symptôme

 

définitions

symptôme ​​​ nom masculin

Phénomène, caractère perceptible ou observable lié à un état, une maladie qu'il permet de déceler, dont il est le signe. ➙ aussi syndrome ; prodrome.
au figuré Ce qui manifeste, révèle ou permet de prévoir (un état, une évolution). ➙ signe. —  Symptômes avant-coureurs d'une crise.
 

synonymes

symptôme nom masculin

indice, manifestation, marque, signe, stigmate (péjoratif)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Deschartres trouva ce symptôme très grave, et la manière dont il m'en parla changea toutes mes idées.George Sand (1804-1876)
Cette aberration, dont les accès étaient d'ailleurs de moins en moins fréquents, avait toujours été le symptôme primordial de sa folie.Eugène Sue (1804-1857)
J'avais craint jusqu'à présent que ces visions ne fussent un symptôme de folie, et je vous avoue que cela m'inquiétait beaucoup.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Or, je le jure, il n'offre nul symptôme de folie, et l'histoire qu'il m'a contée vous terrifiera tout à l'heure !Louis Mullem (1836-1908)
Remarquons ce symptôme effrayant : il n'y a jamais d'âge précis sur ces figures de victimes.Paul Féval (1816-1887)
Je trouve aussi là-dedans le symptôme d'une société qui s'ennuie, d'une société où la femme ne joue plus le rôle attrayant, qu'elle jouait dans les autres siècles.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Ce symptôme est grave dans un pays où la police n'aurait jamais toléré un semblable fait, si tout le monde n'était coupable de la même disposition d'esprit.Charles de Montblanc (1833-1894)
Il s'attendait à mourir, et, cependant, on eût vainement cherché en lui un symptôme de faiblesse.Jules Verne (1828-1905)
Je passe à un autre symptôme de production : je veux parler des frais de poursuite pour les contributions directes.François Guizot (1787-1874)
Ce mouvement subit, et peut-être involontaire, ne dura qu'un instant, et fut le seul symptôme de surprise et d'alarme qu'on pût remarquer en lui.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Symptôme excellent, car il prouve que, dès qu'ils auront la sécurité, les paysans étendront leurs cultures.Émile de Laveleye (1822-1892)
J’ignore si c’est le symptôme de l’intérêt porté au contrôle budgétaire dans son ensemble.Europarl
Bon symptôme dans un temps où les hommes ne sont, dit-on, préoccupés que de leurs intérêts matériels et actuels.François Guizot (1787-1874)
Déjà j'ai cessé de justifier mes actions à mes propres yeux, et ceci est le dernier symptôme du mal.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Aucun symptôme de curiosité ne les attirait à moi ; ils me regardaient passer, craintifs ou indifférents, sans intérêt comme sans passion.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Il fut, d'ailleurs, visible qu'avec la tombée de la nuit, les éléphants manifestaient quelque appréhension, dont nous n'avions observé aucun symptôme pendant le jour.Jules Verne (1828-1905)
Cette maladie, dont le symptôme dominant était un état soporeux, emportait les sujets en trois jours, ou même plus rapidement, quand la tumeur siégeait à l'estomac ou à l'arrière-gorge.Charles Anglada (1806-?)
Composé de pièces disparates, il annonçait une sorte d'abandon de soi-même qui est, même chez la femme la moins recherchée, le symptôme le plus certain du triomphe de la souffrance.Émile Souvestre (1806-1854)
Symptôme curieux : le mariage est envisagé par la plupart des jeunes filles comme un état de liberté.Charles Turgeon (1855-1934)
A cette époque, tout était dérangé dans les esprits et dans les mœurs, symptôme d'une révolution prochaine.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SYMPTOME » s. m.

Terme de Medecine. Signe, accident, ou revolution qui arrive dans une maladie, par où on peut juger de sa nature, de sa qualité, & de son evenement. Le delire est un symptome de la fiévre. Les symptomes qui arrivent aux parties affligées sont la douleur, les veilles, l'assoupissement, la convulsion, l'esblouïssement, la surdité, la paralysie, la difficulté de respirer & d'avaler, la toux, le degoust, la nausée, le sanglot, le vomissement, la soif, la lypothymie & syncope, le flus ou dureté de ventre, le flus de sang, suppression d'urine, la jaunisse, la secheresse & noirceur de la langue, &c. Ce mot vient du Grec, où il signifie la même chose.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020