Email catcher

clabauder

Définition

Définition de clabauder ​​​ verbe intransitif

littéraire Protester de manière malveillante. Clabauder sur, contre qqn. ➙ dénigrer, médire.

Conjugaison

Conjugaison du verbe clabauder

actif

indicatif
présent

je clabaude

tu clabaudes

il clabaude / elle clabaude

nous clabaudons

vous clabaudez

ils clabaudent / elles clabaudent

imparfait

je clabaudais

tu clabaudais

il clabaudait / elle clabaudait

nous clabaudions

vous clabaudiez

ils clabaudaient / elles clabaudaient

passé simple

je clabaudai

tu clabaudas

il clabauda / elle clabauda

nous clabaudâmes

vous clabaudâtes

ils clabaudèrent / elles clabaudèrent

futur simple

je clabauderai

tu clabauderas

il clabaudera / elle clabaudera

nous clabauderons

vous clabauderez

ils clabauderont / elles clabauderont

Exemples

Phrases avec le mot clabauder

Il niera tout et n'en clabaudera pas moins.Émile Gaboriau (1832-1873)
Et on clabaudera, on me trouvera grotesque.Marcel Boulenger (1873-1932)
On clabauderait encore contre l'insalubrité de l'hôpital.Jules Lermina (1839-1915)
Autre parole agressive, clabauder et ses dérivés, familiers d'après les lexicographes, dont l'étymologie (aboyer) semble être toujours sensible malgré un emploi figuré lexicalisé.Dix-huitième siècle, 2012, Delphine Mouquin-de Garidel (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CLABAUDER v. act.

Abboyer fortement, comme font les chiens clabauds.
 
CLABAUDER, se dit aussi de l'abboy des mastins.
 
CLABAUDER, se dit figurément des hommes qui crient, qui declament trop hautement, qui parlent beaucoup, & qui ne disent rien de solide. Cet Advocat ne fait que clabauder, au lieu d'apporter de bonnes raisons.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022