amarrer

 

définitions

amarrer ​​​ verbe transitif

Maintenir, retenir avec des amarres.
Attacher avec des cordages. ➙ arrimer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'amarre

tu amarres

il amarre / elle amarre

nous amarrons

vous amarrez

ils amarrent / elles amarrent

imparfait

j'amarrais

tu amarrais

il amarrait / elle amarrait

nous amarrions

vous amarriez

ils amarraient / elles amarraient

passé simple

j'amarrai

tu amarras

il amarra / elle amarra

nous amarrâmes

vous amarrâtes

ils amarrèrent / elles amarrèrent

futur simple

j'amarrerai

tu amarreras

il amarrera / elle amarrera

nous amarrerons

vous amarrerez

ils amarreront / elles amarreront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le reïs avait fait amarrer notre barque à un pieu planté dans le sable, et se préparait à descendre.Gérard de Nerval (1808-1855)
On se dirigea immédiatement de ce côté ; mais, encore une fois, il fut impossible de se frayer un passage, et, la nuit venue, on dut s'amarrer à un gros glaçon.Jules Verne (1828-1905)
Aussitôt des hommes adroits, robustes, debout sur le beaupré et les vergues de misaine, lancèrent les lourdes griffes de fer destinées à amarrer les deux navires l'un à l'autre.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il faut la piétiner, la casser par laize, la superposer comme des planches, et l'amarrer telle quelle sur un traîneau.Louis Boussenard (1847-1910)
Vous ne pouvez pas persuader le capitaine d'un navire d'amarrer son bateau lorsqu'il sait que les eaux sont pillées par quelqu'un d'autre.Europarl
Le mouillage en est si facile et si sûr, que les plus gros vaisseaux de guerre peuvent s'amarrer contre le quai.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Et, à ce moment critique, au lieu de laisser aller le canot, il perdit quelques minutes à l'amarrer solidement, dans son respect instinctif du bien des autres.Émile Zola (1840-1902)
C'était à donner envie de s'amarrer à quelques-uns de ces animaux, et de se faire remorquer par eux.Jules Verne (1828-1905)
Son usage est pour y amarrer un cordage qui soutient le mât et rendre la pirogue moins volage, en plaçant au bout de la planche un homme ou un poids.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Voulons-nous vraiment que des novices pilotent les plus grands porte-conteneurs du monde dans des chenaux de marée étroits et essaient de les amarrer en toute sécurité ?Europarl
Je me jette sur la rive, sans donner, à mes conducteurs, le temps d'amarrer ma gondole.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Il fallut plus d'une heure pour réussir à amarrer un bout de câble, en le lançant à tour de bras à l'une des poutrelles.Jules Verne (1828-1905)
Néanmoins il reste encore assez d'eau pour que les bâtiments, tirant de dix-huit à vingt pieds, puissent venir s'amarrer aux quais.Jules Verne (1828-1905)
Le roi ne dédaignait pas de faire amarrer sa barge en face de l'humble cottage.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Le grappin avait été parfaitement attaché, et sa force était suffisante pour amarrer un bateau pendant une houle.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Après avoir servi longtemps à amarrer les bateaux sur le port, ils s'étaient vus, une belle après-midi, déterrés et plus ou moins volontairement forcés de reprendre de l'activité.Henri Durand-Brager (1814-1879)
Tom courba la tête, en homme qui reconnaît qu'il a commis une faute, et continua d'amarrer la chaloupe au cutter.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
L'affluence des pirogues fut si grande autour des vaisseaux, que nous eûmes beaucoup de peine à nous amarrer au milieu de la foule et du bruit.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Il fallut s'y prendre à plusieurs fois pour amarrer les bateaux que le courant entraînait sans cesse.Adolphe Thiers (1797-1877)
Quant à la baleine, deux hommes se sont embarqués dans le canot pour aller l'amarrer.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMARRER » v. act.

Terme de Marine. C'est lier ou attacher fortement avec un cordage, soit un vaisseau, soit quelqu'une de ses parties ou de ses agreils. Ce mot vient d'amarr Bas-Breton, qui signifie lien. Ainsi on dit, Amarre bas bord, ou stribord, pour, commander de lier ou attacher une manoeuvre à droit, ou à gauche.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020