fanatique

 

définitions

fanatique ​​​ adjectif et nom

Animé envers une religion (et, par extension, envers une doctrine, une personne), d'une foi absolue et d'un zèle aveugle. Partisan fanatique. —  nom Des fanatiques exaltés.
Qui a une passion, une admiration intense pour qqn ou qqch. ➙ passionné ; fan, fana. —  (choses) Marqué par le fanatisme. Admiration fanatique. —  nom Des fanatiques de musique. ➙ fou.
 

synonymes

fanatique adjectif et nom

enthousiaste, amoureux, ardent, chaleureux, chaud, convaincu, fervent, fou, passionné, accro (familier), enragé (familier), fan (familier), groupie (familier), mordu (familier), [en sport] tifosi (familier)

intolérant, doctrinaire, exalté, extrémiste, forcené, fou furieux, illuminé, sectaire, séide

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le fanatique du « plus léger que l'air » et des aéronats se trouvait en présence des partisans du « plus lourd » et de leur président.Henry de Graffigny (1863-1934)
Il est fanatique, il est sublime de moquerie avec les gens du monde ; il est d'une éloquence qui semble partir d'une conviction profonde.Honoré de Balzac (1799-1850)
Était-ce la cérémonie à laquelle il venait d'assister, le cri fanatique de servage dont ses oreilles bourdonnaient toujours ?Émile Zola (1840-1902)
Elle devint subitement une mère fanatique, d'autant plus exaltée qu'elle avait été plus déçue dans son amour, plus trompée dans ses espérances.Guy de Maupassant (1850-1893)
Chacun a son motif personnel, mais les ficelles qui les font mouvoir sont entre les mains de ce fanatique enragé qui remue ces pantins à sa volonté.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
L'amiral obéissait-il à un zèle fanatique, ou cédait-il à d'infâmes suggestions, on l'ignore, mais il resta inflexible.Paul Gaffarel (1843-1920)
Il le regarda pour la première fois, et remarqua une singulière énergie et une exaltation fanatique sur cette figure terne et creuse.George Sand (1804-1876)
Mirabeau n'est pas, en cette affaire, un fanfaron, un fanatique à rebours, un phraseur, un révolté, ou un imbécile.Émile Faguet (1847-1916)
Comme il devait arriver, la résistance provoquée par les entreprises du parti fanatique se transforma bientôt en attaque.François Guizot (1787-1874)
Cette résolution est portée par les personnes rongées par un désir fanatique d’usurper l’autorité et le statut nationaux.Europarl
Aussi cette dévotion née de l'orgueil, et accompagnée d'une profonde ignorance, n'est qu'une superstition fanatique qui devient la cause de mille désordres.Volney (1757-1820)
Peut-on s'aveugler à ce point, et être assez fanatique pour ne faire servir son esprit qu'à vouloir aveugler le reste des hommes !Nicolas François de Neufchâteau (1750-1828), Voltaire (1694-1778), Nicolas de Condorcet (1743-1794) et Blaise Pascal (1623-1662)
Il savait bien qu'il était entraîné par un fanatique au secours d'un homme peut-être aussi dangereux qu'utile à la cause du bien.George Sand (1804-1876)
Il a beau être calculateur, ambitieux par excellence, il est néanmoins vraiment fanatique et sincère.Hippolyte Taine (1828-1893)
Il croyait que c'était uniquement affaire d'argent et de pillage ; il ne voyait pas la grandeur, la fureur et l'emportement du mouvement fanatique qui emportait le reste.Jules Michelet (1798-1874)
Les voyages, la comparaison des mœurs, ne font pas peu au scepticisme ; tel qui part fanatique revient indifférent.Jules Michelet (1798-1874)
De là, cette continuelle observation des présages, cette constante recherche des moyens de connaître et de diriger la destinée, cette passion fanatique pour toutes les sciences occultes et ténébreuses.Paul Lacroix (1806-1884)
C'est un toast auquel le loyalisme le plus rigoureux et le plus fanatique ne peut rien objecter.Auguste Angellier (1848-1911)
Un expédient se présenta à l'esprit du gouverneur pour concilier ses propres sentiments avec les exigences du peuple fanatique dont il avait déjà tant de fois ressenti la pression.Ernest Renan (1823-1892)
Il se retrouva en face du père fanatique qui l'avait presque chassé du pays et de la femme qui l'avait abandonné.Auguste Angellier (1848-1911)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FANATIQUE » adj. m. & f.

Visionaire, qui s'imagine avoir des revelations & des inspirations. La plûpart des Heresiarques ont été des fanatiques. Ce mot vient de fanum, Latin, qui signifioit un temple des Payens. Les premiers Chrestiens appelloient par cette raison tous les Gentils, fanatiques. Les vieilles Chroniques de France ont appellé Clovis, fanatique & Payen.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020