glisser

 

définitions

glisser ​​​ verbe

verbe intransitif
Se déplacer d'un mouvement continu, sur une surface lisse ou le long d'un autre corps. Glisser sur une pente raide. Son pied a glissé. ➙ déraper. —  L'objet lui a glissé des mains. ➙ échapper, tomber.
Avancer comme en glissant.
au figuré Évoluer doucement, graduellement (vers). L'opinion publique glisse vers la droite.
Passer légèrement (sur qqch.). ➙ courir, passer. Son regard glisse sur les choses. ➙ effleurer. —  Les injures glissent sur lui, ne l'atteignent pas.
au figuré Ne pas approfondir. Glissons sur ce détail.
verbe transitif Faire passer, introduire adroitement ou furtivement (qqch.). Glisser une lettre sous la porte. —  Glisser un mot à l'oreille de qqn.

se glisser ​​​ verbe pronominal

Passer, pénétrer adroitement ou subrepticement quelque part. ➙ se faufiler. Se glisser sous les couvertures. —  au figuré Une erreur s'est glissée dans le texte.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je glisse

tu glisses

il glisse / elle glisse

nous glissons

vous glissez

ils glissent / elles glissent

imparfait

je glissais

tu glissais

il glissait / elle glissait

nous glissions

vous glissiez

ils glissaient / elles glissaient

passé simple

je glissai

tu glissas

il glissa / elle glissa

nous glissâmes

vous glissâtes

ils glissèrent / elles glissèrent

futur simple

je glisserai

tu glisseras

il glissera / elle glissera

nous glisserons

vous glisserez

ils glisseront / elles glisseront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous avons bien l'intention d'y glisser notre pied pour la maintenir entrebâillée et même l'ouvrir un peu plus.Europarl
Quelquefois même, il cherchait à glisser ses pattes sous ce panneau, comme s'il eût voulu le soulever.Jules Verne (1828-1905)
En même temps l'ombre surgissait sur le bord du talus et se laissait glisser jusqu'au fond du saut-de-loup.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
J'ai vu ma belle tigresse et ses gens se glisser dans l'hôtel par la porte du jardin.Michel Zévaco (1860-1918)
Le client peut, en général, avoir accès à ces services pour peu qu'il dispose d'une carte à puce à glisser dans son décodeur.Europarl
Pour en ôter un, elle le prit tout en haut par le bord et vivement le fit glisser, en le retournant à la façon d'une peau de serpent qu'on arrache.Guy de Maupassant (1850-1893)
Au même instant je vis voltiger dans les roseaux, ou bien glisser à la surface des eaux, une multitude infinie d'oiseaux d'espèces les plus variées et fort beaux.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Nous avons pu glisser dans ce mandat de négociation de nombreux éléments auxquels nous tenons.Europarl
Il est par contre tout à fait inadmissible de glisser en douce un projet de ce type sous la rubrique 2 en créant une nouvelle base juridique !Europarl
Mais comme ils ne sont pas essentiellement bons et qu'ils n'ont d'autre mobile que l'intérêt humain, vous les voyez glisser aussitôt que leur pied touche une pente facile.Paul Féval (1816-1887)
Il y avait là des champs déserts et un ravin profond par lequel il serait facile de se glisser après avoir fait une rapide enquête sur la disposition des avant-postes.Gaston Leroux (1868-1927)
Tout le monde cherche à se glisser à travers la vie en la cajolant, mais elle ne cajole jamais personne.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Enfin, ils eurent la satisfaction de le voir peu à peu glisser sur le sopha, entièrement enivré.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Comme les portes de la noblesse sont presque toujours assiégées de mendiants, tout prêts à glisser quelque pétition furtive, je trouvai qu'obtenir entrée n'était pas chose facile.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Il a dû glisser, vacillant, sans forces, puis il est tombé sur le tapis, au pied du lit.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Zermah n'eut qu'à se glisser entre les roseaux sur un espace de cinq ou six yards.Jules Verne (1828-1905)
Videz le sac vous-même, pour être sûre que je ne ferai rien glisser dans mes manches.Georges Darien (1862-1921)
En disant « nous reportons » nous exprimons notre volonté de contrôler le contenu de ce rapport, et non pas de glisser ce dossier sous le tapis.Europarl
J'ai signé une autre demande et ma signature aura dû, d'une manière quelconque, glisser sous cette demande.Europarl
Heureusement, je parvins à me glisser jusqu'à ma petite chambre, où je déposai cette partie de ma conscience.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GLISSER » v. n.

Se mouvoir promptement sur de la glace, ou sur quelque chose de gras ou d'uni. Le pied glisse aisément sur le pavé gras, sur du bois mouillé, sur des planchers frottez & cirez. Ce mot vient de glace, parce qu'elle sert à glisser. Quelques-uns le derivent du Grec glischros, qui signifie lubricus, ou glissant. Menage.
 
On le dit aussi de plusieurs choses qui s'eschappent & se coulent aisément & par surprise. Cette anguille a glissé & luy a eschappé des mains. le pied de cette eschelle a glissé. ce verre, ce couteau ont glissé de dessus cette table qui estoit en pente.
 
GLISSER, à l'actif, signifie, Fourrer adroitement quelque chose dans une autre sans qu'on s'en apperçoive. Ce couppeur de bourse a glissé la main dans ma poche, & puis s'est glissé dans la foule, & s'est sauvé.
 
GLISSER, se dit aussi figurément en Morale, & signifie, Eviter, ou passer legerement sur quelque chose. Un Orateur glisse sur les actions de celuy qu'il louë, quand elles peuvent estre un peu blasmées. ce poinct de la cause estoit un peu delicat, il a glissé dessus.
 
GLISSER, signifie aussi, Inserer, insinuer adroitement. Il a glissé un passage, une autorité, un trait de loüange, de satyre dans son discours. on a glissé une clause dans ce contract qui fait grand tort au vendeur. il s'est glissé beaucoup de fausses opinions & d'erreurs populaires dans les livres des Philosophes.
 
On dit proverbialement, C'est à vous à glisser, quand plusieurs personnes sont engagées dans quelque affaire, dans quelque travail, dans quelque peril, & que les autres y ont desja passé & fait leur devoir.
 
GLISSÉ, ÉE. part. & adj.
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020