raie

 

définitions

raie ​​​ nom féminin

Ligne droite, bande mince et longue sur qqch. ➙ rayure, trait. Un tissu à raies. ➙ rayé. —  familier La raie des fesses : le sillon entre les fesses.
Ligne de séparation entre les cheveux, où le cuir chevelu est apparent. Porter la raie au milieu.
Physique Raie d'émission : bande brillante dans un spectre d'émission. Raie d'absorption : bande sombre dans un spectre d'absorption.

raie ​​​ nom féminin

Poisson cartilagineux au corps aplati en losange, à la chair délicate. Raie au beurre noir.
La raie léopard La raie léopard - Crédits : iStockphoto/Ian Scott Crédits : iStockphoto/Ian Scott
 

synonymes

raie nom féminin

trait, bande, entaille, griffure, hachure, ligne, liseré, marbrure, rainure, rayure, sillon, strie, striure, zébrure, [dans les cheveux] ligne (Belgique), pli (Belgique)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Seulement il remarquait à regret qu'elle était coiffée étourdiment, qu'elle avait la raie de travers.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Au-dessus de sa tête, un papillon réveillé, remuant comme un atome coloré dans une raie de lumière, va et vole dans la brume chaude de la loge.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Les maisons se découpaient en noir sur un horizon encore barré d'une longue raie de feu au rebord des nuages de l'ouest.Jules Verne (1828-1905)
Il peut se coiffer avec trop de soin, ou ne pas même faire sa raie de côté.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Il y a là déjà quelques bellâtres d'usine, avec une jolie raie au milieu du front, et une sorte d'élégance canaille.Jules Legras (1866-1939)
Une raie tracée au milieu de la tête divise les cheveux noirs en deux plaques luisantes et cosmétiquées savamment.Paul Bourget (1852-1935)
S'il veut qu'on immole immédiatement l'animal, il le marque de chasse, c'est-à-dire d'une raie transversale sur les côtes.Paul Sébillot (1843-1918)
C'est avec une hache de pierre, un ciseau, un morceau de corail et une peau de raie qu'ils avaient produit ces ouvrages.Jules Verne (1828-1905)
Par moments, ses yeux se fermaient, comme brûlés par la raie de lumière, sur laquelle ils s'entêtaient, fixement, avec une obstination imbécile.Émile Zola (1840-1902)
Rarement un jour se passe sans que la raie, droite et pure, se défasse, et que la cravate remonte.Jules Renard (1864-1910)
Cette fois surtout j'avais aperçu de loin certains rougets gigantesques qui, convenablement placés sur une raie et à côté d'une dorade, devaient faire à merveille, comme opposition de couleur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il s'habille avec une propreté voisine de l'élégance ; ses favoris châtains sont bien taillés, et la raie de ses cheveux se continue derrière la tête.Edmond About (1828-1885)
Là, sous la porte, on voyait la raie lumineuse ; là, derrière cette porte, on entendait le bruit d'un pas agité.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Un joli petit bateau peint en noir avec une raie blanche y flottait, la proue retenue aux racines d'un saule par une chaîne cadenassée.Amédée Achard (1814-1875)
Elle refit la raie, brossa la barbe, puis roula lentement les moustaches sur son doigt, ainsi qu'elle avait coutume de le faire, sans doute, en des familiarités d'amour.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je m'installai dans un wagon où j'étais seul ; il faisait un soleil splendide, on étouffait ; je baissai le store bleu qui ne laissa passer qu'une raie de soleil.Marcel Proust (1871-1922)
Au milieu de leurs jeux, de leurs bonds, tandis qu'ils rivalisaient de beauté, d'éclat et de vitesse, je distinguai le labre vert, le mulle barberin, marqué d'une double raie noire.Jules Verne (1828-1905)
De suite, j'arrive au bout de mon rayage, je regarde ma première raie ; elle était droite.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Sans doute, ils étaient couchés, car pas une ombre ne passait, la raie de clarté luisait, immobile comme un reflet de veilleuse.Émile Zola (1840-1902)
Il avait les cheveux plats et luisants, séparés par une raie : telles deux pièces de satinette posées et collées sur le crâne.René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RAYE » s. f.

Poisson de mer plat & cartilagineux. Le squelet d'une raye est un vray monstre qui fait peur. Le foye de la raye est excellent à manger. En Latin raja. Il y a une grosse espece de raye qu'on appelle de l'ange, qui est plus dure que l'ordinaire. Le long de la coste des Abyssins il se trouve des rayes plus longues qu'un bateau, & larges à l'equipollent, dont la peau est si dure, que le harpon n'y peut mordre. Recueil de Thevenot.
 
RAYE, est aussi une ligne ou trait tracé avec la plume ou le pinceau, qui sert à diviser & à separer les choses. Quand on a fini un Discours, un Chapitre, un Article, on fait une raye. On fait des rayes sur les livres & dans les écritures pour en marquer les beaux endroits, les clauses importantes d'un acte, pour marquer le lieu où on en est demeuré. Ce mot vient du Latin radia dit pour radius. Menage.
 
RAYE, signifie aussi une rature. Quand on a passé une raye, un trait de plume sur une signature, elle est annullée. Voilà une copie bien brouillée, il y a bien des rayes, des ratures.
 
RAYE, se dit aussi de tous les autres traits en ligne droite qui marquent, qui separent, ou qui diversifient les choses. Le velours à deux ou trois poils se marque par les rayes de couleur qui sont sur la lisiere. On fait des taffetas, des brocards rayez, pour en separer les differentes couleurs. Les tulippes qui n'ont simplement que de petites rayes ne sont pas estimées. Quand les femmes separent leurs cheveux, elles appellent cela, se coeffer à la raye.
 
On appelle populairement la raye du cul, la separation qui est entre les deux fesses.
 
RAYE, en termes d'Agriculture, se dit de la separation qui est entre deux sillons, qui se fait quand on laboure. En quelques lieux on les appelle rais. Il y a lieu d'admirer comment les Laboureurs font des rayes si droites & si longues. Du Cange dit que ce mot vient de riga ou striga, qu'on a dit pour signifier un sillon ; ce qui est derivé de rigor, qui signifie tout ce qui est labouré en droite ligne, ou selon Frontin, tout ce qui est entre deux signes ou entre deux lignes droites.
 
RAYE, se dit aussi d'une marque ou borne au delà de laquelle on ne doit point passer. Ces deux champs sont divisez par une raye qui leur sert de borne. Les enfans ont plusieurs jeux où il ne faut pas passer la raye. Quelques-uns croyent que cette façon de parler a Popilius Lenas pour auteur, lequel ayant été envoyé en Ambassade vers Antiochus, il luy donna ordre de lever le siege d'Alexandrie où il tenoit assiegé Ptolomée Philometor Roy d'Egypte, & il fit un cercle autour de luy avec une baguette qu'il tenoit à la main, en luy commandant de dire clairement sa response avant que de passer la raye, & de sortir de ce cercle : ce qui estonna tellement Antiochus, qu'il leva le siege. D'autres donnent une origine recente & burlesque à ce proverbe. Quand on écrit sur du papier reglé, il ne faut pas passer la raye.
Le mot du jour Confinement Confinement

Confinement est sans aucun doute le mot du jour, jour un peu long, à notre regret, mais qui incite ou qui invite à la réflexion.

Alain Rey 15/04/2020