émouvoir

 

définitions

émouvoir ​​​ verbe transitif

Agiter (qqn) par une émotion. ➙ émotionner, remuer. Cette nouvelle m'a beaucoup ému. ➙ bouleverser ; ému. —  pronominal Se troubler.
Toucher (qqn, un groupe) en éveillant un intérêt puissant, une sympathie profonde. Ce roman a ému toute une génération.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'émeus

tu émeus

il émeut / elle émeut

nous émouvons

vous émouvez

ils émeuvent / elles émeuvent

imparfait

j'émouvais

tu émouvais

il émouvait / elle émouvait

nous émouvions

vous émouviez

ils émouvaient / elles émouvaient

passé simple

j'émus

tu émus

il émut / elle émut

nous émûmes

vous émûtes

ils émurent / elles émurent

futur simple

j'émouvrai

tu émouvras

il émouvra / elle émouvra

nous émouvrons

vous émouvrez

ils émouvront / elles émouvront

 

synonymes

émouvoir verbe transitif

affecter, aller (droit) au cœur de, atteindre, attendrir, parler au cœur de, trouver le chemin du cœur de, impressionner, toucher, troubler, faire vibrer, émotionner (rare)

ébranler, bouleverser, frapper, remuer, saisir, secouer, retourner (familier), prendre aux entrailles, aux tripes (familier), remuer les tripes de (familier), tirer des larmes à (familier)

s'émouvoir verbe pronominal

se troubler

s'alarmer, s'inquiéter, se préoccuper, se soucier, [sans complément] se frapper (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'en voulais venir à ceci, que nous n'avons pas à nous émouvoir des opinions portées par le public anglais sur nos œuvres dramatiques.Émile Zola (1840-1902)
Il fallait peu de chose pour donner l'éveil à sa sensibilité ; et cependant, quoique facile à s'émouvoir, elle était peu démonstrative.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Que de fois, à vos pieds, amoureux, jaloux, désespéré, n'ai-je pas imploré votre pitié à défaut de votre amour, sans même vous émouvoir.Lucien Biart (1828-1897)
À l'être qui en est possédé tout devient indifférent ; la ruine d'un monde saurait à peine l'émouvoir.Hector Berlioz (1803-1869)
C'est une chose qui ne peut manquer d'émouvoir, où que l'on se trouve dans le monde.Europarl
Les périls les plus grands, les contrariétés, les succès, les défaites, rien ne pouvait l'émouvoir... il était de glace devant tous les événements !...Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Ces sujets en effet ont besoin d'être traités dans des assemblées, parce que les hommes y sont plus prompts à s'émouvoir, et plus accessibles aux sentimens élevés et généreux.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il faut pour cela parvenir à émouvoir ses sens, son intelligence, son corps et son âme.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Il est tems que ce cœur devienne insensible, puisqu'il a cessé d'émouvoir d'autres cœurs ; cependant, quoique je ne puisse plus être aimé, il faut que j'aime encore.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Quand je parvenais à l'émouvoir, j'étais satisfaite comme d'une victoire, et lui me savait gré d'avoir remué son âme, si souvent endormie par habitude, par système et par indifférence.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Elle ne put cependant l'émouvoir, et, toujours impassible, il donna avec calme et clarté les ordres pour une défense opiniâtre.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
On ne manquera pas de trouver dans cet ordre d'idées de nombreux prosélytes ; la navigation aérienne a toujours eu le privilège d'émouvoir et d'intéresser le public.Gaston Tissandier (1843-1899)
Mais je ne rage plus, je ris ; je connais trop tout ça, pour m'en émouvoir et je t'en conterai de belles quand nous nous verrons.George Sand (1804-1876)
C'était cette faculté de s'émouvoir, de sentir qui constituait la meilleure partie de son talent.Mademoiselle Mars (1779-1847)
Ils me parlent de choses douces, ils devraient vous émouvoir comme symbole de l'âme humaine qui s'élève, aspire vers l'idéal et défie les ouragans de l'existence !...Hector Bernier (1886-1947)
En ce moment, il lui semblait qu'il avait mille choses à lui dire, et que si elle était là il trouverait des paroles pour l'émouvoir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Norbert ne comprenait que trop qu'il ne réussirait pas à vaincre l'implacable obstination de son père, qu'il ne parviendrait pas à l'émouvoir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Pour nous émouvoir, comme il l'a été lui-même par le spectacle de la vie, il doit la reproduire devant nos yeux avec une scrupuleuse ressemblance.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle baissa la tête avec soumission, car aucune des railleries de son mari ne pouvait plus l'émouvoir maintenant.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
La belle dame passa, mais sans s'émouvoir de l'imprécation finale, qu'elle attribua sans doute à un excès d'amour ; elle passa rendant au poète sourire pour sourire.Remy de Gourmont (1858-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESMOUVOIR » v. act.

Esbransler pour mettre en mouvement, ou arracher. Il faut dix hommes pour esmouvoir cette cloche, pour l'esbransler, pour la mettre en mouvement. A force de leviers on arrachera bientost ce pieu, il commence à s'esmouvoir. Ce bastion commence à s'esmouvoir, il est esbranslé. Ce mot vient du Latin emovere.
 
ESMOUVOIR, se dit plus particulierement de ce qui est plus subtil dans les corps qu'on met en mouvement par quelque chaleur ou remede. Le Soleil de Janvier esmeut les vapeurs, les brouillards, mais ne les peut resoudre, dissiper. Cette dose de sené pourra esmouvoir les humeurs, mais elle n'est pas assez forte pour les expulser. Les temperaments secs sont plus difficiles à esmouvoir que les autres. Les vents esmeuvent la mer. Les tempestes esmeuvent les sables, la poussiere. Le pous s'esmeut quand on a la fievre. La colique vient des vents qui sont esmeus dans le corps.
 
ESMOUVOIR, se dit figurément en Morale des passions. La science d'un Orateur est de bien sçavoir esmouvoir les passions. La misere esmeut la pitié. Les injures esmeuvent la colere. Un Stoïque ne s'esmeut point, quelque accident de fortune qui luy arrive. Il ne s'est esmeu que quand on l'a accusé de trahison. Parle sans t'esmouvoir. Il s'est laissé esmouvoir par les cris & les larmes de cette veuve.
 
ESMOUVOIR, se dit aussi en cas de seditions & de querelles. Le peuple commençoit à s'esmouvoir à la publication de cet Edit : il est plus difficile à calmer qu'à esmouvoir. C'est un tel qui a esmeu la noise, qui a commencé la querelle. De legers sujets ont souvent esmeu de grandes guerres.
 
ESMOUVOIR, se dit proverbialement en ces phrases. L'objet esmeut la puissance. On dit aussi, qu'il ne faut pas esmouvoir les frelons, pour dire, qu'il ne faut point se susciter d'ennemis, quelques petits qu'ils soient. On dit aussi d'un homme prompt & colere, que sa bile est aisée à esmouvoir.
 
ESMEU, UË. part. pass. & adj. Un homme esmeu, à qui le pous bat. Une couleur de fille esmeuë.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020