Email catcher

émotionner

définitions

émotionner ​​​ verbe transitif

familier Toucher par une émotion. ➙ émouvoir.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'émotionne

tu émotionnes

il émotionne / elle émotionne

nous émotionnons

vous émotionnez

ils émotionnent / elles émotionnent

imparfait

j'émotionnais

tu émotionnais

il émotionnait / elle émotionnait

nous émotionnions

vous émotionniez

ils émotionnaient / elles émotionnaient

passé simple

j'émotionnai

tu émotionnas

il émotionna / elle émotionna

nous émotionnâmes

vous émotionnâtes

ils émotionnèrent / elles émotionnèrent

futur simple

j'émotionnerai

tu émotionneras

il émotionnera / elle émotionnera

nous émotionnerons

vous émotionnerez

ils émotionneront / elles émotionneront

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et il s'émotionnait, car n'était-ce pas la plus étrange des aventures ?Émile Zola (1840-1902)
On la chassait ainsi une fois par semaine ; ça ne l'émotionnait plus.Émile Zola (1840-1902)
Mais elle ne montait pas pour ça, il la vit très émotionnée, quand il eut rallumé sa bougie éteinte.Émile Zola (1840-1902)
La lecture du billet de la duchesse l'avait violemment émotionné, mais il n'avait pas eu un instant la pensée d'y répondre d'une façon quelconque.Léonce de Larmandie (1851-1921)
L'épigastre inquiet, la tête vide, le toucher émotionné, et pas le courage d'aller au-devant de la nouvelle.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Alors elle tâcha de l'émouvoir, et, s'émotionnant elle-même, elle vint à lui conter l'étroitesse de son ménage, ses tiraillements, ses besoins.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ce sera, donc, émotionnant de jouer contre eux vendredi ?Ouest-France, 01/10/2009
Je cherche à m'impressionner, à m'émotionner sur ce départ, et j'y réussis mal.Pierre Loti (1850-1923)
Elle était très-blanche, et si émotionnée, qu'elle avait failli tomber.Émile Zola (1840-1902)
La voix perlée du théâtre, perdue, emportée dans la chaleur des entretiens émotionnés.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Une troisième année commençait, lorsque, dans les derniers jours de mai, une rencontre inattendue l'émotionna.Émile Zola (1840-1902)
Le vendredi, la veille du jour où l'on attendait l'expulsion, une scène surtout émotionna.Émile Zola (1840-1902)
Je ne me souviens pas d'avoir été émotionné comme je l'ai été chez ce pauvre enfant.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Ils avaient de petits sauts en arrière qui faisaient rire les dames, et de grands élans en avant qui émotionnaient un peu cependant.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est comme un peu d'effleurement idéal ; c'est fugitif, ce n'est rien ; pourtant cela trouble et émotionne ainsi qu'une promesse d'amour.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Tous se levèrent vivement, émotionnés, heureux de cette poignée de main si large et si cordiale.Émile Zola (1840-1902)
Ce serait imbécile de se mettre là-dedans, de perdre son temps et de s'émotionner, sans profit pour personne.Émile Zola (1840-1902)
Du reste, à mesure qu'elle avançait, au travers des rayons, les vendeurs s'émotionnaient et s'inclinaient, dans le doute de ce qu'elle serait le lendemain.Émile Zola (1840-1902)
Les femmes les rejoignirent, émotionnées, trouvant, elles, que la vache valait les trois cent cinquante francs.Émile Zola (1840-1902)
Les petits étudiants étaient bien trop émotionnés pour en faire autant, quoique leurs précieuses personnes ne courussent aucun danger.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Afficher toutRéduire