trogne

 

définitions

trogne ​​​ nom féminin

familier Visage grotesque ou plaisant. ➙ trombine, tronche.
 

synonymes

trogne nom féminin

tête

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un ricanement montrait ses dents noires, et il était très gai, très soûl, la trogne allumée d'une idée de rigolade.Émile Zola (1840-1902)
Sa faconde, ses gestes épanouis, sa bedaine rebondissante, sa trogne illuminée enchantent le public.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Arc-bouté sur sa barre, calé dans un trou, ras le pont, l'homme veille, les yeux petits, la trogne en avant, le dos rond sous la bourrasque.Marc Elder (1884-1933)
Tout à coup il fronça le sourcil, et sa trogne déjà rouge devint ardente.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Son teint rouge et les veines dessinées en bleu sur sa trogne témoignaient de libations fréquentes et de copieux repas.Paul Bourget (1852-1935)
Une grosse chaîne de montre en or s'étalait sur son ventre bedonné, et sa trogne rouge luisait sous un grand chapeau haut de forme.Eugène Le Roy (1836-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TROGNE » s. f.

Terme burlesque, qui se dit d'un visage gros & laid, ou qui est rouge ou boutonné, comme celuy d'un yvrogne. Ainsi Colletet a dit en une Chanson :
 
Qu'à la table il fait beau voir
 
Ta gentille trogne,
 
Maintenir en son devoir
 
Tout un peuple yvrogne.
 
On dit enluminer sa trogne. Bacchus à la rouge trogne. Cette vieille a une trogne qui fait peur. Rigault derive ce mot de strongyle, signifiant une statuë ou gros visage marqué sur un bouclier.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020