client

 

définitions

client ​​​ , cliente ​​​ nom

anciennement ou Politique Personne qui dépend d'un protecteur (➙ clientélisme).
Personne qui achète ou requiert des services moyennant rétribution. Les clients d'un médecin. ➙ patient. Magasin plein de clients, d'acheteurs. ➙ achalandé.
Acheteur (d'un fournisseur) ; spécialement acheteur habituel, régulier. ➙ clientèle. —  en apposition Service client(s) : service d'une entreprise qui gère les relations avec les clients.
nom masculin Consommateur, importateur (➙ marché).
nom masculin Informatique Système informatique qui utilise des services, des informations fournies par un serveur.
 

synonymes

client, cliente nom

acheteur, acquéreur, amateur, preneur, chaland (vieux ou plaisant), clille (argot)

habitué, fidèle

consommateur, importateur

patient, malade

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les fonds de pension ou un client final ordinaire peuvent évaluer les frais et choisir un meilleur gestionnaire d’actifs quand ces frais sont complètement connus.Europarl
Lorsque l'industrie du tabac a persuadé un jeune une fois, elle est généralement sûre d'avoir trouvé un client régulier supplémentaire.Europarl
Le prêteur devra aussi informer clairement son client des avantages et des inconvénients de son offre de prêt.Europarl
L'un d'entre vous peut-il imaginer qu'une banque ou toute autre institution financière noue des relations d'affaires sans vérifier l'identité de son client au préalable ?Europarl
Un secteur touristique orienté sur la durabilité le sera automatiquement sur la qualité, ce qui est en fin de compte ce que le client de cette ère moderne demande.Europarl
En effet, s'ils étaient adoptés, ils priveraient le client des exigences de base en matière d'information.Europarl
Le retrait forcé et sans supervision judiciaire de la connexion internet du client n'est pas la bonne solution pour combattre la piraterie.Europarl
Mais, précisément parce que c'est la connexion individuelle qui est en cause, il faut prendre particulièrement en considération les intérêts du client.Europarl
Ce qui est évident, c'est que ces deux pays ne s'y connaissent guère en convivialité avec le client.Europarl
En outre, de nombreux pays tiers essaient d'exporter leur production de bananes sur le marché européen sans verser de droits au titre du « traitement favorable au client ».Europarl
Ce n'est que par une baisse de la qualité pour le client et pour le personnel qu'ils peuvent être les plus concurrentiels pendants un certain temps.Europarl
Y figure notamment une mesure qui précise les cas dans lesquels le fournisseur et le client des opérations transfrontalières sont tenus solidairement responsables du paiement de la taxe.Europarl
Je voudrais souligner qu'un patient ne doit en aucun cas être considéré comme un touriste ou un client de soins de santé.Europarl
L'industrie européenne doit cependant jouer de son influence, afin de garantir que le soja transgénétique soit livré séparément, car ce secteur est un très gros client.Europarl
Étant donné le puissant lobbying du secteur bancaire ou la faible volonté politique, le gouvernement n'intervient pas dans le contrat bilatéral entre le client et la banque.Europarl
Le client parut effrayé, et en même temps embarrassé comme un homme qui n'a pas conscience de ce qu'il a fait.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Mais je pense que, ce qui compte, c'est que le client soit conscient d'un grand nombre des pièges.Europarl
Cela permettra une évaluation des performances sérieuse et une meilleure orientation du client par l'opérateur responsable à la suite de la pression combinée des régulateurs, des concurrents et des clients.Europarl
Il n'y a pas eu de manquement à la sûreté, il y a seulement eu un manquement aux règlements d'enregistrement des données pour un client particulier.Europarl
Dans une administration moderne, le citoyen n'est pas un pétitionnaire s'adressant à un service mais un client.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CLIENT, ENTE » adj. & subst.

C'étoit chez les Romains un pauvre citoyen qui se mettoit sous la protection d'un puissant, qui s'appelloit par relation son patron. Ce patron assistoit le client dans ses besoins, & le client donnoit son suffrage au patron, quand il briguoit quelque Magistrature. Ce mot vient de cliens, qui est dit comme colens. Les clients devoient le respect à leur patron, comme celuy-cy leur devoit sa protection.
 
On a appellé aussi quelquefois clients, les vassaux à l'égard des Seigneurs, qu'on nommoit leurs patrons, comme témoigne Budée ; & aussi leurs Escuyers & leurs Courtisans : & on appelloit clientelle, toute leur famille & domestiques.
 
CLIENT, se dit maintenant d'un plaideur qui a mis sa cause entre les mains d'un Advocat pour la deffendre, d'un Arbitre, ou d'un Rapporteur pour la juger.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020