Email catcher

entendre

définitions

entendre ​​​ verbe transitif

(idée d'intention) littéraire Entendre que (+ subjonctif), entendre (+ infinitif) : avoir l'intention, le dessein de. ➙ vouloir. J'entends qu'on m'obéisse ; j'entends être obéi. Faites comme vous l'entendez.
littéraire Percevoir, saisir par l'intelligence. ➙ comprendre. J'entends bien, je comprends bien ce que vous voulez dire. locution Laisser entendre, laisser deviner. ➙ insinuer, sous-entendre.
(personnes) Vouloir dire. Qu'entendez-vous par là ?, quel sens donnez-vous à ce que vous dites ?
Percevoir par le sens de l'ouïe. ➙ ouïr. J'ai entendu un cri. locution Il ne l'entend pas de cette oreille, il n'est pas d'accord.
Entendre parler de qqch., qqn, apprendre qqch. à ce sujet. J'en ai entendu parler. Ne pas vouloir entendre parler d'une chose, la rejeter sans examen. J'ai entendu dire que, j'ai appris que.
Faire entendre : émettre (un son, une parole).
sans complément Percevoir (plus ou moins bien) par l'ouïe. Parlez plus fort, il entend mal.
littéraire Écouter, prêter attention à. Elle ne veut rien entendre : rien de ce qu'on peut lui dire ne l'influencera. locution Entendre raison, accepter les conseils raisonnables. locution À l'entendre : si on l'en croit, si on l'écoute.
Entendre un témoin : recueillir ses dépositions.

s'entendre ​​​ verbe pronominal

Être compris. Ce mot peut s'entendre de diverses manières. S'entend : c'est évident.
Être entendu, perçu par l'ouïe. Son rire s'entend de loin. Cette expression s'entend encore, est encore employée.
S'entendre à (+ infinitif), en (+ nom) : être habile (dans un domaine). S'y entendre : être expert en la matière. ➙ s'y connaître.
Se mettre d'accord. Ils n'ont pas réussi à s'entendre. Entendons-nous bien ! : mettons-nous bien d'accord !
Avoir des rapports (bons ou mauvais). Les deux sœurs s'entendent à merveille. Je m'entends mal avec lui.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'entends

tu entends

il entend / elle entend

nous entendons

vous entendez

ils entendent / elles entendent

imparfait

j'entendais

tu entendais

il entendait / elle entendait

nous entendions

vous entendiez

ils entendaient / elles entendaient

passé simple

j'entendis

tu entendis

il entendit / elle entendit

nous entendîmes

vous entendîtes

ils entendirent / elles entendirent

futur simple

j'entendrai

tu entendras

il entendra / elle entendra

nous entendrons

vous entendrez

ils entendront / elles entendront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Composé de plusieurs jeunes, ils essaient de se faire entendre auprès de la mairie et des habitants.Ouest-France, Sébastien LUCOT, 04/12/2018
Comment voulez-vous qu'on puisse arrêter dans ces circonstances une position et se faire entendre par les autres ?Europarl
Le vote blanc, qui lui est comptabilisé mais non reconnu, est une alternative qui peut permettre de faire entendre un désaccord.Ça m'intéresse, 11/03/2020, « Pourquoi faut-il voter ? »
Il n'est pas rare d'entendre les railles des goélands en ville.Géo, 29/06/2021, « Le goéland un gourmand à la mémoire d'éléphant »
La souveraineté peut alors s'entendre comme le fait de vouloir fabriquer sur son territoire quelques productions jugées essentielles, à l'image de certains médicaments critiques.Capital, 02/10/2020, « Faut-il à tout prix s'accrocher à notre souveraineté économique ? »
Un peu plus loin, quelques mots se font entendre entre trois copines.Ouest-France, Marion THORIN, 19/04/2021
Attristé par les aboiements qu'on pouvait entendre à 500 m à la ronde.Ouest-France, Paul PÉAN, 01/03/2019
Cette disposition laissait sous-entendre que de futures contractualisations ne seraient plus envisageables.Revue française d'administration publique, 2012, Jean-Michel Bricault (Cairn.info)
Je n'eus pas le courage d'en entendre davantage.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils sont rassemblés devant la gare aujourd'hui, pour se faire entendre.Ouest-France, Thibaud Grasland, 03/04/2018
Mais confinement oblige, il a fallu réinventer la façon de se faire entendre.Capital, 13/11/2020, « Les retraités inquiets pour leur pouvoir d'achat appellent à la… »
Cette discontinuité entre le voir, l'entendre et le sentir, le geste et la parole, le texte et le contexte appauvrit l'expérience de justice.Les cahiers de la justice, 2019, Denis Salas (Cairn.info)
Cette modulation doit s'entendre en un double sens : les autorités compétentes peuvent, discrétionnairement, imposer un volume de service d'enseignement en hausse ou en baisse.Revue du Mauss, 2009, Olivier Beaud (Cairn.info)
Cette dimension si mystérieuse de l'art littéraire, une voix, se fait entendre.Chimères, 2019, Raymond Bellour (Cairn.info)
Au coucher du soleil, dimanche soir, on a pu entendre la dragonne faire des vocalises près du moulin.Ouest-France, 23/03/2021
Pourtant, des études de terrain ont permis de constater que certains spécimens laissaient parfois entendre des sons issus d'un autre site de reproduction.Géo, 13/09/2019, « Comment les baleines à bosse modifient leurs chants au fil… »
Ils peuvent faire entendre leur voix mais seulement en dehors de leur activité.Ça m'intéresse, 04/12/2019, « Ces professions n'ont pas le droit de faire grève »
Cette forte présence doctrinale permettait de se faire entendre des décideurs.Journal Français de Psychiatrie, 2004, Jean-Pierre Rumen (Cairn.info)
L'entourage de l'homme d'affaires, contacté, ne nous a d'ailleurs pas laissé entendre que ce dernier ait à ce stade décidé d'investir dans le projet.Ouest-France, 29/06/2021
Cette formulation laisse entendre que les liens d'intérêts ne sont pas des conflits d'intérêts mais portent en germe leur possibilité.Journal International de Bioéthique, 2014, M.-A. Hermitte, P. Le Coz (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENTENDRE » v. act. & neut.

