Email catcher

modérer

Définition

Définition de modérer ​​​ verbe transitif

Diminuer l'intensité de (un phénomène, un sentiment), réduire à une juste mesure (ce qui est excessif). ➙ adoucir, mitiger, pondérer, tempérer. Modérez vos paroles. Modérer l'allure, la vitesse, ralentir. pronominal Modérez-vous ! ➙ se calmer, se contenir.
Contrôler le contenu des messages diffusés sur (un forum, un réseau social).

Conjugaison

Conjugaison du verbe modérer

actif

indicatif
présent

je modère

tu modères

il modère / elle modère

nous modérons

vous modérez

ils modèrent / elles modèrent

imparfait

je modérais

tu modérais

il modérait / elle modérait

nous modérions

vous modériez

ils modéraient / elles modéraient

passé simple

je modérai

tu modéras

il modéra / elle modéra

nous modérâmes

vous modérâtes

ils modérèrent / elles modérèrent

futur simple

je modérerai / ro je modèrerai

tu modéreras / ro tu modèreras

il modérera / ro il modèrera / elle modérera / ro elle modèrera

nous modérerons / ro nous modèrerons

vous modérerez / ro vous modèrerez

ils modéreront / ro ils modèreront / elles modéreront / ro elles modèreront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot modérer

Vous pouvez toutefois modérer vos ambitions en privilégiant les biens n'exigeant qu'une mise modeste mais dont la rentabilité peut excéder 5 %.Capital, 21/10/2019, « Comment se créer un patrimoine immobilier même avec un petit… »
Mais ces accents plaintifs de l'organe souffrant n'était pas de nature à modérer le zèle brûlant qui animait ce saint prêtre.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
D'autres raisons ont poussé ces acteurs à modérer leurs tarifs.Capital, 29/01/2021, « Assurance auto : la mauvaise surprise qui guette les ménages… »
Nous avions besoin de ces tranches rafraîchissantes pour modérer l'ardeur des piments et des épices dont sont relevés tous les mets espagnols.Théophile Gautier (1811-1872)
Les rigueurs de la fortune, qu'il sentit dès sa première jeunesse, n'avaient pu modérer cette impétuosité et cette hauteur.François de Fénelon (1651-1715)
Notre présidence s’est efforcée jusqu’à présent de modérer les attentes tout en renforçant les ambitions.Europarl
Sans cesse le gouvernement était occupé à modérer l'ardeur d'enlèvements du clergé.Charles Alfred de Janzé (1822-1892)
Toutefois à force de combats livrés à mon ennemi, je parvins à le dompter, et finis même par le modérer à mon gré.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Le second eut bien de la peine à les modérer dans l'assouvissement de leur faim.Jules Verne (1828-1905)
Plus d'une fois je me suis humilié jusque dans la poussière, afin de modérer ses passions, et c'était vainement.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Le règlement modifié devrait à l'avenir mieux modérer le risque de fraude ou de manipulation des statistiques, ou de tout autre type d'irrégularité.Europarl
Même si c'est à consommer avec modération, impossible de modérer son plaisir.Ouest-France, 04/01/2021
La foule s'y ruait avec un si furieux enthousiasme que les factionnaires avaient mille peines à la modérer et à la contenir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il peut réviser la clause, la modérer ou augmenter la pénalité convenue entre les parties.Capital, 17/07/2020, « Clause pénale dans un compromis de vente »
Il fallut le modérer, il se fût étouffé.Jules Verne (1828-1905)
On peut changer la forme et modérer l'excès des impôts.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Etre vraiment moderne, au fond, c'est peut-être apprendre à modérer notre goût de la nouveauté pour agir avec plus de discernement.Capital, 26/05/2017, « Pour innover, ne soyez pas esclave de la modernité »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MODERER verb. act.

Rendre moins violent. Un Cavalier modere l'impetuosité d'un cheval avec le mords & la bride. La colere de la mer & des vents ne se peuvent moderer par aucun artifice humain. Le pouls se modere à mesure que la fievre diminuë. Le froid se modere à l'approche du Soleil. Les Chymistes moderent ou augmentent le feu, en bouchant ou en ouvrant les registres de leurs fourneaux.
 
MODERER, se dit aussi en choses morales. Le sage modere ses passions, sa vengeance, sa colere. Il y a des amours si fortes, qu'il est bien difficile de les moderer. On a bien du mal à moderer les Esprits d'un peuple seditieux. Il est bien difficile de se moderer dans la bonne fortune.
 
MODERÉ, ÉE. pass. & adj. Un feu moderé cuit mieux les viandes. Un exercice moderé est bon pour la santé. Les gens moderez font mieux leurs affaires.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être libre comme l'air Être libre comme l'air

La gravitation terrestre est l’une des contraintes les plus simples qui s’exercent sur nous : parce qu’elle nous empêche de voler, elle symbolise en...

Maxime Rovere 11/07/2022