assommant

 

définitions

assommant ​​​ , assommante ​​​ adjectif

familier Qui ennuie. ➙ ennuyeux.
 

synonymes

assommant, assommante adjectif

ennuyeux, fastidieux, lassant, tuant, barbant (familier), casse-couille (très familier), casse-pied (familier), chiant (très familier), embêtant (familier), emmerdant (familier), empoisonnant (familier), enquiquinant (familier), gonflant (familier), rasant (familier), rasoir (familier), soûlant (familier), suant (familier), tannant (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je dis ce que tout le monde voit... c'est qu'il n'y a rien d'assommant comme la mauvaise musique...Paul de Kock (1793-1871)
Je suis malade, triste, dégoûté, ennuyé, sot, ennuyeux, irrité, assommant, assommé, stupide.Hector Berlioz (1803-1869)
Le temps était assommant ; je n'en pouvais plus, et, ce qu'il y a de singulier, les pressentiments de tristesse que je sentais avaient moi-même pour objet.Eugène Delacroix (1798-1863)
Mais j'avais pensé que ce serait assommant, et au contraire !Pierre Loti (1850-1923)
Il n'est rien, en effet, de plus assommant, que cette manie de jouer des tours à tout le monde, de badiner sur les choses sérieuses, de tourner tout en plaisanterie.Jean-Nicolas Bouilly (1763-1842)
C'est assommant d'avoir à promener une petite fille !Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il arrive tous les jours que, sous peine de passer pour un personnage sans éducation, on est condamné à subir un récit assommant....Émile Gaboriau (1832-1873)
Il était d'une telle politesse, qu'elle a fini par le trouver assommant, et qu'elle ne s'est plus occupée de lui.Émile Zola (1840-1902)
S'il ne retrouvait pas les termes connus dans les propos d'un client où les colonnes d'un journal, il déclarait l'article assommant, ou le client pas franc.Marcel Proust (1871-1922)
Berlioz de même : ce bruit est assommant ; c'est un héroïque gâchis.Eugène Delacroix (1798-1863)
Gagnière était assommant ; et, d'ailleurs, il arriverait bien à l'odeur de la soupe.Émile Zola (1840-1902)
Et ce grand homme roux, en assommant un laboureur pour lui prendre son champ, vient de fonder à l'instant une très noble maison sur cette terre.Anatole France (1844-1924)
Rien d'assommant comme ces fêtes, ces réceptions, d'un faste si lourd et glacé, d'une étiquette si rigide, d'un ridicule si funèbrement chamarré.Octave Mirbeau (1848-1917)
Ne protestez pas, vous n'avez pas pu vous ennuyer plus que moi, moi-même je trouvais que c'était assommant.Marcel Proust (1871-1922)
L'instant d'après, il se ruait dans la cohue, les forces décuplées, bousculant les sinistres badauds, dispersant, assommant les cannibales.Georges Eekhoud (1854-1927)
Moi, je n'écoute jamais les monologues... c'est assommant.Eugène Sue (1804-1857)
Vous avez, du reste, raison, rien n'est assommant comme une comédie maussade.Jules Claretie (1840-1913)
C'est peu assommant, comme vous voyez, en comparaison des saints assommoirs qui assomment pendant quatre heures.Hector Berlioz (1803-1869)
Raccommodant mes os endommagés, je pensai amèrement qu'il devait exister sur terre quelque chose de moins assommant qu'une chute de quinze mètres.Charles Des Écores (1852-1905)
Mais comme je ne suis pas comme lui, vous n'allez pas me faire parler généalogie, je ne sais rien de plus assommant, de plus périmé, vraiment l'existence est trop courte.Marcel Proust (1871-1922)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020