Ouïr, escouter. Entendre le Sermon. Entendre dur. Entendre de loin. Il n'entend rien, il n'entend goute, il est sourd. Je n'ay jamais entendu cet homme-là, pour dire, je ne l'ay jamais ouï prêcher, plaider, ni haranguer. Ce mot vient du Latin intendere.
 
On dit aussi, Entendre la Messe, pour dire, Assister à la Messe, encore qu'on n'entende pas les paroles du Prestre.
 
On le dit aussi de celuy qui veut bien prendre la patience d'escouter. Ce Juge est severe, mais du moins il entend les parties.
 
On dit au Palais à un Advocat, Qui vous entend ? c'est à dire, Qui est l'Advocat qui deffend contre vous ?
 
ENTENDRE, se dit figurément en choses spirituelles, & signifie, Comprendre, penetrer dans le sens de celuy qui parle, ou qui escrit. Cet homme entend l'Algebre, entend l'Hebreu, entend bien la Bible. Cet homme est obscur, il ne sçauroit se faire entendre. Entendre le Latin, les Langues Orientales.
 
ENTENDRE, se dit aussi de celuy qui sçait tout ce qu'il doit sçavoir sur quelque chose. Il entend bien sa charge, son mestier. Il s'entend bien aux armes, au manege. On dit au contraire, Vous n'y entendez rien, vous n'entendez pas cela, vous ne l'entendez pas.
 
On dit aussi, s'Entendre à quelque chose, pour dire, la sçavoir fort bien. Il s'entend fort bien aux affaires, à l'agriculture, &c.
 
ENTENDRE, signifie encore, Prester l'oreille, consentir à quelque proposition. On luy a offert cet employ, il y veut bien entendre. Il ne veut entendre à aucun accommodement.
 
s'Entendre avec l'ennemi, c'est à dire, Avoir intelligence avec luy. Ces parties s'entendent, pour dire, colludent ensemble.
 
Donner à entendre, signifie, Faire croire. Il a obtenu cette faveur sous un faux donné à entendre, sous une fausse allegation. S'il a manqué, ce n'est pas faute de luy avoir bien donné à entendre. Je vous entends, je voy bien ce que vous voulez dire ou demander par là.
 
ENTENDRE, signifie aussi, Avoir intention, pretendre. Je vous donne cela, mais j'entends que vous fassiez telle chose ; quand on veut imposer une condition à quelqu'un. Vous entendez cela, & moy je ne l'entends pas, c'est à dire, Vous voulez que je fasse une chose, & moy je ne le veux pas. Qu'entendez-vous par là ? Que pretendez-vous ? On dit encore, Je n'y entends point de finesse, pour dire, Je ne pretends point vous tromper.
 
On dit encore absolument, Cela s'entend, quand on suppose une chose qui se fait ordinairement. Quand on envoye querir un Medecin, il le faut payer, cela s'entend, ou est sousentendu.
 
On dit en proverbe, Ils s'entendent comme larrons en Foire, pour dire, Ils sont en grande intelligence ; mais toûjours en mauvaise part. Il entend de corne, pour dire, Il entend autre chose que ce qu'on luy dit. Il n'y a point de pire sourd que celuy qui ne veut point entendre. Chacun fait comme il l'entend, c'est à dire, à sa fantaisie.
 
Entendre le numero, se dit des gens fort intelligents en affaires. C'est un proverbe tiré des Marchands qui ont le prix de leurs marchandises marqué sous certains numero qu'il n'y a qu'eux qui entendent.
 
On dit aussi d'un brutal, qu'il n'entend ni rime, ni raison, qu'il n'entend ni à dia, ni à hurhaut, pour dire, qu'on ne le peut persuader de ce qui est raisonnable. On dit aussi, Qui n'entend qu'une partie n'entend rien.
 
ENTENDU, UË. part. & adj. Il est entendu aux finances. En Architecture on dit aussi, Ce logis est bien entendu. Ce tableau est bien entendu. Cet habit, cette garniture, cette broderie sont bien entendus, pour dire, ils sont bien faits & de bon goust. Cette affaire est bien entenduë, pour dire, on en est suffisamment instruit.
 
On dit aussi, qu'un homme fait l'entendu, lors que mal à propos il fait le capable, ou qu'il a une grande vanité. A cause que son pere a du bien, il fait fort l'entendu.
 
Bien entendu, se dit adverbialement, quand on adjouste une condition à quelque chose qu'on avoit proposée ou promise auparavant.
 
ENTENDRE, signifie aussi, S'appliquer avec attention. On ne peut pas entendre à deux choses à la fois pour les bien faire. Cet Advocat a tant d'affaires, qu'il ne sçait à laquelle entendre.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022