Email catcher

défaite

Définition

Définition de défaite ​​​ nom féminin

Perte d'une bataille. Subir une défaite. ➙ revers. Perte d'une guerre. La défaite française de 1871. La défaite d'une équipe sportive.
Échec. Défaite électorale.

Synonymes

Synonymes de défaite nom féminin

échec, déconfiture, fiasco, revers, branlée (familier), brossée (familier), déculottée (familier), dérouillée (familier), frottée (familier), pile (familier), piquette (familier), raclée (familier)

débâcle, débandade, déroute

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot défaite

Cette défaite peut s'accompagner d'un traité organisant l'unification du pays.Études, 2001, Benoît Vermander s.j. (Cairn.info)
Cette défaite de la virilité châtrée ouvre la voie à une affirmation du féminin.L'Année balzacienne, 2021, Céline Duverne (Cairn.info)
Cette défaite est l'occasion pour lui de retrouver l'enseignement universitaire, mais également de donner toute la mesure à son engagement européen.Civitas Europa, 2015, Olivier Renaudie (Cairn.info)
Les encouragements des supporters déchaînés n'y faisaient rien jusqu'à la quatre-vingtième minute clôturant une sévère défaite sur le score de six buts à zéro.Ouest-France, 23/11/2016
Cette défaite se dessine dès lors qu'on prend un but au bout de 5 minutes, comme trop souvent.Ouest-France, Guillaume LAINÉ, 15/03/2021
Les députés sortants, mis en défaite lors de ces élections législatives, n'auront pas de soucis financiers.Capital, 12/06/2017, « Les très avantageuses indemnités chômage des députés sortants battus »
Et montrer que la défaite de la semaine dernière n'était qu'un simple faux pas.Ouest-France, 30/11/2018
Cette double exigence structure son itinéraire à partir du refus fondateur de la défaite de 1940.Inflexions, 2018, Philippe Vial (Cairn.info)
La performance collective, réussir, un défi permanent, l'utilité de la défaite.Capital, 04/10/2016, « Coaching : ces célébrités que les entreprises s'arrachent à prix… »
Lorsqu'à l'échec ou à la défaite s'ajoute l'humiliation, se relever peut sembler une épreuve insurmontable, dans le monde du sport comme dans celui de l'entreprise.Capital, 14/06/2017, « Comment l'échec permet de s'améliorer »
Cette fois, c'était l'histoire de la vraie guerre, de l'expérience de ses personnages sous l'impact de la défaite militaire française de 1940.Cités, 2005, Leonard Krieger (Cairn.info)
Cette défaite du régime peut se révéler profitable pour lui en permettant une levée des sanctions.Pouvoirs, 2012, Pierre Astié, Dominique Breillat, Céline Lageot (Cairn.info)
Il s'agit d'une défaite pour plusieurs siècles de tradition.Europarl
Elle reste sur quatre défaites en finale et y pensera, assurément, si elle prend part au festin dominical.Ouest-France, Clément HEBERT, 26/06/2021
Notre défaite est certaine, si des lâches descendent demain.Émile Zola (1840-1902)
Reste donc à essayer de distinguer sa personne d'une potentielle défaite.Ça m'intéresse, 18/10/2021, « Pourquoi changer reste si difficile »
Malgré leur défaite, la résistance farouche qu'opposent les ninjas leur vaudra, dès cette époque, une réputation de guerriers légendaires.Ça m'intéresse, 11/02/2022, « Ninja : les origines de ce guerrier japonais »
Le mythe commencera à s'ébrécher après les premières défaites, mais dans de larges secteurs, il perdurera jusqu'à la fin du conflit.Géo, 09/06/2016, « Propagande nazie : un peuple sous hypnose »
Certaines défaites sont difficiles à encaisser, celle-là pose des questions.Ouest-France, 12/02/2018
Une défaite trois sets à rien venait tout juste de conclure la rencontre.Ouest-France, 10/03/2013
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEFFAITE s. f.

Desroute de gens de guerre, action par laquelle une armée est mise en pieces. J'ay la relation de la sanglante deffaite des Turcs prés de Raab.
 
DEFFAITE, signifie encore, Excuse, eschapatoire. Ce valet est un rusé menteur, qui a toûjours une deffaite en poche. Un mauvais payeur a mille deffaites pour amuser & renvoyer ses creanciers. Cette raison n'est pas pertinente, ce n'est qu'une deffaite.
 
DEFFAITE, signifie encore, Debit. Le bled est une marchandise de bonne deffaite, de bon debit, il ne demeure point sur les bras. On dit d'une belle fille, qu'elle est de bonne deffaite, qu'on luy trouvera bientost un bon parti.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de la musique Top 10 des mots de la musique

Le 21 juin, nous célébrons la musique sous toutes ses formes, de la danse au chant en passant par une myriade d’instruments. J’ai donc voulu...

Dr Orodru 20/06/2022