futile

définitions

futile ​​​ adjectif

Qui est dépourvu de sérieux, qui ne mérite pas qu'on s'y arrête. ➙ insignifiant. Propos futiles. Sous le prétexte le plus futile. ➙ léger.
(personnes) Qui ne se préoccupe que de choses sans importance. ➙ frivole, léger, superficiel.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le moi qui l'avait aimée, remplacé déjà presque entièrement par un autre, resurgissait, et il m'était rendu beaucoup plus fréquemment par une chose futile que par une chose importante.Marcel Proust (1871-1922)
Vers le soir, quelques jeunes désœuvrés qui avaient trop goûté au vin nouveau se querellèrent à propos d'une cause futile.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Mais je l'ignorais complétement, et n'étais étonné que de voir un article aussi futile faire partie de la cargaison d'un vaisseau.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Proposer un code de conduite européen est loin d'être un geste futile de notre part.Europarl
En matière de politique internationale, la répétition futile de bonnes intentions est source d’erreurs et d’échecs.Europarl
Je regrette que certains députés de mon propre pays n'aient pas pu résister à la tentation de s'engager dans cette voie, aussi facile que futile.Europarl
Tout ce qui est futile n'est pas simple et noble ; tout ce qui n'est pas de longue durée ne doit pas être employé dans ce monument.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ils jurent une haine mortelle à la société futile ou ignorante qui les tient si injustement à l'écart.Gustave Le Bon (1841-1931)
C'était cette circonstance, presque futile, parmi tant d'autres, vraiment abominables, qui transportait de rage le malheureux baron.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais le lendemain, le plus futile prétexte amenait une querelle, et l'amour épouvanté s'enfuyait encore pour longtemps.Henry Murger (1822-1861)
L'objet du plan d'action serait-il donc si futile que l'on puisse fermer les yeux sur ce manquement ?Europarl
Un objet futile, un spectacle puéril, un plaisir immoral, peuvent avoir un grand prix dans un pays et être dédaignés et flétris dans un autre.Frédéric Bastiat (1801-1850)
De même un peuple sérieux provoque des industries sérieuses, un peuple futile, des industries futiles.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Un événement bien futile en apparence, mais qui eut des suites graves, l'avait forcée à cette étrange détermination.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Il vient d'obtenir une preuve de l'affermissement de son pouvoir dans une circonstance qui, ailleurs, pourrait paraître futile, mais qui ici n'est pas sans importance.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Il me semble totalement futile de brandir ma loupe à la recherche des aspects positifs, des petits progrès accomplis.Europarl
Selon moi, il est simpliste et donc futile d’essayer d’imputer la responsabilité à des individus d’un côté ou de l’autre.Europarl
Et pendant que se poursuit un si formidable mouvement, nos enfants continuent à apprendre les connaissances les plus futiles, enseignées de la plus futile façon.Gustave Le Bon (1841-1931)
Je n'étais alors qu'un futile jeune homme, insouciant de ma nature, et fort peu jaloux de creuser bien avant dans les choses humaines !Jules Janin (1804-1874)
On ne verra pas sans quelque surprise à quelle futile circonstance je dus de sortir de ce découragement, qui me semblait devoir durer toujours.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FUTILE » adj. m. & f.

Qui n'est point considerable, qui n'est d'aucune valeur. Il se dit sur tout des raisonnements foibles, & qui ne prouvent rien.
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 18/06/2021