singulier

 

définitions

singulier ​​​ , singulière ​​​ adjectif et nom masculin

adjectif
locution Combat singulier, entre une personne et un seul adversaire.
littéraire Différent des autres. ➙ extraordinaire, unique. Une personnalité singulière.
courant Digne d'être remarqué par des traits peu communs. ➙ bizarre, étonnant, rare. Un charme très singulier.
nom masculin Catégorie grammaticale qui exprime l'unité (opposé à pluriel). ➙ duel ; nombre.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais il y a là toute une étude trop longue, d'un singulier intérêt, que je ferai plus tard, dans le livre que je me propose d'écrire.Émile Zola (1840-1902)
Elle avait de ces traits, de ces reparties soudaines, et dans l'esprit, un tour singulier à dire les choses les plus communes.Élémir Bourges (1852-1925)
Puis, en prenant la fleur, ses lèvres, par un singulier hasard, se sont trouvées près de tes doigts.Émile Zola (1840-1902)
Le dernier trait, le plus singulier, le moins anglais de cette histoire, c'est qu'elle est intéressante.Hippolyte Taine (1828-1893)
Il est singulier que dans certains cas, on n'en ait inclus que deux sortes, même si celles-ci sont actuellement responsables de 80 % des cas de déclarés chez l'homme.Europarl
Cependant, pour celui qui doit survivre à cette énorme chute, c'est un singulier spectacle : voir tomber un empire et comprendre combien ridicule est sa chute.Jules Janin (1804-1874)
Par un hasard singulier, tous deux avaient choisi, pour parler, le même jour, la même heure (l'heure du dîner).Émile Gaboriau (1832-1873)
S'ils étaient là, ils se rendraient compte du caractère singulier, pour ne pas dire plus, de cette discussion commune.Europarl
Elle ne me fit pas d'autres questions, mais il me parut qu'elle rêvait à ce que je disais, et que cela lui avait paru singulier.Catherine II de Russie (1729-1796)
Le mot m'a semblé singulier à cause de l'âge du président ; mais, en somme, n'est-on pas une vieille femme à vingt-huit ans passés !Paul Féval (1816-1887)
Il ajouta que, deux agents restés pendant trois heures aux écoutes derrière la porte avaient fait le rapport le plus singulier de tout ce qu'ils avaient su entendre.Pierre Louÿs (1870-1925)
Conseil ne pouvait en croire ses yeux, et il m'interrogeait sur les causes de ce singulier phénomène.Jules Verne (1828-1905)
Je ne le sais vraiment pas ; mais il est certain que ce pays a pour moi un charme singulier.Judith Gautier (1845-1917)
Je tournai les yeux vers le point indiqué et je demeurai frappé d'un singulier spectacle.Émile Souvestre (1806-1854)
N'auriez vous pu ajouter : il est assez singulier que tant d'imbéciles aillent voter, tandis que des femmes intelligentes, célèbres même, sont repoussées de l'urne électorale.Jenny d'Héricourt (1809-1875)
Ce costume singulier fut, en grande partie, la cause des dangers qu'elle courut dans sa fuite.Louis Constant Wairy (1778-1845)
J'entendais au-dessus de ma tête le susurrement rapide et singulier que font ces oiseaux en volant très vite.Eugène Fromentin (1820-1876)
Et un singulier besoin le prit tout à coup de se relever pour se regarder dans sa glace.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ses réflexions s'accordaient avec les détails de ce singulier paysage, et les harmonies de son cœur firent alliance avec les harmonies de la nature.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ensuite la force de l'habitude a ce singulier privilége de nous dérober la vue, de nous faire perdre la conscience des phénomènes au milieu desquels nous sommes plongés.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SINGULIER, IERE » adj.

Qui est seul, qui est à part, hors de comparaison. Le phoenix est un oiseau singulier, qui est seul de son espece. Cet Auteur est singulier dans ses sentiments ; c'est un homme singulier, incomparable. Voilà un cas singulier, qui n'est jamais arrivé. Cet Artisan a une adresse singuliere à tremper l'acier, à faire des monstres. Il a une methode singuliere à enseigner. Cette femme est d'une vertu, d'une modestie singuliere.
 
On appelle en Droit une Loy singuliere, quand elle est dans un Titre ou en un Chapitre à part.
 
On appelle un combat singulier, un combat d'un homme, quoy que la partie soit faite de deux, de quatre, ou de six. Le Roy a severement deffendu par ses Ordonnances les combats singuliers.
 
SINGULIER, en termes de Grammaire, se dit de la premiere façon de decliner les noms, & de conjuguer les verbes, quand on ne veut parler que d'une personne. Les Latins & les François n'ont que le singulier & le pluriel : les Grecs & les Hebreux ont encore le duel.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020