peignée

 

définitions

peignée ​​​ nom féminin

Technique Quantité de fibres textiles que l'on passe au peigne dans le filage à la main.
familier Volée de coups. ➙ raclée.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son énorme barbe, hérissée et non peignée, ne servait ni à diminuer l'horreur qu'inspirait naturellement sa physionomie, ni même à donner la moindre dignité à son expression farouche.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Se tête était ornée de plumes d'aigle, et sa longue chevelure, peignée avec soin, flottait en ondes épaisses jusqu'à ses pieds.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
De même que, pour la première fois, ses cheveux emmêlés sur le front l'avaient induit à être brutal, de même aussi sa chevelure soigneusement peignée l'incitait à être cruel.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Jeunes et vieux, tous ont de la barbe : les élégants l'ont soyeuse et peignée, les vieux et les négligents l'ont terne et mêlée.Astolphe de Custine (1790-1857)
Mal peignée, avec les jupes de travers et les mains rouges, elle parlait haut, lavait à grande eau les planchers.Guy de Maupassant (1850-1893)
Au bruit de la porte qui s'ouvrait, une petite servante de quinze à seize ans, malpropre et mal peignée, sortit de l'arrière-boutique.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il chante après avoir bu, c'est la règle ; puis il cherche l'occasion de se donner une peignée, et l'occasion ne tarde guère à lui sourire.Édouard Corbière (1793-1875)
Sa figure avait quelque chose de sauvage ; sa barbe était longue, blanche et mal peignée.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Une demi-heure plus tard, elle était sur le seuil de la charcuterie, peignée, sanglée, vernie, la face rose.Émile Zola (1840-1902)
Quand elle était peignée, on lui apportait de grandes corbeilles qui contenaient plusieurs robes différentes, plusieurs chapeaux et plusieurs châles.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Sa chevelure noire, dure, mais peignée avec le plus grand soin, formait comme un cadre d'ébène au blason de sa face tatouée.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
A l'ouverture d'une armoire on trouva une perruque large & mal peignée, une robe de chambre d'homme, percée par les coudes.Claude Godard d'Aucour (1716-1795)
Au fond, cette belle tête peignée par le vent, me plaît encore plus qu'on ne saurait dire.Laure Conan (1845-1924)
Celui-ci a la plus belle, la plus longue et la mieux tenue, peignée, brossée et brillante de toutes les barbes de capucins que j'aie jamais vues.Dorothée de Dino (1793-1862)
Elle avait raison, après tout ; et c'était une belle femme, sur le bord du lit, peignée de si bonne heure, si propre et si fraîche, avec son linge éblouissant.Émile Zola (1840-1902)
D'abord, son abondante chevelure noire était toujours mal peignée quoi qu'on fît ; tandis que, malgré sa vivacité, son frère restait toujours joli.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ce matin, avant le jour, elle était déjà ainsi, peignée et corsetée comme si elle allait en visite.Émile Zola (1840-1902)
Sa tête, mieux peignée qu'à l'ordinaire, était encore roide de pommade, et le nœud de cravate avait je ne sais quoi qui sentait les doigts maternels.Alphonse Daudet (1840-1897)
Virginie était au comptoir, en train de faire la dame, bien peignée, avec un petit col et des manches de dentelle.Émile Zola (1840-1902)
Alors l'abandon fut complet, toutes s'acharnèrent sur « la mal peignée », celle-ci vécut dans une lutte de chaque heure, n'arrivant avec tout son courage qu'à se maintenir au rayon, difficilement.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020