scandaliser

définitions

scandaliser ​​​ verbe transitif

Apparaître comme un scandale à. ➙ choquer, indigner. —  pronominal S'indigner. Pourquoi se scandaliser d'une chose si naturelle ?

conjugaison

actif

indicatif

présent

je scandalise

tu scandalises

il scandalise / elle scandalise

nous scandalisons

vous scandalisez

ils scandalisent / elles scandalisent

imparfait

je scandalisais

tu scandalisais

il scandalisait / elle scandalisait

nous scandalisions

vous scandalisiez

ils scandalisaient / elles scandalisaient

passé simple

je scandalisai

tu scandalisas

il scandalisa / elle scandalisa

nous scandalisâmes

vous scandalisâtes

ils scandalisèrent / elles scandalisèrent

futur simple

je scandaliserai

tu scandaliseras

il scandalisera / elle scandalisera

nous scandaliserons

vous scandaliserez

ils scandaliseront / elles scandaliseront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et, si quelqu'un l'interrogeait par curiosité pure, avec des ménagements ironiques, pour se venger de cette impertinente bienveillance, elle prenait plaisir à le scandaliser par sa franchise.George Sand (1804-1876)
Je dois vous avouer que c'est le point sur lequel j'ai vu le plus se scandaliser tous ceux qui vous aiment et qui pensent honnêtement.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Promettez-moi aussi de ne pas scandaliser mes filles par le récit trop inconvenant de votre fuite.Victor Tissot (1845-1917)
Aussi ne faut-il ni s'étonner ni se scandaliser de ce qu'il abaissât toutes ces idées par lesquelles l'homme érige sa gloire et ses honneurs aux dépens de son repos.Anatole France (1844-1924)
Comment se fait-il que, dans les plus hautes instances du football, ceci ne semble scandaliser personne ?Europarl
Du moins, il ne penchera aux partis conformes aux règles que quand il craindra de vous scandaliser.François de Fénelon (1651-1715)
Il peut y avoir un conflit entre la liberté de recherche et d'autres valeurs sociales, mais personne ne doit se scandaliser.Europarl
C'est-à-dire que nous devrions aussi entreprendre des enquêtes plus orientées vers un contrôle de qualité et ne pas nous scandaliser pour des détails.Europarl
La concession faite, en ces bagues à sa machine humaine ne doit pas vous scandaliser.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
L'effronterie avec laquelle le clergé se montroit tel qu'il étoit, lui avoit, pour ainsi dire, acquis le droit funeste de ne plus scandaliser et de ne se point corriger.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Il répète ça, du matin au soir, au grand ennui des locataires qui commencent à se scandaliser.Georges Darien (1862-1921)
Ces deux pontifes et leurs successeurs qui, pendant quarante ans, se traitèrent comme des intrus, éclairèrent les fidelles à force de les scandaliser.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
C'est de me rendre si sot et si nul quand je ne vous vois plus, qu'il faut absolument que je m'étourdisse au risque de vous scandaliser.George Sand (1804-1876)
Il s'offrait un régal malin et cruel de scandaliser quelquefois celles, chez sa tante, qu'il appelait des « mijaurées ».René Boylesve (1867-1926)
S'il lui arrive de vous scandaliser, ou de faire par quelque raisonnement chanceler votre foi, ne manquez pas aussitôt de me le venir proposer, je vous en résoudrai les difficultés.Cyrano de Bergerac (1619-1655)
Il y a partout un tel laisser-aller, un tel laisser-faire, une si remarquable difficulté à se scandaliser de quoi que ce soit.Albert Robida (1848-1926)
Cet homme était d'un caractère singulier, vivant mal avec sa femme, et la maltraitant quelquefois au point de scandaliser le voisinage.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Cette parole doit nous servir de solution générale pour toutes les énigmes qui pourraient scandaliser notre ignorance.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Incapable d'affirmer ce qu'il ne croyait pas vrai, il a dû scandaliser ses juges ou leur paraître très obscur.Gabriel Monod (1844-1912)
Ces associations, connues sous le nom de ménage à trois, sont devenues si communes dans toutes les classes de la société, qu'il n'y a plus lieu de s'en scandaliser.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SCANDALISER » v. act.

Donner du scandale, ou en recevoir. JESUS-CHRIST deffend de scandaliser jusqu'aux moindres enfans ; il deffend aux siens de se scandaliser. Saint Pierre respond, que quand tous les autres seroient scandalisez, pour luy il ne se scandalisera jamais.
 
SCANDALISER, signifie aussi, Pecher, ou donner occasion au peché. Si nostre oeuil nous scandalise, nous fait offenser Dieu, JESUS-CHRIST nous conseille de l'arracher.
 
SCANDALISER, signifie aussi, Trouver mauvais. Un Seigneur de village se scandalise, si on ne luy donne pas le premier l'encens, le pain benit. Cette femme s'est scandalisée qu'on ne luy a pas rendu sa visite en ceremonie, en robbe noire & destroussée.
 
SCANDALISER, signifie encore, Deschirer la reputation de quelqu'un, le blasmer. Cet impudent va scandaliser par tout cette femme, il la descrie, il la calomnie, il luy fait des affronts.
 
SCANDALISÉ, ÉE. part. pass. & adj.
So British... ou pas ! Cash Cash

Le petit mot anglais cash « espèces, argent liquide », que nos dictionnaires rangent dans le lexique familier, connaît de nombreux emplois en français.

Dr Orodru 12/05/2021