Email catcher

mourir

définitions

mourir ​​​ verbe intransitif

Cesser de vivre, d'exister, d'être. ➙ mort ; décéder, disparaître, s'éteindre, expirer, périr, succomber, trépasser ; familier clamser, claquer, crever ; → casser sa pipe. Naître, vivre et mourir. Être sur le point de mourir (➙ moribond, mourant). Faire mourir (➙ tuer). Mourir de faim, de maladie, de vieillesse. Mourir assassiné. Mourir jeune.
Vivre les derniers moments de sa vie. Mourir subitement.
(végétaux) Cesser de vivre (plantes annuelles) ; perdre sa partie aérienne sans cesser de vivre (plantes vivaces).
au figuré Souffrir, dépérir. À mourir : au point d'éprouver une grande souffrance. Triste à mourir. S'ennuyer à mourir. Mourir de : être très affecté par ; souffrir de. Mourir de chagrin, de peur. Mourir de faim, de soif : avoir très faim, soif. Mourir d'envie de (et l'infinitif). C'est à mourir de rire !
(choses) Cesser d'exister, d'être, par une évolution lente, progressive. Civilisation qui meurt. ➙ disparaître. Les vagues viennent mourir sur le sable. Bruit, voix qui meurt. ➙ s'affaiblir, diminuer.
Se mourir verbe pronominal littéraire Être sur le point de mourir. Se mourir d'amour. ➙ languir.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je meurs

tu meurs

il meurt / elle meurt

nous mourons

vous mourez

ils meurent / elles meurent

imparfait

je mourais

tu mourais

il mourait / elle mourait

nous mourions

vous mouriez

ils mouraient / elles mouraient

passé simple

je mourus

tu mourus

il mourut / elle mourut

nous mourûmes

vous mourûtes

ils moururent / elles moururent

futur simple

je mourrai

tu mourras

il mourra / elle mourra

nous mourrons

vous mourrez

ils mourront / elles mourront

synonymes

mourir verbe intransitif

décéder, agoniser, avaler son bulletin de naissance, disparaître, s'en aller, s'éteindre, être emporté, partir, succomber, quitter cette terre, ce bas monde, cette vallée de larmes (souvent plaisant), aller ad patres (familier), casser sa pipe (familier), clamser (familier), claquer (familier), crever (familier), s'en aller, partir les pieds devant (familier), passer l'arme à gauche (familier), bouffer les pissenlits par la racine (populaire), calancher (populaire), caner (populaire), claboter (populaire), dévisser son billard (populaire), partir entre quatre planches (populaire), boire le bouillon d'onze heures (populaire, vieilli), faire couic (populaire, vieilli), lâcher la rampe (populaire, vieilli), avoir vécu (littéraire), s'endormir dans les bras du Seigneur (littéraire), s'endormir du sommeil de la tombe (littéraire), être rappelé par Dieu (littéraire), expirer (littéraire), passer dans l'autre monde (littéraire), passer (de vie à trépas) (littéraire), quitter la vie (littéraire), rendre l'âme (littéraire), rendre le dernier soupir (littéraire), trépasser (littéraire), payer tribut à la nature (vieux)

périr, être tué, perdre la vie, tomber, se tuer, y rester (familier)

dépérir, souffrir, crever (familier)

disparaître, s'anéantir, cesser, finir, péricliter

s'affaiblir, diminuer, s'effacer, s'estomper, s'éteindre, s'évanouir, passer

mourir en grand nombre

tomber comme des mouches (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dormir à l'intérieur du ventre de la déesse signifiait, en effet, mourir et revenir à la vie.Revue d'assyriologie et d'archéologie orientale, 2013, Jacopo Pasquali (Cairn.info)
Cette grand-mère qui venait de mourir était le seul lien de cette patiente à quelqu'un qu'elle respectait.La Cause du désir, 2020, Silvia Baudini, Lore Buchner, Laura Vigué (Cairn.info)
Il signera également trois autobiographies, avant de mourir le 28 janvier 2000.Ouest-France, 13/07/2020
Elle ne peut plus maintenant nous laisser mourir.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Par ailleurs, les seniors - c'est-à-dire les personnes les plus susceptibles de mourir du coronavirus en cas de contamination - contribuent fortement à l'essor de l'économie américaine.Capital, 10/05/2020, « Pourquoi un non-confinement aurait été pire pour l'économie »
Elle avait demandé à sa mère si on pouvait mourir après avoir mangé des sandwichs périmés.Revue des Collèges de Clinique psychanalytique du Champ Lacanien, 2017, Claudine Beaussier (Cairn.info)
C'est l'histoire d'un père, chasseur invétéré, qui incarne un monde en train de mourir.Ouest-France, Garance FEITAMA, 25/09/2019
Un groupe de vacanciers l'a sorti de l'eau puis laissé mourir.Géo, 27/01/2017, « Quand la mode des selfies fait des victimes dans la… »
Donc nous, nous allons mourir, et puis il en arrivera d'autres.Le Coq-héron, 2002 (Cairn.info)
Elle avait toujours voulu avoir un enfant, mais elle a toujours eu peur de mourir en accouchant.Revue française de psychosomatique, 2002, Hélène Troisier (Cairn.info)
Ce qui meurt, ce qui doit mourir, n'est que l'annonce d'une naissance.Études théologiques et religieuses, 2015, Jean-Daniel Causse (Cairn.info)
Les petits singes ont ainsi très souvent tendance à se laisser mourir s'ils sont séparés trop tôt de leur mère.Géo, 07/03/2022, « Les jeunes bonobos très stressés par l'arrivée de frères et… »
Il va ouvrir les vannes, lancer les dernières salves et essayer chaque soir d'enfin mourir sur scène.Ouest-France, 16/04/2013
La population mondiale est mystérieusement décimée, désormais, il est interdit d'ouvrir les yeux sous peine de mourir instantanément.Ouest-France, 19/06/2020
On sait qu'on peut même mourir sans que quiconque s'en aperçoive, au cœur de nos villes.Capital, 18/07/2016, « Eliminer les ghettos, favoriser la mixité sociale pour lutter contre… »
Tout comme l'article 152 ne veut pas dire que nous devons rester les bras croisés à regarder les gens mourir.Europarl
Si comme on le dit, partir c'est mourir un peu, alors l'idée le séduit.Ouest-France, Christophe DELACROIX, 13/05/2016
En mourant à 92 ans, ma mère a fait mourir mon lien avec elle.Ouest-France, 22/07/2021
Et il a été constaté que les patients co-infectés étaient plus susceptibles de mourir.Ça m'intéresse, 10/11/2021, « Covid et grippe : une double menace aux effets inédits pour cet hiver ? »
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MOURIR » verb. n.

