Email catcher

crever

définitions

crever ​​​ verbe

verbe intransitif
S'ouvrir en éclatant, par excès de tension. ➙ craquer. Un pneu a crevé. ➙ éclater ; crevaison. Nuage de pluie qui crève.
(personnes) Être trop gros, trop rempli de. au figuré Crever d'orgueil, de jalousie, de dépit. C'est à crever de rire, à éclater de rire. ➙ crevant (2).
(animaux, plantes) Mourir.
(personnes) familier ➙ claquer. par extension Mettre dans un état pénible. ➙ mourir, périr. Une chaleur à crever. Crever de faim : avoir extrêmement faim.
verbe transitif
Faire éclater (une chose gonflée ou tendue). Crever un ballon.
(choses) locution, au figuré Crever les yeux : être bien en vue ; être évident (→ sauter aux yeux). Crever le plafond : dépasser la limite supérieure.
Exténuer (un animal, une personne) par un effort excessif. Crever un cheval.
familier Ce travail nous crève. ➙ épuiser, fatiguer ; claquer ; crevé (2). Rien ne le crève (➙ increvable). pronominal Se crever au travail.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je crève

tu crèves

il crève / elle crève

nous crevons

vous crevez

ils crèvent / elles crèvent

imparfait

je crevais

tu crevais

il crevait / elle crevait

nous crevions

vous creviez

ils crevaient / elles crevaient

passé simple

je crevai

tu crevas

il creva / elle creva

nous crevâmes

vous crevâtes

ils crevèrent / elles crevèrent

futur simple

je crèverai

tu crèveras

il crèvera / elle crèvera

nous crèverons

vous crèverez

ils crèveront / elles crèveront

synonymes

crever

verbe intransitif

éclater, claquer, péter (familier)

[familier] fatiguer, épuiser, éreinter, exténuer, harasser, user, casser (familier), claquer (familier), lessiver (familier), tuer (familier), vanner (familier), vider (familier), maganer (familier, Québec), consumer (littéraire), lasser (vieux)

[familier] mourir, agoniser, avaler son bulletin de naissance, décéder, disparaître, s'en aller, s'éteindre, être emporté, partir, succomber, quitter cette terre, ce bas monde, cette vallée de larmes (souvent plaisant), aller ad patres (familier), casser sa pipe (familier), clamser (familier), claquer (familier), s'en aller, partir les pieds devant (familier), passer l'arme à gauche (familier), bouffer les pissenlits par la racine (populaire), calancher (populaire), caner (populaire), claboter (populaire), dévisser son billard (populaire), partir entre quatre planches (populaire), boire le bouillon d'onze heures (populaire, vieilli), faire couic (populaire, vieilli), lâcher la rampe (populaire, vieilli), avoir vécu (littéraire), s'endormir dans les bras du Seigneur (littéraire), s'endormir du sommeil de la tombe (littéraire), être rappelé par Dieu (littéraire), expirer (littéraire), passer dans l'autre monde (littéraire), passer (de vie à trépas) (littéraire), quitter la vie (littéraire), rendre l'âme (littéraire), rendre le dernier soupir (littéraire), trépasser (littéraire), payer tribut à la nature (vieux)

[familier] dépérir, mourir, souffrir

verbe transitif

percer, déchirer, péter (familier)

crever les yeux

éborgner

sauter aux yeux, être flagrant, se voir comme le nez au milieu de la figure (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'homme tente de crever les yeux de sa compagne en y enfonçant ses doigts.Ouest-France, 09/06/2021
Il s'agit pas de faire le malin avec ce genre de choses : la question qui se pose est de ne pas crever de honte.Chimères, 2014, Philippe Dockès (Cairn.info)
Dans la foulée, elle lui dit que si elle avait un enfant, elle serait incapable de le nourrir, qu'elle le laisserait crever de faim.Lettres de la SPF, 2011, Anja Louka (Cairn.info)
Mieux vaut crever l'abcès au plus vite : un problème mis sur la table est à demi résolu.Capital, 05/05/2017, « Comment manager des salariés plus âgés »
Il n'y a que son fantasme et il est impossible à crever.TUMULTES, 2008, Jean-Paul Rocchi (Cairn.info)
Pour crever cette bulle, le gouvernement a fini par annuler la plupart des demandes tardives.Capital, 07/04/2010, « Alerte aux profiteurs du business vert ! »
Alors qu'ils avaient déjà atteint un plus bas historique le mois dernier, les taux des prêts immobiliers viennent de crever un nouveau plancher.Capital, 10/06/2014, « Crédit immobilier : ce que vous pouvez encore gratter alors… »
Il nous emporte, et tout le reste avec lui : à gorge déployée, aux éclats ou aux larmes, nous rions à en crever.Le philosophoire, 2002, Jean-Claude Poizat (Cairn.info)
L'idée de ce surmatelas qui permet de dormir sans crever de chaud et donc de mieux dormir ?Ouest-France, Yasmine TIGOÉ, 20/08/2018
Il faut crever l'abcès, il faut prendre les bonnes décisions qui s'imposent pour faire davantage encore du budget européen un budget d'investissement.Europarl
Le deuxième consiste à inventer un duo, un couple formé depuis longtemps et qui va crever l'abcès avant de se réconcilier.Ouest-France, Victor BRETONNIER, 20/10/2019
Voilà des années qu'on coupe des tignasses entières en quatre à ce sujet, en regardant nos paysans épandre leur saleté et nos abeilles en crever.Capital, 18/02/2018, « Plus fort que le glyphosate, la pause pipi ! »
Elle attendait de gagner de l'argent, disait-elle, pour lui payer de l'eau-de-vie et le faire crever plus vite.Émile Zola (1840-1902)
Il a été chanceux car l'aigle aurait pu lui crever un œil.Ouest-France, 13/07/2016
En conflit avec plusieurs joueurs et membres du staff, deux réunions avaient été organisées pour crever l'abcès.Ouest-France, Ariel PONSOT, 07/04/2021
Deux mètres de terre, si vous voulez, pour crever sur le dos.Émile Zola (1840-1902)
Oui, la seule fille du bord est malade à crever.Ouest-France, Marie CAROF-GADEL, 01/01/2020
L'arbre de vie venait de crever le ciel.Émile Zola (1840-1902)
D'ailleurs, on n'hésitait pas à crever avec une épine l'œil de celui qui avait vu ce qu'il ne devait pas voir.Géo, 27/11/2019, « Australie : voyage mythique à bord du train de l'outback »
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CREVER » v. act. & n.

