rajuster

définitions

rajuster ​​​ verbe transitif

Remettre (qqch.) en bonne place. Rajuster ses lunettes (sur son nez). —  Rajuster un vêtement, sa tenue. pronominal Se rajuster : remettre de l'ordre dans ses vêtements.
vieux Remettre en accord, en harmonie. —  moderne Rajuster les salaires. ➙ réajuster.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rajuste

tu rajustes

il rajuste / elle rajuste

nous rajustons

vous rajustez

ils rajustent / elles rajustent

imparfait

je rajustais

tu rajustais

il rajustait / elle rajustait

nous rajustions

vous rajustiez

ils rajustaient / elles rajustaient

passé simple

je rajustai

tu rajustas

il rajusta / elle rajusta

nous rajustâmes

vous rajustâtes

ils rajustèrent / elles rajustèrent

futur simple

je rajusterai

tu rajusteras

il rajustera / elle rajustera

nous rajusterons

vous rajusterez

ils rajusteront / elles rajusteront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'annonçai aux dames que ma toilette serait à leur disposition, et à l'instant même je leur proposai d'en user, pour se rajuster un peu.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Hautaine, glaciale, elle remit son chapeau, ayant l'air de se rajuster pour partir.Georges Rodenbach (1855-1898)
Je demandai comme une grâce de rester encore un instant pour me chauffer et rajuster ma chaussure, et alors que je sortirais.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Il la regarda se lever, se recoiffer, se rajuster rapidement, – s'éloigner.Marcel Prévost (1862-1941)
Elle se cambra sur le premier échelon, afin de rajuster sa tapa qui découvrait l'épaule.Victor Segalen (1878-1919)
On devinait que le pantalon ne tenait guère et que cet homme ne pouvait faire dix pas sans rajuster et retenir ce vêtement mal attaché.Guy de Maupassant (1850-1893)
Pas si vite qu'il ne prît le temps de rajuster sa cravate, de tirer ses manchettes, d'arranger de la main ses cheveux.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il faut qu'à chaque instant elle intervienne, cette main humaine, pour rajuster, refaire, faciliter, pour forcer un obstacle qui arrêterait.Jules Michelet (1798-1874)
Enfin, il lui fallut aussi aider à son père, qui, ayant été retardé par lui, avait encore beaucoup de bordures de lambris et de corniches à rajuster.George Sand (1804-1876)
On la délia pour qu'elle pût se rajuster.Jules Michelet (1798-1874)
Un moment, devant le magasin d'un miroitier, elle se posa en face d'une glace de l'étalage, et se mit à rajuster le nœud de ses brides de chapeau.Eugène Chavette (1827-1902)
Ces tampons existaient toujours ; il suffisait de les rajuster et de remettre en place le disque mobile.Jules Verne (1828-1905)
Écoutez-moi bien, ajouta-t-il tout en s'occupant de rajuster les draps et de remédier au désordre général du lit, occasioné par les brusques mouvemens du malade.Saintine (1798-1865)
Les quatre-vingts robes de la corbeille pourraient donc fort mal aller, et on fait bien d'avoir là quelqu'un tout prêt à rajuster ce qui pourrait en avoir besoin.Dorothée de Dino (1793-1862)
Mais déjà, la représentation finie, ils s'empressaient à rajuster leurs tuniques, à draper les plis de leurs manteaux, pour sortir par les jardins.Maurice Barrès (1862-1923)
La sorcière avait ramassé son manteau, et était occupée à le rajuster sur ses épaules.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les larmes en vinrent aux yeux des geôliers ; ils achevèrent de lui délier les mains pour qu'elle pût se rajuster.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Effrayé à l'aspect du pistolet, le misérable se lève, et, sans se rajuster même, s'enfuit chez le maire, y rend plainte contre moi, m'accuse d'avoir voulu lui brûler la cervelle.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
La culotte aux chevilles et la tête courbée vers ses bas comme pour les rajuster, elle me tendait les reins.Hugues Rebell (1867-1905)
Elle me demanda si je pouvois lui procurer une ouvrière, afin de rajuster une partie de ses vêtements, sur lesquels la foule avoit marché.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RAJUSTER » v. act.

Racommoder, remettre en bon estat. Ce clavessin estoit tout rompu, on l'a si bien rajusté, qu'il n'y paroist pas. Mon habit estoit mal fait d'abord, mais on l'a bien rajusté. Ses affaires estoient fort mal en ordre, mais il est venu une succession qui les a bien rajustées, restablies.
 
RAJUSTER, signifie aussi, Racommoder des personnes. Le mari & la femme se querellent souvent, il faut que tous les jours on les rajuste.
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 18/06/2021