Trepasser, deceder, terminer sa vie. Un Empereur doit mourir de-bout. Un brave doit mourir au lict d'honneur, doit estre resolu de vaincre, ou de mourir. Un prodigue meurt à l'Hospital, sur un fumier, au coin d'un bled. Les pulmoniques meurent tout en vie, se voyent mourir. Les gens replets meurent d'apoplexie, de mort subite. Les Chirurgiens l'ont tant charpenté, qu'ils l'ont fait mourir martyr. Il est mort constamment & en vray Philosophe. Il est mort comme un saint.
 
Mourir civilement. C'est, Estre retranché de la societé civile, soit volontairement quand on quitte monde, pour faire profession dans un Monastere, auquel cas on dit qu'un homme est mort au monde ; soit par autorité de Justice, quand on est condamné aux galeres, & au bannissement perpetuel.
 
On dit aussi, que les communautez ne meurent point.
 
MOURIR, se dit aussi des arbres & des plantes qui n'ont plus de vegetation. Le grand hiver a fait mourir tous mes cyprez, tous mes orangers. Quand on oste l'écorce des arbres, cela les fait mourir.
 
MOURIR, se dit aussi des choses inanimées. Le commerce est mort dans ce pays-cy. Le credit est mort chez ce Marchand. La saison est morte, on ne trouve point de fruit. La chandelle est morte, le feu est mort, c'est à dire, sont esteints. Les paroles luy meurent dans la bouche, tant il est saisi de peur, d'affliction.
 
MOURIR, se dit hyperboliquement en parlant des grandes douleurs ou afflictions qu'on souffre. Le Vautour de Promethée le faisoit mourir cent fois le jour. Ses enfans desbauchez le font mourir. Quand ce seroit pour mourir, je n'en puis faire d'avantage. Vous me faites mourir avec vos contestations, vostre opiniastreté, vostre longueur.
 
MOURIR, se dit aussi en parlant des grandes necessitez qu'on souffre, ou des efforts violents de l'ame qui causent quelquefois la mort. Cela me fait mourir de rire. Vous devriez mourir de honte. Il meurt de faim & de soif. On se meurt de chaud, en ce pays-là au mois d'Aoust. On dit aussi, qu'on meurt d'envie, de desir, d'impatience, de voir ou de faire quelque chose qu'on souhaitte ardemment.
 
MOURIR, se dit aussi en choses spirituelles. Il faut mourir au monde pour vivre, dans la gloire. Il faut songer à bien mourir, à mourir chrestiennement, à mourir pour celuy qui est mort pour nous. On est heureux de mourir en la grace de Dieu, malheureux de mourir en peché mortel.
 
MOURIR, se dit encore poëtiquement des Langueurs, desespoirs, & impatiences amoureuses. Je ne veux que la voir soupirer & mourir. Une absence de trois mois, c'est assez pour en mourir. Cet amant passionné se meurt de langueur, il meurt en chartre, tant il est maigre.
 
On dit qu'un homme a esté fait mourir, pour dire, qu'il a esté executé à mort par autorité de justice.
 
MOURIR, est aussi subst. masc. Le mourir est doux pour ce qu'on aime. Il a eu tel regret, tel deplaisir de sa faute, qu'il en est au mourir. Il en a esté malade au mourir.
 
MOURIR, se dit proverbialement en ces phrases. Autant meurt veau que vache. Il faut vieillir, ou jeune mourir. On dit que les envieux mourront, mais que l'Envie ne mourra jamais. On dit aussi, qu'on ne sçait ni qui meurt, ni qui vit, pour dire, que l'heure de la mort est incertaine, & qu'il faut prendre des asseurances par escrit. On appelle un insolvable, un meurt de faim. On dit aussi, qu'un bon lievre vient toûjours mourir au giste. On dit aussi, quand on a perdu au jeu par quelque coup extraordinaire, que c'est mourir d'une belle espée. On dit aussi de celuy dont on a dessein de se venger, qu'il en mourra quitte, il ne mourra que de ma main ; & de celuy de la constance duquel on est asseuré, qu'il viendra à bout de son dessein, ou qu'il mourra en la peine. On dit aussi à celuy qui parle de coeur, il est bien malade qui en meurt. On dit aussi, il n'en mourra que les plus malades. On dit aussi, qu'un homme mourra en sa peau, pour dire, qu'il ne se convertira point. On dit encore, que nous mourons tous les jours, parce qu'il n'y a point de jour que nous ne fassions un pas vers la mort.
Le coin pédago Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire en ligne qui s’adapte aux exigences scolaires Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire en ligne qui s’adapte aux exigences scolaires

Dico en ligne Le Robert évolue en permanence, notamment pour prendre en compte les remarques des enseignants et proposer des contenus conformes aux...

06/01/2022