drapeau

 

définitions

drapeau ​​​ nom masculin

Étoffe attachée à une hampe et portant les couleurs, les emblèmes d'une nation, d'un groupement, d'un chef, pour servir de signe de ralliement, de symbole. ➙ étendard, pavillon. Hisser un drapeau. Garnir un édifice de drapeaux. ➙ pavoiser. —  Drapeau rouge : emblème révolutionnaire. Drapeau blanc, qui indique à l'ennemi qu'on veut parlementer ou se rendre. Drapeau noir, des pirates, des anarchistes.
au figuré Symbole de l'armée, de la patrie. —  Être sous les drapeaux : appartenir à l'armée ; faire son service militaire.
Drapeau servant de signal. Drapeau rouge de chef de gare.
 

synonymes

drapeau nom masculin

bannière, couleurs, fanion, [anciennt] étendard, gonfalon, oriflamme, pennon, [de bateau] cornette, pavillon

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Grâce à cette proposition, nous avons hissé le drapeau du réalisme et nous avons indiqué que nous nous opposions à une bureaucratie démesurée.Europarl
Je cherche à devenir dans la mesure de mes forces le porte-voix et le porte-drapeau des insoumis.Jules Vallès (1832-1885)
J'étais donc fort étonné de le voir hisser un pavillon français et un drapeau anglais en dessous.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Et, lorsqu'il s'est vu face au drapeau, il a compris... il s'est rejeté en arrière...Jules Verne (1828-1905)
Il est devenu une sorte de symbole visible de l'identité européenne : outre l'hymne et le drapeau, il est l'un des rares symboles que nous ayons.Europarl
Il ne faut pas laisser un drapeau aux mains de l'ennemi, même quand ce drapeau ne serait qu'une serviette.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Voici un objectif autour duquel nous serons tous – je l'espère – disposés à nous regrouper sous le drapeau européen.Europarl
Le drapeau bleu figure déjà sur tous les billets de banque et sur toutes les plaques d'immatriculation des voitures.Europarl
Ce n'est pas pour rien que la nationalité s'identifie au drapeau, au policier et au juge.Europarl
Élevons sur sa tombe le drapeau de l'ordre ; ce sera le plus digne hommage que nous puissions rendre à sa mémoire.François Guizot (1787-1874)
Le drapeau était debout au milieu de la cour, sous la garde du porte- enseigne et d'un peloton de sous-officiers choisis pour cet honneur.Edmond About (1828-1885)
On me dit, cependant, que je ne dois pas m'inquiéter car le drapeau et l'hymne ont été abandonnés.Europarl
Le drapeau russe planté en dessous du pôle nord l'année dernière est un signe de cet intérêt.Europarl
Toutes les avancées ont été la somme de toutes les parties, chacune dotée de son drapeau et de sa couleur, et cette somme est synonyme de cohérence et d'unité.Europarl
Un gouvernement qui cherche à éliminer un symbole, à éliminer un drapeau, tente de se débarrasser d'une idée, de la cacher, de la faire disparaître.Europarl
De tous les bestiaux du porte-drapeau, il ne restait plus que la vache, de laquelle on appréciait les services, et qui était l'objet de soins particuliers.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
D'abord, s'il reste des questions non réglées, elles devraient être résolues par des moyens juridiques et diplomatiques et non en plantant un drapeau dans la région.Europarl
Pour beaucoup de jeunes gens, le bleu – la couleur du drapeau européen – est devenu un symbole.Europarl
On souhaite la rebaptiser et peut-être supprimer quelques références textuelles au drapeau et à l'hymne, sans toucher toutefois au drapeau ou à l'hymne eux-mêmes.Europarl
Retirez les formules rhétoriques et polies et votre discours d'aujourd'hui est une froide déclaration de guerre, nationaliste, contre ce que symbolise le drapeau.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DRAPEAU » s. m.

qui se dit de vieux morceaux d'estoffe, ou de linge. Les gueux ont des habits faits de vieux haillons & drapeaux.
 
DRAPEAU, se dit aussi ironiquement de toute estoffe, quoy que neuve, qui n'a pas la force, la bonté qu'elle doit avoir. Je ne veux point de ce drap, il est mal foulé, il est trop lasche, ce n'est que du drapeau, c'est un vray drapeau qui ne durera rien.
 
On appelle absolument du drapeau, le vieux linge qu'on ramasse, & dont on fait du papier. Il y a tel moulin qui consomme tous les ans pour dix mille francs de drapeau.
 
DRAPEAU, en termes de Guerre signifie, Estendart. Il se dit generalement de toutes les enseignes. Il a combattu sous les drapeaux de ce General, il a suivi ses drapeaux. On a pris tant de drapeaux dans cette bataille. On y comprend en ce sens les cornettes & les guidons. Ce mot vient de drap, parce qu'on faisoit autrefois les enseignes de cette estoffe. On le dit plus particulierement d'une enseigne d'une Compagnie d'Infanterie. Il faut qu'un soldat se range sous le drapeau au premier son du tambour.
 
DRAPEAU, signifie aussi la charge de l'Officier qui le porte. Le Roy a donné un drapeau à ce vieux soldat, pour dire, une charge d'Enseigne dans une Compagnie de gens de pied.
Drôles d'expressions Noter sur ses tablettes Noter sur ses tablettes

Noter sur ses tablettes : prendre bonne note de quelque chose.

Alain Rey 28/09/2020