raclées en ne les faisant jamais suivre d'aucun retour de tendresse qui en eût intellectualisé la cuisson.Léon Bloy (1846-1917)
Cette fois-là, elle reçut une si forte raclée que le champ visuel de son oeil droit fut réduit.Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseau, 2004, Camillo Loriedo, Gaspare Vella (Cairn.info)
Cette semaine, il est question de réseaux sociaux, de chasse, de choucas, de cheveux en couleur et de notre député qui a pris une raclée au foot.Ouest-France, 22/09/2018
Il ne s'agit pas de mettre une raclée à vos collègues !Capital, 27/04/2016, « Devenez ceinture noire de management »
Recevoir une raclée ne laisse pas un bon souvenir, en général.L'information psychiatrique, 2014, Pierre Bougnères (Cairn.info)
Le pire est encore à venir et l'écrivain n'occulte aucune des raclées et des humiliations que lui font subir ses parents notamment son père décrit comme un cruel bourreau d'enfant.Ouest-France, 25/08/2019
Stoïque, il se rendit aux raisons de son chef, risquant la raclée paternelle si l'alibi ne prenait pas.Louis Pergaud (1882-1915)
Sa mère, impuissante, assiste aux raclées que reçoit l'enfant sans rien dire.Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, 2019, Jean-Paul Mugnier (Cairn.info)
La partie grasse de la plante est ainsi raclée, et reste la partie filandreuse, qui est séchée au soleil.Ernest Michel (1837-1896)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022