défaite

définitions

défaite ​​​ nom féminin

Perte d'une bataille. Subir une défaite. ➙ revers. —  Perte d'une guerre. La défaite française de 1871. —  La défaite d'une équipe sportive.
Échec. Défaite électorale.

synonymes

défaite nom féminin

échec, déconfiture, fiasco, revers, branlée (familier), brossée (familier), déculottée (familier), dérouillée (familier), frottée (familier), pile (familier), piquette (familier), raclée (familier)

débâcle, débandade, déroute

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il accompagnait chaque vers de soupirs et de larmes, comme un homme ulcéré du sentiment de sa défaite.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Parce que la formule « les peuples sont des frères », a fait son chemin, même en ce temps d'invasion et de cruelle défaite.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Si elle reprend son ancien être, et il est impossible qu'elle ne le reprenne pas, son malheur aura été son bonheur, et ma défaite heureux triomphe.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Après la défaite, chaque chef de corps, voulant s'innocenter, a publié ou fait publier une relation détaillée de ses opérations.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Nous pourrions définir les politiques de l'emploi par ce vieux dicton de «défaite en défaite jusqu'à la victoire finale».Europarl
Leur défaite n'est plus douteuse, la flotte égyptienne entasse les prisonniers à côté de ses rameurs.Jean-François Champollion (1790-1832)
Les hommes pleins d'espérances, et qui, dans leur défaite, les ont vues s'évanouir, gardent le silence, mais ne sont point soumis.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Je regrette que l'ingénierie sociale ne prenne pas en compte les expériences historiques pour éviter une nouvelle défaite dont les femmes sont les premières victimes.Europarl
Cela tient au fait qu'il n'y a pas de majorité favorable à cela dans la population et que, dès lors, le parti travailliste devrait s'attendre à une défaite électorale.Europarl
On eût dit qu'il suivait sur la figure pâle et défaite du journaliste les péripéties de la lutte qui se livrait dans cette âme affaiblie.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Mais ces héroïques vaincus avaient foi dans leur destinée, voulaient être quelque chose ; en dépit de la défaite et de la pauvreté, de l'isolement, ils furent quelque chose.Laurent-Olivier David (1840-1926)
Il s'agit également d'une véritable défaite pour l'économie européenne, quand bien même les partisans de cette proposition de directive y voient exactement le contraire.Europarl
Il s'agit d'une victoire pour les pays du nord et d'une défaite pour les pays méditerranéens qui ont été incapables de défendre la nature très professionnelle de leurs territoires.Europarl
Leur cuisante défaite aux élections législatives d'il y a quelques mois mettent bien ces faits en évidence.Europarl
Toutefois, la politique n'a pas pour objet de monter sur ses grands chevaux ni de rejeter les compromis pour s'en aller grand dans la défaite et rester politiquement pur.Europarl
C'est seulement sous les plis d'un linceul qu'il m'est arrivé de voir une face aussi défaite.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Nous serons sans doute attaqués de loin en loin, mais chaque fois nous repousserons l'ennemi, et nos hommes regagneront la confiance que la défaite d'aujourd'hui leur a fait perdre.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Le succès ou la défaite préoccupait moins ces deux femmes que le sort de ceux qui leur étaient chers.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Je sais que beaucoup de citoyens ont vécu le processus de restructuration indispensable comme une défaite personnelle, comme une dégradation qui faisait d'eux des perdants.Europarl
Si elle se relâche d'un instant, on commet une erreur, d'où il résulte une perte ou une défaite.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEFFAITE » s. f.

Desroute de gens de guerre, action par laquelle une armée est mise en pieces. J'ay la relation de la sanglante deffaite des Turcs prés de Raab.
 
DEFFAITE, signifie encore, Excuse, eschapatoire. Ce valet est un rusé menteur, qui a toûjours une deffaite en poche. Un mauvais payeur a mille deffaites pour amuser & renvoyer ses creanciers. Cette raison n'est pas pertinente, ce n'est qu'une deffaite.
 
DEFFAITE, signifie encore, Debit. Le bled est une marchandise de bonne deffaite, de bon debit, il ne demeure point sur les bras. On dit d'une belle fille, qu'elle est de bonne deffaite, qu'on luy trouvera bientost un bon parti.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 7 : jeux de traduction Parler comme jamais, épisode 7 : jeux de traduction

Les idées reçues sur la traduction ont la vie dure.

Laélia Véron 20/05/2021