révélation

définitions

révélation ​​​ nom féminin

Fait de révéler (ce qui était secret). ➙ divulgation. La révélation d'un secret.
Information qui apporte des éléments nouveaux, permet d'éclaircir une question. Les révélations de la presse sur une affaire.
Phénomène par lequel des vérités cachées sont révélées aux hommes, d'une manière surnaturelle ; ces vérités. ➙ mystère.
Ce qui apparaît brusquement comme une connaissance nouvelle, un principe d'explication ; la prise de conscience elle-même. Cela a été pour moi une véritable révélation.
Personne dont les qualités, le talent se révèlent brusquement au public. La révélation de la saison musicale.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces hommes en débris, ces vaincus isolés et épars dans la victoire, ont un commencement de révélation.Henri Barbusse (1873-1935)
L'éducation américaine pare à ce danger : la jeune fille reçoit de bonne heure la révélation des embûches qu'elle trouvera sur ses pas.Gustave de Beaumont (1802-1866)
Toutes ces réflexions, qui surgirent à la fois dans son esprit, furent pour lui comme une révélation.Émile Souvestre (1806-1854)
Si son amour survit à cette révélation, comme votre amour à vous a survécu à ses trahisons ?...Michel Zévaco (1860-1918)
C'est en 1985, avec la révélation de la présence d'un trou dans la couche d'ozone stratosphérique, que le problème a véritablement commencé à être médiatisé.Europarl
Ce n'était plus la femme qu'il adorait mais ce cœur modeste, dont il venait, à sa confusion, d'avoir la révélation.Auguste Angellier (1848-1911)
Aucune autre pensée que celle de cette rencontre, aucune autre révélation que celle de notre commune félicité.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Conformément à la législation européenne, la révélation régulière d’informations personnelles à des fins autres que celles pour lesquelles elles ont été recueillies à l’origine est interdite.Europarl
Sa stupéfaction fut grande à cette révélation ; il déclara nettement ses désirs, et ce fut au tour de notre père d'être stupéfait.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il était admis que quelques-uns des disciples verraient le jour de la révélation finale sans mourir auparavant.Ernest Renan (1823-1892)
Comme cette question n'entraînait pas la révélation de choses graves, elle crut pouvoir répondre, et faire le récit qu'il demandait.Hector Malot (1830-1907)
Corbin se croyait très assuré, certes, que cette révélation serait salutaire à la fiancée trahie.Paul Bourget (1852-1935)
Ils n'osaient se présenter dans les appartements avec leur costume de voyage ; non seulement c'était contraire à l'étiquette, mais, dans cette circonstance, ç'aurait été une révélation.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Chaque jour cette révélation aggrandit son petit cadre et j'en vins à pouvoir lire seule un conte de fées.George Sand (1804-1876)
L'action, en se révélant elle-même, est aussi la révélation d'une puissance capable de progrès ; c'est une ouverture sur un horizon dont on ne voit pas les bornes.Alfred Fouillée (1838-1912)
Mes premiers respects pour le livre, milieu surhumain où s'opère ce phénomène, me vinrent d'où vient toute révélation aux enfants, de leur mère.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Nous eûmes la révélation du danger en le voyant soudain mettre le canot en travers, et commencer à battre des rames avec une fiévreuse énergie.Octave Feuillet (1821-1890)
Vous expliquer comment cet homme avait découvert un secret de la dernière importance pour moi..., cela m'est impossible ; à cette révélation imprévue je restai stupéfaite.Eugène Sue (1804-1857)
Comment m'attendre pourtant à la révélation qui mit fin à cette incertitude d'une manière impossible à même imaginer et foudroyante...Paul Bourget (1852-1935)
Ce qui est certain, c'est qu'elle croyait avoir vu cette épée par révélation, et non pas autrement.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REVELATION » s. f.

Action par laquelle on declare, on rend publique une chose cachée. On le dit premierement & par excellence de celles que Dieu a faites à l'Eglise, à ses Prophetes, à ses Saints. Nous ne connoissons les mysteres que par les revelations que Dieu a faites à son Eglise. Dieu a fait plusieurs revelations à Moyse & à ses Prophetes. On a deux gros Volumes des revelations de Sainte Brigide. On dit d'un devot outré & contemplatif, que c'est un homme à revelations. On dit aussi d'un homme qui sçait une chose secrette, qu'il ne la peut avoir apprise que par revelation. La revelation de la confession faite par un Confesseur merite une punition exemplaire.
 
REVELATION, se dit aussi des declarations qui se font entre les mains d'un Curé, ou d'un Vicaire, aprés la publication d'un monitoire, de ce qui s'est passé de secret en une affaire. Ces revelations ne sont que simples memoires, qui ne font point de foy en Justice, jusqu'à ce que les témoins ayent été repetez, & ayent deposé devant le Juge.