Email catcher

barbare

Définition

Définition de barbare ​​​ adjectif et nom

Étranger, pour les Grecs et les Romains et, plus tard, pour la chrétienté. Les invasions barbares. Les peuples barbares. nom Ville saccagée par les barbares.
vieilli Qui n'est pas civilisé. ➙ primitif, sauvage.
nom Être considéré comme un barbare. au figuré Personne inculte. ➙ béotien.
Qui choque, qui est contraire aux règles, au goût, à l'usage. ➙ grossier. Une musique barbare.
littéraire Cruel, sauvage. Un crime barbare.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot barbare

Et comment mettre fin à cette pratique barbare sans ruiner l'économie de l'île ?Géo, 21/03/2019, « Haïti : comment la liberté fut arrachée par le feu… »
Pendant des siècles, le corps féminin a été emprisonné dans des carcans barbares.Ça m'intéresse, 22/04/2020, « Depuis quand porte-t-on des soutien-gorge ? »
Qui aurait cru que derrière ce nom un peu barbare se cachent en réalité de petites fleurs roses ?Ouest-France, Pierre FONTANIER, 14/10/2018
Dans son principe et son dessein, la propriété privée est apparue par opposition à l'instabilité, à l'absence d'intérêt et à l'incurie du barbare.Diogène, 2008, Nelli V. Motroshilova (Cairn.info)
Dans les textes du 18e siècle, les barbares nommément désignés comme tels sont nombreux.Dix-huitième siècle, 2020, Sylviane Leoni, (Cairn.info)
Ce terme un peu barbare est à la fois un outil utile et esthétique.Ouest-France, 10/05/2017
Il invente pour cela un produit au nom barbare, le cyanoacrylate.Capital, 16/11/2012, « Se planter, la meilleure façon de réussir »
Au fil des musiques et des variations, le public découvre la profondeur et le raffinement de ces nuits pas si barbares.Ouest-France, Karin CHERLONEIX, 09/03/2020
Datant des fleuves de lait sur lesquels, barbares, nous aurions vogué.Imaginaire & Inconscient, 2008, Nicole Fabre (Cairn.info)
Derrière ce mot un peu barbare se cache une diminution de votre pension qui vient s'ajouter à la décote.Capital, 23/07/2019, « Décote ou âge d'équilibre : quel système est le moins… »
Un nom barbare qui veut dire qu'il restera petit à cause d'une affection osseuse.Ouest-France, Pascale LE GUILLOU, 10/01/2017
Charlemagne ne fit que confirmer les lois barbares.Jules Michelet (1798-1874)
Ainsi les noms aussi barbares que l'acide chlorhydrique, bicarbonate de sodium ou d'hydroxyde de sodium émerveillent les plus petits.Ouest-France, 18/10/2016
Les associations de protection des animaux se sont mobilisées pour dénoncer une pratique jugée inutile et barbare.Géo, 30/03/2009, « Phoques : faut-il en interdire la chasse même s'ils ne… »
Elle a pour revers / miroir, le lien de fusion à l'idole, pas moins barbare.Le Sociographe, 2011, Philippe Choulet (Cairn.info)
Nous ne pouvons pas rester impartiaux face à un comportement inhumain et barbare.Europarl
En 52 minutes, ce documentaire extrêmement pédagogique permet de tout comprendre au système bancaire, à la dette, aux taux d'intérêts et autres notions barbares de l'économie.Ça m'intéresse, 26/10/2011, « Comment ça marche une banque ? »
Donc chacun a le choix pour se déterminer et répondre à la question de savoir qui est barbare.Lettres de la SPF, 2009, Philippe Réfabert (Cairn.info)
Concrètement, l'emploi d'un vocabulaire anthropologique trop pointu ou de notions juridiques barbares peut sembler totalement abscons pour des non-initiés.Revue interdisciplinaire d'études juridiques, 2012, Adélie Pomade (Cairn.info)
Derrière ce terme un peu barbare se cache une technique très sophistiquée.Ouest-France, 16/12/2014
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BARBARE adj. & subst. masc. & fem.

Estranger qui est d'un pays fort éloigné, sauvage, mal poli, cruel, & qui a des moeurs forts differentes des nostres. Rome a été plusieurs fois pillée par les Barbares. on n'est plus si sujet aux incursions des Barbares. les Sauvages de l'Amerique sont fort barbares. Les Grecs appelloient Barbares, tous ceux qui n'étoient pas de leur pays ; & ce mot ne signifie en leur Langue qu'estranger.
 
BARBARE, signifie aussi seulement, Cruel, impitoyable, qui n'écoute point la pitié, ni la raison. Un pere est barbare, quand il n'a point de tendresse pour ses enfants. un Prince est barbare, qui tyrannise ses sujets. Medée faisoit des actions barbares.
 
BARBARE, en termes de Grammaire, se dit du langage, ou des termes impuis, ou inconnus qui sont durs à l'oreille, ou difficiles à entendre. Ce mot barbaros, selon Strabon, est dit par imitation. Les étrangers, quand ils venoient en Grece, ebattarizon, id est, balbutiebant, ils begayoient, parloient grossierement. Cependant on peut dire qu'ils appelloient barbares, ceux dont ils n'entendoient pas le langage, tels qu'étoient les Persans, les Scythes, les Egyptiens. Scaliger tient que ce mot de barbare vient de l'Arabe bar, qui signifie desert. Barbare, selon son sentiment, est un Sauvage, un homme vivant dans les solitudes.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l’automne Top 10 des mots de l’automne

Le retour de l’automne s’accompagne souvent d’une saveur douce-amère. Certains craignent la baisse de la luminosité et le premier rhume de la...

Marjorie Jean 28/09/2022