tact

 

définitions

tact ​​​ nom masculin

vieux Sens du toucher (➙ tactile).
Qualité qui permet d'apprécier intuitivement ce qu'il convient de dire, de faire ou d'éviter dans les relations humaines. ➙ délicatesse, doigté. Avoir du tact. Manquer de tact.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle adressa ses adieux à chacun avec ce tact délicat qui lui était si naturel, avec bonté, avec émotion.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Elle devina que mes finances étaient à la baisse ; les femmes ont à cet égard un tact qui les trompe rarement.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Mais ce tact, vous l'aurez si vous avez de la bonne volonté et un bon cœur.Jules Lemaître (1853-1914)
C'est que, pour donner l'impulsion, il faut du génie ; le génie est le tact de la force, le tact n'est que le génie de la faiblesse.Astolphe de Custine (1790-1857)
La nouvelle politique que nous mènerons dans le domaine de l'information doit prendre les citoyens au sérieux et elle doit agir avec tact par rapport aux différents pays.Europarl
Elle possède alors le tact nécessaire pour attaquer chez un homme toutes les cordes sensibles, et pour étudier les sons qu'elle en tire.Honoré de Balzac (1799-1850)
Se tenir sur une extrême réserve, apporter beaucoup de tact et de jugement dans sa conduite, – telles sont les règles à suivre.Jules Rostaing (1824-?)
Et ce n'était pas, chez lui, ce tact et cette finesse, le résultat d'un calcul.Paul Bourget (1852-1935)
Mon avocat, avec un tact dont je le remercie, a couvert mes adversaires de fleurs.Émile Zola (1840-1902)
Dès ce jour, il inaugura les fonctions de mari de la reine, et il sut toujours s'en acquitter avec un tact dont les deux associés lui surent beaucoup de gré.Oscar Méténier (1859-1913)
Comme, dans sa bonhomie, il ne manquait ni de délicatesse ni de tact, sa présence fut loin d'être mal venue.Léon Séché (1848-1914)
Il n'était pas fort en politique, mais il avait de la résolution et un certain tact.Joseph Fouché (1759-1820)
Remarquez que le sujet était lui-même choisi avec tact et avec goût : rien d'éclatant, rien qui promît trop ; l'orateur pouvait être aisément supérieur à son sujet.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Elle s'empressa, avec ce tact si fin qui n'abandonne jamais les femmes dans quelque situation qu'elles se trouvent, de prévenir les vœux de ses deux visiteurs.Édouard Corbière (1793-1875)
La délicatesse de l'esprit, celle des sentiments ; l'habitude des convenances, un certain tact qui donne la mesure de tout sans avoir besoin d'y penser.Claire de Duras (1777-1828)
Mais le tact de l'homme à femmes est quelque chose de très particulier, – presque un organe, comme les antennes chez les insectes, – presque un instinct, car l'éducation n'y ajoute guère.Paul Bourget (1852-1935)
Une intelligence, un tact, une façon si originale de voir les choses... et ce pouvoir extraordinaire de vous amener à les envisager comme lui !Georges Darien (1862-1921)
Ce qui rend les flatteries dangereuses, c'est l'habitude, c'est la conscience d'avoir été loué avec tendresse, avec tact, avec vérité.Eugène Sue (1804-1857)
Non, tu n'as pas de tact ; aussi, bon et généreux comme tu l'es, tu ne te fais pas aimer.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Les personnes, admises aux répétitions, vantaient également ses manières polies et la finesse du tact qui dirigeait toutes ses actions.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TACT » s. m.

Le sentiment & l'organe du toucher. C'est sur la peau & les nerfs que se fait le sentiment du tact. Il y a eu des aveugles qui ont eu le tact si subtil, qu'ils ont jugé par là des couleurs.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020