bizarre

 

définitions

bizarre ​​​ adjectif et nom masculin

Qui est inhabituel, qu'on s'explique mal. ➙ curieux, insolite, saugrenu ; familier zarbi. Il a des idées bizarres. On n'entend plus rien, c'est bizarre. ➙ anormal, étrange.
nom masculin Ce qui est bizarre. Son goût pour le bizarre.
(personnes) D'un caractère difficile à comprendre, fantasque. Il, elle est un peu bizarre. ➙ excentrique, original.
 

synonymes

bizarre adjectif

anormal, curieux, étrange, inattendu, insolite, singulier, surprenant, intrigant (Québec), bizarroïde (familier), chelou (familier), marrant (familier), zarbi (familier)

extravagant, abracadabrant(esque), insensé, saugrenu, loufoque (familier), tordu (familier)

excentrique, baroque, fantasque, original

fou, braque (familier, vieilli), cinglé (familier), dérangé (familier), détraqué (familier), fêlé (familier)

mal, tout chose (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Soudain une créature d'un aspect bizarre, une femme portant sur la tête une rose artificielle, fendit la foule et vint s'agenouiller devant la générale.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Il y a une portion très-bizarre qui semble la plus moderne et la moins endommagée, dans laquelle il m'a été impossible de me glisser.George Sand (1804-1876)
La définition de ces procédés a été retirée des articles et insérée dans les considérants (non contraignants), ce qui est bizarre pour une question si importante et controversée.Europarl
Ma ressemblance avec le brigand est une autre circonstance bizarre que personne n'a prétendu expliquer.Albert le Roy (1856-1905)
Il serait à la fois incohérent et bizarre de choisir une définition plus stricte pour cette proposition.Europarl
J'avais à l'âge de dix-sept ans vu mourir une femme âgée, dont l'esprit, d'une tournure remarquable et bizarre, avait commencé à développer le mien.Benjamin Constant (1767-1830)
Il dit que c'était un giovanetto inglese, avec un nom bizarre, qui vivait dans un grand luxe et dépensait de grosses sommes d'argent...............................................George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
On peut qualifier de pour le moins bizarre la route qui a mené à ce rapport.Europarl
Il est en effet bizarre que la seule personne arrêtée dans le cadre de ce regrettable épisode soit le journaliste qui l’a révélée.Europarl
Il passait pour riche, parce qu'à l'occasion il interrompait la stricte économie de son bien par des actes d'une magnificence bizarre et singulière.Anatole France (1844-1924)
Bien qu'en ces derniers temps elle se fût souvent montrée à table d'une humeur bizarre, une telle attitude ne pouvait pas ne pas éveiller la surprise et la curiosité.Hector Malot (1830-1907)
Dès lors, toute démarche visant à lever les sanctions actuellement en place serait contraire au bon sens et bizarre.Europarl
Il a aussi une inscription assez bizarre et un peu dans le jargon puritain ; mais malgré tout cela, c'est une inscription républicaine.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il m'arrive souvent de penser que cela doit être bizarre d'être dans l'hémicycle sans connaître le contenu de la question à laquelle une réponse est donnée.Europarl
Je voudrais simplement mentionner que la version finnoise de l'amendement 14 est très bizarre : le texte anglais devrait servir de référence.Europarl
Ce n'est peut-être pas aussi bizarre que ça en a l'air, car les changements climatiques ne sont pas le seul problème à résoudre dans le monde.Europarl
Ses grands sourcils broussailleux furent saisis d'un tremblement convulsif du tic bizarre, irritant, qui le dominait, quand il était embarrassé.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je remarquai qu'il se dirigeait maintenant du même côté que la plus grande partie du public,– mais, en somme, il m'était impossible de rien comprendre à sa bizarre obstination.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Il y avait dans toute sa personne un je ne sais quoi de bizarre et de fantastique.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Mais mon âme mettait un intérêt bizarre dans des niaiseries, et je m'appliquai fortement à me rendre compte de l'erreur que j'avais commise dans mes mesures.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BIZARRE, ou Bigearre » adj. masc. & fem.

Fantasque, qui a des moeurs inégales, des opinions extraordinaires & particulieres. C'est un homme bigearre avec lequel on ne peut vivre. Il a toûjours des habits, des ornements bizarres.
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020