passionné

définitions

passionné ​​​ , passionnée ​​​ adjectif et nom

Animé, rempli de passion. Un amoureux passionné. —  nom C'est un passionné.
Passionné de, pour, qui a une vive inclination pour (qqch.). ➙ fanatique. —  nom C'est une passionnée de moto.
Un récit passionné.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette question, qui avait déjà passionné tout le corridor, se réveilla, s'envenima d'heure en heure.Émile Zola (1840-1902)
Après 48, il est passé au centre gauche, toujours très passionné, d'ailleurs ; il avait écrit une profession de foi républicaine d'un style superbe.Émile Zola (1840-1902)
Mais tant d'expressions enflammées ne parvenaient pas cependant, à lui représenter l'amour, aussi passionné qu'il le sentait.Élémir Bourges (1852-1925)
En une seconde, toutes les ardentes folies de l'amour, de l'amour passionné, se peignirent à sa pensée en traits de flamme.Eugène Sue (1804-1857)
Il y a deux domaines couverts par votre mandat dans lesquels vous pouvez compter sur un soutien passionné du groupe des libéraux et des démocrates.Europarl
Ce fut là, m'a-t-il dit lui-même, qu'il prit un goût passionné pour l'or et le soleil.Arvède Barine (1840-1908)
Un homme devait être, selon moi, amoureux passionné et, en même temps, portant la joie et le mouvement dans toutes les sociétés où il se trouvait.Stendhal (1783-1842)
Je ne m'appesantirai pas sur les réserves parce qu'elles sont déjà le résultat d'un débat passionné en commission.Europarl
Passionné de sport, je suis soulagé d'apprendre que les grands événements sportifs nationaux continueront à être retransmis sur les chaînes habituelles.Europarl
Fier de cette mission, passionné pour son œuvre, il ne voulait rien négliger qui pût en compromettre le succès.Jules Verne (1828-1905)
Et une troisième conversation s'était engagée, qu'elle n'avait pas plus entendue que les deux autres et qu'elle avait suivie de loin avec le même intérêt passionné.Paul Bourget (1852-1935)
Sur-le-champ le peuple se livra sans retenue à ces transports violents, qui sont particuliers au caractère passionné de la nation anglaise.Adolphe Thiers (1797-1877)
Charmante de figure, et de mœurs très-pures, son caractère passionné a eu de grands inconvénients pour son mari, pour ceux avec lesquels elle vit et pour elle-même.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Il fallait les yeux du cœur, d'un cœur tendre et passionné, pour reconnaître à cette distance et le signal et la main qui le donnait.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Il était venu chez elle, m'avait fait chanter, s'était passionné de mon talent et le cultivait avec d'autant plus de zèle qu'il s'en faisait grand honneur.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Je me sentais attirée vers l'étude par une soif étrange, vers la poésie par un instinct passionné, vers l'examen par une foi superbe.George Sand (1804-1876)
À cette vue, saisie d'un élan passionné, je tendis les bras vers le ciel, appelant la terre que dévorait mon impatience.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Seule, ou à peu près, dans cette sorte d'exil, au milieu d'un pays puéril et barbare, elle ne trouvait pas à occuper son imagination ardente et son cœur passionné.Octave Mirbeau (1848-1917)
Oui, par degrés insensibles, je me trouvai passionné d'elle, et décidé alors à renoncer à tout pour elle, à lui offrir mon cœur et ma main.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ils étaient portés à ce genre de perfection par le caractère national, exact et attentif aux détails, plutôt que passionné.Stendhal (1783-1842)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020