terrier

 

définitions

terrier ​​​ , terrière ​​​ nom

nom masculin Trou, galerie que certains animaux creusent dans la terre et qui leur sert d'abri. ➙ tanière. Faire sortir un lapin de son terrier.
Chien que l'on peut utiliser pour la chasse des animaux à terrier. ➙ fox-terrier, scotch-terrier.
 

synonymes

terrier nom masculin

tanière, abri, cache, cavité, creux, gîte, repaire, trou, rabouillère (région.)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pendant que le fouisseur retouche le terrier, le gibier mal équilibré glisse et retombe au pied de la muraille.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
L'insecte marchait droit à son terrier comme s'il eut depuis longtemps battu et rebattu tous les petits sentiers du voisinage.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
On peut monter d'abord de la rivière, qui est au pied du rocher, jusqu'au pied de la muraille, par le côté du terrier.Charles-Henry-Joseph de Batz-Trenquelléon (1835-1914)
Non, vous dis-je, tout idiote qu'elle est, elle n'est pas encore tout-à-fait assez bornée pour s'amouracher du renard qui l'a happée, et, cela même dans son terrier.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Du bloc des quatre hommes qui bouche étroitement le terrier, sortent et se hasardent des mains tâtonnantes.Henri Barbusse (1873-1935)
Souvent, il y a sous cet extérieur, beaucoup de science et beaucoup d'humour ; ils ont le coup de dent, et la comparaison du terrier revient pour le moral.Auguste Angellier (1848-1911)
Dès lors, ramenée dans le bon chemin, elle n'eut plus que l'idée de rentrer au terrier, le plus vivement possible.Émile Zola (1840-1902)
Ce terrier est pratiqué dans du sable fin, ou plutôt dans une sorte de poussière au fond d'un abri naturel.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Nous allons le savoir : le voici quittant le terrier pour une nouvelle visite à l'araignée.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Quand nous avons des meuniers beaucoup plus près, et un moulin au bas du terrier, avoir affaire à un homme qui demeure à une lieue d'ici !George Sand (1804-1876)
Or, à quelques pas de leur demeure, vivait aussi, dans un terrier profond, un blaireau d'un certain âge.Claudius Ferrand (1868-1930)
À ce qu'il m'a paru, celle-ci, en effet, chasse d'abord sa proie et fouit après son terrier non loin du lieu de capture.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Car il a tout près de lui son impénétrable terrier, où il se glisse à la moindre alerte : le secret professionnel.Maurice Barrès (1862-1923)
Lémor, n'écoutant que son courage et son amitié, sortit de la chaumière et s'élança vers le terrier.George Sand (1804-1876)
C'est un véritable ouvrage d'architecture, qui s'élève jusqu'à un pouce au-dessus du sol et a parfois deux pouces de diamètre, en sorte qu'il est plus large que le terrier lui-même.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Il fallait voir la maison, une ancienne cave, trois murs retrouvés en terre, un vrai terrier à renard, entre des écroulements de cailloux, sous un bouquet de vieux tilleuls.Émile Zola (1840-1902)
J'en mets un dans un petit flacon à goulot assez large pour enclore l'orifice du terrier, et je renverse sur cet orifice l'appareil ainsi amorcé.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Le voisinage du terrier manquait-il donc de grillons, et l'hyménoptère en détresse se dédommagerait-il avec des acridiens : faute de grives se contentant de merles, ainsi que le dit le proverbe ?Jean-Henri Fabre (1823-1915)
J'aurais préféré mourir sur le champ de bataille plutôt que d'être à la merci d'une pareille meute de rats-d'eau dans leur terrier.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Bientôt il s'enfuit dans un terrier énorme creusé derrière lui, et je le vois ressortir, près de l'eau, par deux issues, mais à une distance considérable !Henri de La Blanchère (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TERRIER » adj. m. & substant.

Recueil de reconnoissances des vassaux ou tenanciers d'une terre seigneuriale, qui contiennent les rentes, droits & devoirs dont ils sont tenus envers leur Seigneur ; ce qui luy sert de titre pour exiger telles redevances. Il faut obtenir des Lettres Royaux pour la confection d'un papier terrier. On dit aussi le terrier du Domeine.
 
TERRIER, signifie aussi la demeure que les lapins, renards & autres animaux semblables se creusent dans la terre, & où ils se sauvent de la poursuite des Chasseurs. On fait mourir les renards en les enfumant dans leur terrier.
 
TERRIER, est aussi un petit chien qui est propre à la chasse de ces animaux.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020