semblable

 

définitions

semblable ​​​ adjectif et nom

adjectif
Semblable à : qui ressemble à. ➙ analogue, comparable, similaire. Une maison semblable à beaucoup d'autres.
Qui ressemble à la chose en question. ➙ même, pareil. En semblable occasion.
au pluriel Qui se ressemblent entre eux. ➙ ressemblance, similitude. Des goûts semblables. Triangles semblables, dont les angles sont égaux deux à deux.
littéraire (souvent avant le nom) De cette nature. ➙ tel. De semblables propos sont inadmissibles.
nom
Être, personne semblable. Vous et vos semblables.
Être humain (considéré comme semblable aux autres). ➙ prochain.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La servitude reconnaît, dans un homme, un droit personnel à s'emparer de l'esprit, du corps et des muscles de son semblable.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Presqu'aussitôt un sifflet semblable se fit entendre dans l'intérieur des bâtiments, la porte s'ouvrit et un homme parut.Gustave Aimard (1818-1883)
La voûte, semblable à celle d'une forêt, parvenue à l'hiver de l'architecture, laisse tomber ses feuilles.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Le cinquième bassin, qui est sur le bord d'une semblable chute d'eau, est aussi petit que l'autre.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Nous allons à présent examiner tous ces textes juridiques afin de voir s'ils offrent un ensemble d'outils adéquat et optimal en cas de catastrophe semblable ou de scénario catastrophe.Europarl
Il n'y a pas une heure que je la connais, et pourtant je n'écrirai plus jamais rien de semblable ; je ne saurais même pas finir le vers commencé.Judith Gautier (1845-1917)
Il faut avoir fait une marche semblable pour en bien comprendre toutes les terreurs secrètes.Gustave Aimard (1818-1883)
Lorsqu'une mesure semblable n'améliore pas la sécurité des passagers pendant leur transport dans un tunnel ferroviaire, il vaut mieux ne pas la mettre en œuvre.Europarl
Ce projet de directive est de grande importance pour un pays comme le mien, où l'on lutte depuis longtemps, et en vain, pour obtenir semblable législation.Europarl
Il est bien douloureux de voir ceux qu'on aime lancés à pleines voiles sur une semblable mer, celle des révolutions.Dorothée de Dino (1793-1862)
Dans aucun autre pays du monde on ne retrouve un mal semblable avec les accidents qui le distinguent.Louis Reybaud (1799-1879)
Towbridge s'excuse de ne pas me l'avoir fait passer sur ce que le temps était trop chaud pour un semblable message.Paul Gaffarel (1843-1920)
Mais à défaut d'un semblable lien, un intérêt commun, un sentiment de générosité, de nombreuses relations déjà établies, ne permettaient pas de les abandonner.Adolphe Thiers (1797-1877)
J'ajoute que je n'ai pas voulu de l'amour, mais je le jure, je ne recommencerais pas une vie semblable.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Bien entendu que le capitaine, en semblable cas, ne prendra de résolutions qu'autant qu'il y sera contraint par la nécessité.André Le Glay (1785-1863)
Il savait fort bien que la plupart des gens accusés d'avoir pris part à cette affaire avaient déjà trempé dans plus d'une affaire semblable.Victor Cousin (1792-1867)
Dans ce moment même, je suis encore la dupe d'une erreur à peu près semblable.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Je ne m'en afflige pas ; je serais profondément fâché qu'une mesure semblable fût une victoire des uns sur les autres.François Guizot (1787-1874)
Moore avait songé à quelque chose de semblable, mais il y a renoncé, je ne sais pourquoi.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais on connaîtrait mal les ressources du cœur humain si l'on comptait sur l'effet d'une semblable réponse.Charles Wagner (1852-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SEMBLABLE » adj. m. & f. &. s.

Terme relatif, qui se dit de deux choses qui ont une entiere conformité, qu'on pourroit prendre l'une pour l'autre. Ces deux jumeaux sont fort semblables, on s'y trompe. Ces deux bas ne sont pas semblables, on les a depareillez. Cet accident est merveilleux, on n'a jamais rien veu de semblable. Cet homme est si farouche, qu'il est seul semblable à soy. Je vous donneray plusieurs loix en cas semblable. On dira de vous le semblable. Dieu vous rendra le semblable.
 
En Geometrie, on dit que deux triangles sont semblables, quand ils ont les angles respondant l'un à l'autre égaux, quoy que leurs costez soient infiniment plus grands, & simplement proportionnels.
 
SEMBLABLE, se dit quelquefois absolument & oratoirement, pour commencer une comparaison. Semblable à ces feux nocturnes qui ne nous éclairent que pour nous perdre.
 
On dit proverbialement, Chacun aime son semblable. La consolation des malheureux est d'avoir des semblables.
 
SEMBLABLEMENT adv. D'une maniere semblable, ou pareille ; & sert quelquefois de transition. Semblablement je puis dire &c.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020