Email catcher

rudoyer

Définition

Définition de rudoyer ​​​ verbe transitif

Traiter rudement, sans ménagement. ➙ brutaliser, malmener.

Conjugaison

Conjugaison du verbe rudoyer

actif

indicatif
présent

je rudoie

tu rudoies

il rudoie / elle rudoie

nous rudoyons

vous rudoyez

ils rudoient / elles rudoient

imparfait

je rudoyais

tu rudoyais

il rudoyait / elle rudoyait

nous rudoyions

vous rudoyiez

ils rudoyaient / elles rudoyaient

passé simple

je rudoyai

tu rudoyas

il rudoya / elle rudoya

nous rudoyâmes

vous rudoyâtes

ils rudoyèrent / elles rudoyèrent

futur simple

je rudoierai

tu rudoieras

il rudoiera / elle rudoiera

nous rudoierons

vous rudoierez

ils rudoieront / elles rudoieront

Synonymes

Synonymes de rudoyer verbe transitif

brutaliser, bousculer, malmener, maltraiter, mettre à mal, molester, secouer, violenter, maganer (familier, Québec)

rabrouer, brusquer, houspiller (familier)

Exemples

Phrases avec le mot rudoyer

Défiant le temps, elles traversent les siècles : le devoir de conformité ne cesse de rudoyer l'identité.Empan, 2020, Charles Gardou, Julien Boutonnier (Cairn.info)
Mais surtout, il ne peut être question de rudoyer des militaires du rang si l'on veut les fidéliser.Revue française de sociologie, 2003, Bernard Boëne (Cairn.info)
Là aussi l'amitié intervient, en détachant, en substituant, en introduisant de l'humour : par exemple quand les amis font semblant de se rudoyer, et se prouveraient ainsi à eux-mêmes qu ?La clinique lacanienne, 2006 (Cairn.info)
Plus que le vent, ce sera l'état de la mer qui devrait rudoyer les 42 engagés.Ouest-France, 25/10/2015
Il nous parlera de son sentiment d'impuissance à protéger sa mère qui se faisait rudoyer sous ses yeux par son époux sans se défendre.Thérapie familiale, 2012, Florence Calicis (Cairn.info)
Il n'avait point de scrupule à le rudoyer, à l'insulter, à le battre devant ses enfants.Critique, 2016, Pierre Guyotat (Cairn.info)
Pour cette raison, les entraineurs marquent l'apprentissage du combat d'une discipline inflexible et n'hésitent jamais à rudoyer leurs jeunes recrues.Revue française de sociologie, 2017, Jérôme Beauchez (Cairn.info)
La mère se livre un peu sur son quotidien avec un homme jaloux et violent, qui ne cesse de l'insulter et la rudoyer depuis le début de leur relation.Ouest-France, 24/05/2021
Cette façon de rudoyer des instances consultatives officielles est tout à fait anormale et les membres participants aux commissions ou au conseil national se plaignent !Pratiques en santé mentale, 2019, Dominique Launat, Annie Cadenel, Jacques Marescaux (Cairn.info)
Leur truc à eux, c'est de piquer des trottinettes de prix, quitte à rudoyer le propriétaire s'il résiste.Ouest-France, 16/04/2021
Mendez me conseillait de ménager celui-ci, de rudoyer impitoyablement celui-là.Louis Ulbach (1822-1889)
À l'exemple de son enfant préférée, il cessa de rudoyer et il ménagea son garçon.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il s'énerve, commence à rudoyer les petits de 5 à 3 ans, leur donne des claques, les bouscule.Ouest-France, 28/08/2013
Pour cette deuxième saisine, la vidéo en question montre un policier donnant deux violentes gifles à un manifestant avant de le rudoyer.Ouest-France, 03/05/2019
Elle n'arrêtait pas de nous rudoyer et ne nous laissait pas un moment tranquilles.Revue d'Histoire de la Shoah, 2014, Yaël Shneerson (Cairn.info)
Mais il constate aussi qu'à trop les rudoyer ou à trop composer avec leurs faiblesses, il les amène à se figer dans l'organisation.Ouest-France, 03/11/2008
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RUDOYER v. act.

Traitter rudement quelqu'un, & principalement de paroles. Les beaux genies ne veulent pas être rudoyez. Les paysants doivent être rudoyez, traittez à la rigueur. Quand on rudoye trop un cheval, on luy gaste la bouche.
 
RUDOYÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.