Email catcher

insensé

Définition

Définition de insensé ​​​ , insensée ​​​ adjectif et nom

vieux Fou. nom Un pauvre insensé.
Contraire au bon sens. ➙ absurde, déraisonnable, extravagant. Des projets, des désirs insensés. C'est insensé.
Incroyablement grand. Elle a une chance insensée. ➙ inouï (2).

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot insensé

Dans tous les lieux d'enfermement, on retrouve mêlés à toutes les formes de pauvreté ceux que l'on appelle les insensés.EMPAN, 2007, Catherine Amoyal (Cairn.info)
Le magistrat s'étonne d'une conduite aussi insensée sur une route de campagne.Ouest-France, 16/09/2021
Certes, le savant se contenta d'opposer le dédain de la pitié à des accusations aussi insensées.Jules Lermina (1839-1915)
Ce geste insensé met en lumière les conditions de paie dans le secteur du bâtiment.Ouest-France, Christian MEAS, 22/10/2018
Enfin, des pratique commerciale insensées sont aussi relevées par le médiateur.Capital, 16/06/2020, « Facture erronée, consommation surévaluée : les litiges les plus récurrents… »
D'ailleurs, si cet effet n'était pas souhaitable, il serait insensé qu'ils consultent fréquemment de tels chiffres.Gestion, 2017, Marina Pavlovic Rivas (Cairn.info)
J'ai toujours entendu dire que vous étiez insensé, je n'ai pas pu le croire.George Sand (1804-1876)
D'une part, avec la rupture du lien intersubjectif, les productions psychiques n'ont pas de valeur pour autrui, elles sont à priori insensées.Adolescence, 2011, Vincent Di Rocco (Cairn.info)
Elle a en quelque sorte mis un sens sur un acte insensé et inexpliqué.Le Journal des psychologues, 2020, Roula Helou (Cairn.info)
Deux figures emblématiques s'y opposent, l'insensé, le stultus, et le sage, la véritable guerre étant d'ailleurs celle que l'insensé livre contre lui-même.Commentaire, 2004, Alain Pons (Cairn.info)
Il est donc insensé et illusoire d'affirmer que la directive sur le brevetage interdirait cela.Europarl
Enfin, après deux ans de combats et de lutte, son amour insensé l'emporta : il fallait qu'il la revît ou qu'il mourût.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pendant des années, il organisa des expéditions insensées dans les grands espaces tibétains à la recherche d'un mystérieux sommet.Ouest-France, 05/01/2017
Vous prétendez que son cerveau, tout empli des fadaises qu'il a lues dans des livres et qu'il croit véridiques, l'amène à commettre des actes insensés.Ouest-France, 24/08/2021
Et voilà, en 2009, ce concept insensé démarre et prend forme.Ouest-France, Lisa GUINIC, 19/08/2021
Mes jours s'écoulaient d'une manière sauvage, bizarre, insensée, et pourtant pleine de délices.Jules Lemaître (1853-1914)
L'homme, âgé de 32 ans, a pris des risques insensés pour échapper à un contrôle de la police.Ouest-France, 05/09/2021
Depuis que je vous ai vue, je m'étais bercé de rêves insensés.Prosper Mérimée (1803-1870)
Dans la biosphère, n'est-il pas littéralement insensé de vouloir préserver toutes les espèces ?Commentaire, 2004, Thierry de Montbrial (Cairn.info)
Et si j'ai un conseil à te donner, c'est de renoncer à tes projets insensés et de fuir.Jules de Gastyne (1847-1920)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de INSENSÉ, ÉE adj. & subst.

Qui a perdu l'esprit, fou, qui est troublé, hors de son bon sens. Cet homme est furieux, il court, il parle, il agit comme un insensé. une amour, une passion folle & insensée.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022