strie

 

définitions

strie ​​​ nom féminin

Petit sillon, rayure ou ligne (quand il y en a plusieurs à peu près parallèles). ➙ rainure.

strié ​​​ , striée ​​​ adjectif

Couvert, marqué de stries.
Anatomie Muscles striés, qui se contractent volontairement (s'oppose à muscles lisses).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ballons de verre fin, strié de ciselures, douze globes la déversent à flots riches et comme veloutés.Hector Bernier (1886-1947)
Par-dessus cette nature suppliciée et noire, la débandade des troncs se profile sur un ciel brun, strié, laiteux par places et obscurément scintillant – un ciel d'onyx.Henri Barbusse (1873-1935)
Et le monument lui-même n'était plus qu'un cube de pierre, strié régulièrement par les colonnes, un cube d'un gris sale, nu et laid, planté d'un drapeau en loques.Émile Zola (1840-1902)
L'appareil est d'ailleurs en ébonite et strié sur sa surface pour lui donner plus de fixité dans la main.Théodose du Moncel (1821-1884)
Silencieux, le major grimaçait, de son visage strié par la cicatrice ancienne, depuis le nez jusqu'à la lèvre qu'elle retroussait.Paul Adam (1862-1920)
C'est ce qu'il est difficile de dire ; leur bord est strié comme pour indiquer une fourrure ou une masse de bois rayée sur les côtés.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Les jouteurs, le corps huilé, entièrement nu et strié de peintures, celles-ci rouges, celles-là blanches, – étaient tous admirablement, faits.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Enfin, quel est le mystère de ces mélanges inconnus : violets d'or clair, vert-de-gris strié, auréoline laqueuse et cendre d'outremer, lapis lazzuli et maïs ?André Gouirand (1855-1918)
Cette parole tomba dans le silence où ils étaient, comme une pierre dans une eau profonde ; le silence en fut strié de frémissantes ondes qui s'espacèrent, s'élargirent, et enfin moururent.André Beaunier (1869-1925)
Le soleil se couchait dans un ciel d'octobre, d'un gris clair, strié à l'horizon de minces nuages.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020