sibyllin

 

définitions

sibyllin ​​​ , sibylline ​​​ adjectif

didactique D'une sibylle.
littéraire Dont le sens est caché. ➙ énigmatique, mystérieux, obscur. Des propos sibyllins.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
De là, des hachures de style, l'abus de l'apostrophe, les phrases sans verbe, le style monosyllabique et sibyllin des grands passages.Émile Hennequin (1858-1888)
Dans quel ordre doit-on étudier ce livre sibyllin ?Jules Michelet (1798-1874)
Vite on interroge, vite il répond, mais d'une voix indistincte, en mots ambigus et incohérents ; onques oracle sibyllin ne fut plus mystérieux.Élie Reclus (1827-1904)
Il était sibyllin sans être pédant, et ses obscurités paraissaient calculées pour rendre plus vifs et plus éclatants ses jets de lumière.Edmond Biré (1829-1907)
Je ne sais quel souffle sibyllin porte partout avec lui la chaleur et le mouvement.Marie d'Agoult (1805-1876)
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020