Email catcher

affairement

définitions

affairement ​​​ nom masculin

État, comportement d'une personne affairée.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au flux de ces inepties, le compère jouait l'affairement, convaincu que rien ne flatte autant la vanité des grands que le trouble causé par leur simple apparition.Georges Eekhoud (1854-1927)
Cet impassible personnage allait et venait avec son affairement habituel, mais rien ne dénonçait en lui une préoccupation inaccoutumée.Jules Verne (1828-1905)
Les ateliers de philo, ce sont des temps de pause, de repos par rapport à cet affairement.Ouest-France, Yasmine TIGOÉ, 09/12/2017
Mais l'air cru du soir, l'affairement des passants, le clignotement des lanternes tout de suite l'étourdissaient ; il regretta d'avoir prématurément délaissé cette cantine secourable.Camille Lemonnier (1844-1913)
Cet affairement doit donner aux gamins, qui écoutent des sons en rapport avec le thème du spectacle à venir, le goût de la radio.Ouest-France, 23/02/2017
Dans la pièce à côté, c'est l'affairement pour assurer les dernières commandes.Ouest-France, Cécile POLLART, 07/07/2015
Quand au thème de l'atelier, c'est un repli du monde qu'il s'efforce de représenter, plus intensément que dans l'affairement quotidien.Ouest-France, 14/05/2015
Quand la foule rentrait, on s'occupait avec le même affairement et la même animation ardente des intérêts de l'appétit.Auguste Angellier (1848-1911)
Aussi dans les inévitables épisodes douloureux, quel affairement !René Boylesve (1867-1926)
Vidéos Le mystère des cinq terres Le mystère des cinq terres

Vous aimez explorer la France ? Vous aimez enquêter ? Vous allez adorer Le mystère des cinq terres 

22/10/2021