choir

 

définitions

choir ​​​ verbe intransitif

littéraire Être entraîné de haut en bas. ➙ tomber.
familier Laisser choir : abandonner. ➙ plaquer. Après de belles promesses, il nous a laissés choir.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je chois

tu chois

il choit / elle choit

ils choient / elles choient

imparfait
passé simple

je chus

tu chus

il chut / elle chut

nous chûmes

vous chûtes

ils churent / elles churent

futur simple

je choirai / je cherrai

tu choiras / tu cherras

il choira / il cherra / elle choira / elle cherra

nous choirons / nous cherrons

vous choirez / vous cherrez

ils choiront / ils cherront / elles choiront / elles cherront

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On a parlé d'aspirants cloués dans une bière, de brasiers où on les faisait choir, et de croix de fer rouge qu'on leur faisait embrasser.George Sand (1804-1876)
Les rocs, entassés les uns sur les autres, et prêts à choir, se tenaient contre toutes les lois de l'équilibre.Jules Verne (1828-1905)
Prendre l'essor d'un lieu, c'est pour lui le plus difficile : aussi, s'il niche si haut, c'est qu'au départ il doit se laisser choir dans son élément naturel.Jules Michelet (1798-1874)
Alors, rassemblant tout son courage, elle ouvrit, entra, puis, poussant un cri terrible, laissa choir le déjeuner qu'elle tenait aux mains.Guy de Maupassant (1850-1893)
Dans son trouble, il heurta par mégarde un meuble de prix, une petite table à ouvrage en marqueterie, qu'il fit choir et qui se brisa sur le parquet.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Nous aurions tant besoin dun ami homme, dune main ferme, mâle, sur laquelle nous appuyer, qui serait assez forte pour nous relever si nous sommes près de choir.Pierre Loti (1850-1923)
Enfin, d'un coup terrible, le lion fut précipité, alla choir à six encolures, et, en foudre, le spelaea était sur lui, commençait de lui ouvrir le ventre.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Cet écusson avait été sculpté dans une pierre maintenant branlante et qui manquait de choir sur la tête des passants.Gaston Leroux (1868-1927)
Si on ne l'arrête pas, il risque de choir sur le pont, ou, dans un vif mouvement de roulis, d'être jeté à la mer...Jules Verne (1828-1905)
A cette désolante déclaration je sentis mes jambes fléchir sous moi heureusement que j'avais à ma portée un poteau auquel je pus me retenir, car j'allais choir.Charles Deguise (1827-1884)
En se relevant, elle remarqua que le trou qui l'avait fait choir était d'une grande profondeur, et que le sol à l'entour portait les traces d'un affaissement général.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Le cliquetis de ses éperons, lorsque la jambe s'arcboutait d'instinct pour l'empêcher de choir, le réveillait, furieux contre lui-même.Paul Adam (1862-1920)
En bas, le vacarme s'arrête ; on s'essuie le front, on se laisse choir au bord de la route, les fourbus quittent et s'en retournent.Élie Reclus (1827-1904)
Quand il eut franchi le seuil de sa niche et fermé la porte, il se laissa choir sur son matelas.Paul Féval (1816-1887)
Je crois qu'il entr'ouvrit le ciel et qu'il en fit choir les anges quand il vit qu'ils étaient damnés.Joseph Anglade (1868-1930)
Bien étrange échelle, en effet, et dont on ne se servirait pas sans faire hurler de douleur la señora, et très probablement la faire choir à terre.Albert Cim (1845-1924)
Tout à coup elle poussa un grand cri et se laissa choir sur ses deux genoux.Paul Féval (1816-1887)
Enfin, divers essais, toujours plus prolongés, l'ayant pleinement rassurée, elle se laissa choir et prit pied sur le fond du récipient.Raymon Roussel (1877-1933)
Il se laissa choir, plutôt qu'il ne s'assit, sur une proxime chaise, et se tut, ce qui lui fut d'autant plus facile qu'il n'avait pas encore ouvert la bouche.Alphonse Allais (1854-1905)
En fait de vivres, il ne restait qu'un très petit nombre de boîtes de conserves, retrouvées dans une caisse qu'une des chamelles avait laissé choir.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHEOIR » v. n.

Tomber. Ce bastiment n'est pas bien estayé, il est en danger de cheoir. il chet de la neige, de la pluye, de la gresle. Ce mot vient de cadere. Nicod.
 
CHEOIR, signifie aussi, Diminuer en credit, en fortune. Ce Marchand fait de grandes pertes, il est en danger de cheoir, s'il n'est assisté de ses amis. l'élevation des Grands ne sert qu'à les faire cheoir de plus haut.
 
CHEU, EUE. part. Tombé. Il est cheu de bien haut. On dit, Il est cheu en pauvreté, pour dire, Il est devenu miserable, il n'a pas du pain.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020