Email catcher

véhément

Définition

Définition de véhément ​​​ , véhémente ​​​ adjectif

littéraire Qui a une grande force expressive, qui entraîne ou émeut. ➙ enflammé, entraînant, fougueux. Un discours véhément. Un orateur véhément.

Synonymes

Synonymes de véhément, véhémente adjectif

ardent, bouillant, bouillonnant, emporté, enflammé, fougueux, frénétique, impétueux, passionné, vif, violent

Exemples

Phrases avec le mot véhément

Trois jeunes gens me parurent agités d'un plus véhément courage : ils se tenaient par la main.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Le second tour des élections régionales et départementales a confirmé l'abstention record du premier, malgré des appels véhéments à la mobilisation dans tous les camps.Ouest-France, Jean-François BOUTHORS, 30/06/2021
Comme les mots accouraient, véhéments, contre cet homme brutal avec sa femme et faible devant sa mère !René Bazin (1853-1932)
Son initiative lui a été reprochée, parfois de manière véhémente.Ouest-France, Florence LAMBERT, 04/09/2021
Manifestants qui semblent plus véhéments que lors des précédents cortèges.Ouest-France, 21/08/2021
Elle oppose un refus vigoureux notamment à sa mère avec laquelle elle se manifeste de manière particulièrement véhémente.Topique, 2021, Anne Perret (Cairn.info)
Ils ne furent point sensibles à ces soins, et vomirent contre le vainqueur qui les sacrifiait, des imprécations véhémentes, et fort naturelles.Adolphe Thiers (1797-1877)
De plus en plus véhément, il tente de porter des coups au policier.Ouest-France, 28/07/2021
La possession de la moindre place de mon corps t'emplira d'une joie plus véhémente que la conquête d'un empire.Gustave Flaubert (1821-1880)
En principe, dans une brouillerie, on ne doit jamais craindre de paraître impétueux, véhément.Horace-Napoléon Raisson (1798-1854)
Voulait-il, par ses attaques véhémentes, mieux dissimuler son véritable but ?Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Elle ne regagne point son identité, car le traumatisme, même imperceptible, reste toujours présent, pour resurgir de temps en temps de manière véhémente.Études Germaniques, 2013, Tom Sintobin, Willy Devos, Stéphanie Vanasten (Cairn.info)
Le plus jeune, cheveux longs et casier à l'avenant, est particulièrement véhément.Ouest-France, 25/03/2021
Cette contestation sera d'autant plus véhémente que la priorisation des objectifs aura été laissée dans le flou.Regards, 2017, Jean-Luc Izard (Cairn.info)
Elle lui donnera les traits de sa seconde esthétique, et le confortera dans sa critique de plus en plus véhémente de la musique wagnérienne.Études Germaniques, 2015, Rony Klein (Cairn.info)
Il avait été vu véhément sur les caméras installées aux abords du centre d'entraînement du club.Ouest-France, 22/03/2021
Entre abondance et commotion, la parole véhémente confine à l'obscurité.Dix-septième siècle, 2015, Adrienne Petit, Bernard Teyssandier (Cairn.info)
Pendant les discussions véhémentes, cette sonnette d'un nouveau genre suffisait à peine à couvrir la voix de cette légion d'artilleurs surexcités.Jules Verne (1828-1905)
Cette agression brutale, dont l'objectif n'était pas le vol, mérite la condamnation la plus véhémente.Europarl
Dans le texte, ce projet théorique est notamment étayé par une critique véhémente des auteurs de l'évolutionnisme universaliste.Ethnologie française, 2008 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de VEHEMENT, ENTE adj.

Violent, impetueux. La descente du St. Esprit est comparée à un vent vehement, dans les Actes Chap. 2. v. 2. On dit un froid, un chaud vehement, pour dire, excessif.
 
VEHEMENT, se dit figurément en choses morales, & des passions. Son amour est fort vehemente ; sa douleur est fort vehemente. Cet Advocat est un Orateur peu vehement ; il est froid, il n'émeut point les passions. Un esprit vehement.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.