Rompre, ouvrir avec effort & violence. La cheute des glaces a crevé la chaussée de cet estang. Ces bas de soye sont si estroits, qu'on ne les peut chausser sans les crever. Cet homme est si pesant, qu'il creve les sieges où il s'assied. Un feu trop violent a fait crever les matras & autres vaisseaux de Chymie. La gelée fait crever les tuyaux, les conduits des fonteines. La foudre ne tombe point que quand la nuë creve. Ce coup de balle a crevé les filets du jeu de paume. Les éclats d'une bombe qui creve sont fort dangereux. Ce mot vient de crepo.
 
On le dit aussi des choses delicates, & qui se rompent avec peu de violence. Crever un chassis, crever un oeuil. Il est dangereux de crever l'amer d'une carpe, quand on l'habille. Le boudin creve sur le gril, quand on ne l'a pas picqué. Les marrons crevent dans le feu. On luy a creve le coeur au ventre.
 
On dit figurément, qu'il est temps que l'apostume creve, pour dire, qu'une affaire éclatte, qu'elle finisse. On dit aussi, qu'une chose creve les yeux, tant au propre qu'au figuré, quand elle est devant les yeux, ou si évidente qu'il est impossible qu'on ne la voye.
 
CREVER, signifie aussi, Saouler, manger par excés. Cet homme nous a crevez, tant il nous a fait bonne chere. Il n'y a rien de si dangereux que de se crever souvent. Il est si saoul, qu'il creve. Ce cheval s'est crevé d'avoine. Un escornifleur mange à crever. Il a mangé tout son crevé saoul.
 
CREVER, se dit aussi en parlant des efforts extraordinaires qu'on fait, ou qu'on souffre. Il creve de faim & de soif. Il creve de chaud. Il creve de rire. On dit aussi, qu'un homme creve sous un fardeau qu'il porte, & figurément sous le fais des charges qu'on luy impose. Une double charge met un canon en danger de crever. Les flots les plus eslevez viennent crever sur le rivage.
 
CREVER, signifie aussi, Estre trop plein, regorger. Ses granges, ses greniers crevent de grains. Ce Partisan creve d'argent. Ce sac est si plein qu'il creve. Cet homme creve de graisse. Cette Eglise creve de peuple, on s'y creve. Tout creve de chenilles en cette contrée.
 
CREVER, signifie aussi, Mourir, & sur tout de mort violente. On a mis le feu à une tour où les ennemis s'étoient sauvez, on les a tous fait crever. Cette place est si bien assiegée, qu'il faut qu'elle creve, qu'elle perisse, ou qu'elle se rende. Cette medecine étoit trop forte, elle l'a fait crever. Il a eu le plaisir de voir crever tous ses envieux, tous ceux qui le chicanoient. Crever un cheval, c'est à dire, l'outrer à la course, le pousser jusqu'à ce qu'il en meure, ou qu'il devienne inutile.
 
CREVER, se dit aussi figurément en choses morales, des passions violentes qui nous font gonfler le coeur, l'estomac. Cet homme creve d'orgueil. Ce rival creve de jalousie. Cela fera crever de rage, de depit tous ses envieux. Quand un homme charitable voit la misere des pauvres, le coeur luy creve de tendresse, de pitié. On dit d'un impatient, qu'il creve dans sa peau, dans ses panneaux, quand il ne voit pas assez tost l'effet de ce qu'il souhaitte. On dit aussi, Crever un homme d'honnestetez, de civilitez, de compliments, pour dire, luy en donner en abondance, tout son saoul.
 
CREVÉ, ÉE. part. & adj.