contrecoup

définitions

contrecoup ​​​ nom masculin

Évènement qui se produit en conséquence indirecte d'un autre. ➙ réaction. Subir le contrecoup d'un désastre. Par contrecoup.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Se produirait-il une circonstance, un contrecoup qui « l'extérioriserait », pour employer un mot assez exact, c'était improbable, mais ce n'était pas impossible.Jules Verne (1828-1905)
J'aurai eu beau respecter l'héritage personnel de ma femme, je n'en serai pas moins ruiné et, par contrecoup, je l'aurai appauvrie !Oscar Méténier (1859-1913)
D'abord, il laissa filer le câble dans sa main demi-fermée, car s'il eût arrêté subitement son bateau, le contrecoup l'aurait sans doute fait chavirer.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Les quatre navires restés en arrière en éprouvèrent un effroyable contrecoup à la distance où ils se trouvaient.Jules Verne (1828-1905)
Et nous nous apercevrons demain que ces disciplines renforcées nous retiennent prisonniers, par contrecoup, sur d'autres sujets vitaux pour nous, comme l'agriculture.Europarl
Et pourtant, quand il me regarda, j'éprouvai d'une façon très nette le contrecoup d'une douleur sourde, mais terrible.Paul Féval (1816-1887)
Les aspérités d'un sol fait de roches de formation primitive se trahissaient par des chocs multipliés qui secouaient les traîneaux, et, par contrecoup, les voyageurs.Jules Verne (1828-1905)
Or, il s'agit d'un secteur qui a subi très fortement le contrecoup de la crise.Europarl
Nous subissons ici le contrecoup de l'absence d'une politique structurelle du sport, d'une approche structurelle.Europarl
Il fallut chercher longtemps avant de le découvrir dans un des compartiments supérieurs du projectile, où un contrecoup, assez inexplicable, l'avait violemment lancé.Jules Verne (1828-1905)
Rodolphe, épuisé par le contrecoup d'un fugitif espoir et d'une déception écrasante, retomba sur son siège en cachant sa figure dans ses mains.Eugène Sue (1804-1857)
Il avait pris ses mains et il les serrait, tressaillant à chaque battement de son cœur, comme au contrecoup d'une ruine qui tombe.Gustave Flaubert (1821-1880)
A la vérité, le contrecoup de cette grande résolution avait été de la vieillir de dix ans.Stendhal (1783-1842)
Et, par contrecoup, il souffrait de l'effondrement de sa volonté, du désordre présent de son énergie.Marcel Prévost (1862-1941)
Depuis cette époque, la ville resta française, mais subit le contrecoup de tous les événements dont la patrie eut à souffrir.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Les rameurs n'eurent que le temps de le retenir et de se retenir eux-mêmes, car le poids et le contrecoup avaient failli faire chavirer la barque.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Plus d'un quart d'entre eux, cent millions, s'en estiment victimes et le contrecoup économique de ce traumatisme sonore frappant l'environnement résonne à hauteur de 10 à 40 milliards d'euros.Europarl
Je crains, je vous l'avoue, que mes amis ne reçoivent le contrecoup de ma disgrâce.Émile Zola (1840-1902)
Il y a plus : quoique la question industrielle n'ait pas été directement engagée dans la lutte, elle en a senti le contrecoup, et l'on doit s'en féliciter.François Guizot (1787-1874)
En somme, un choc est un choc, et il n'est jamais agréable d'en ressentir le coup ou même le contrecoup.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTRE-COUP » s. m.

Coup dont on ressent la douleur dans la partie opposée à celle qui a receu le coup. Dans les blessures du crane il faut prendre garde au contre-coup, c'est là où se forme l'absés.
 
CONTRE-COUP, se dit aussi de la reflexion des corps solides & offençans. On tira un coup de canon contre le rocher, & le contre-coup vint donner sur luy, & le tua.
 
CONTRE-COUP, se dit figurément d'un malheur qui retombe par reflexion sur une personne, quoy qu'il soit arrivé d'abord sur une autre. Quand un favory est disgracié, toutes ses creatures s'en ressentent par un contre-coup.
Les deux font la paire Figue et foie Figue et foie

La cuisine française mélange volontiers gastronomie et anatomie, en accommodant divers organes ou autres abats… et cela se retrouve dans l’étymologie.

Dr Orodru 15/09/2021