modérer

 

définitions

modérer ​​​ verbe transitif

Diminuer l'intensité de (un phénomène, un sentiment), réduire à une juste mesure (ce qui est excessif). ➙ adoucir, mitiger, pondérer, tempérer. Modérez vos paroles. Modérer l'allure, la vitesse, ralentir. —  pronominal Modérez-vous ! ➙ se calmer, se contenir.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je modère

tu modères

il modère / elle modère

nous modérons

vous modérez

ils modèrent / elles modèrent

imparfait

je modérais

tu modérais

il modérait / elle modérait

nous modérions

vous modériez

ils modéraient / elles modéraient

passé simple

je modérai

tu modéras

il modéra / elle modéra

nous modérâmes

vous modérâtes

ils modérèrent / elles modérèrent

futur simple

je modérerai / ro je modèrerai

tu modéreras / ro tu modèreras

il modérera / ro il modèrera / elle modérera / ro elle modèrera

nous modérerons / ro nous modèrerons

vous modérerez / ro vous modèrerez

ils modéreront / ro ils modèreront / elles modéreront / ro elles modèreront

 

synonymes

modérer verbe transitif

tempérer, adoucir, affaiblir, atténuer, attiédir, diminuer, estomper, mitiger, nuancer, pondérer

réprimer, apaiser, assagir, brider, calmer, contenir, dominer, freiner, ralentir, réfréner, retenir, mettre en sourdine, mettre un frein à, mettre en mode mineur, mettre un bémol à, tenir en bride

limiter, borner, réduire, régler, restreindre

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je voudrais donc inviter à nouveau le rapporteur à modérer ses réserves au sujet des amendements 30, 32 et 48 adoptés par la commission juridique et des droits des citoyens.Europarl
Ainsi, nous voulons faire mouvoir notre bras, nous le pouvons ; nous voulons modérer notre colère, il suffît d'y penser, pour nous calmer.Louise d'Alq (1840-1910)
L'un posa en principe la suprématie de la justice royale sur celles des seigneurs, l'appel au roi ; il essaya de modérer les guerres privées par la quarantaine et l'assurement.Jules Michelet (1798-1874)
D'ailleurs, elle attend avec une impatience facile à comprendre, mais difficile à modérer, l'occasion de donner des preuves de sa valeur et de sa discipline.Léon de Rosny (1837-1914)
Le règlement modifié devrait à l'avenir mieux modérer le risque de fraude ou de manipulation des statistiques, ou de tout autre type d'irrégularité.Europarl
L'esprit de corps est certainement fort louable, mais il faut savoir le modérer, et même l'oublier, dans les circonstances difficiles.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Nous avions besoin de ces tranches rafraîchissantes pour modérer l'ardeur des piments et des épices dont sont relevés tous les mets espagnols.Théophile Gautier (1811-1872)
Il nous faut, bien au contraire, maintenir la dépense agricole, les dépenses obligatoires et modérer les dépenses sur les autres rubriques, là où existent des marges incontestables.Europarl
Notre présidence s’est efforcée jusqu’à présent de modérer les attentes tout en renforçant les ambitions.Europarl
Job lui-même essaye de se modérer et de parler leur langage, afin qu'on ne puisse pas le prendre par ses paroles.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le second eut bien de la peine à les modérer dans l'assouvissement de leur faim.Jules Verne (1828-1905)
L'un posa en principe la suprématie de la justice royale sur celle des seigneurs, l'appel au roi ; il essaya de modérer les guerres privées par la quarantaine et l'assurement.Jules Michelet (1798-1874)
On l'en entretenait sans cesse, et on lui laissait la position plus commode d'avoir à modérer plutôt qu'à exciter le zèle pour sa grandeur.Adolphe Thiers (1797-1877)
Je n'ai jamais vu tant de peur de l'absolu, comme si nous ne devions pas laisser à nos adversaires le soin de modérer au besoin notre marche.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il ne manque pas de talent, quand il veut se modérer et ne pas employer continuellement ses abominables expressions scatologiques.Léon Bloy (1846-1917)
Il a même fallu les modérer, afin que les hommes à pied pussent les suivre.Jules Verne (1828-1905)
Heureuse la répression toutes les fois qu'elle pourra modérer la rigueur de ses moyens vis-à-vis d'une révolte moins redoutable.Christophe-Marcel Roguet (1800-1877)
Et même les hommes devaient modérer l'allure des chiens qui s'emballaient comme des bêtes folles, et faisaient voler derrière eux le traîneau vide.Louis Boussenard (1847-1910)
Nous avons indiqué dans le rapport qu'il était essentiel de les modérer et de pouvoir soumettre la politique de rémunération d'une entreprise à un vote au conseil d'administration.Europarl
La foule s'y ruait avec un si furieux enthousiasme que les factionnaires avaient mille peines à la modérer et à la contenir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MODERER » verb. act.

Rendre moins violent. Un Cavalier modere l'impetuosité d'un cheval avec le mords & la bride. La colere de la mer & des vents ne se peuvent moderer par aucun artifice humain. Le pouls se modere à mesure que la fievre diminuë. Le froid se modere à l'approche du Soleil. Les Chymistes moderent ou augmentent le feu, en bouchant ou en ouvrant les registres de leurs fourneaux.
 
MODERER, se dit aussi en choses morales. Le sage modere ses passions, sa vengeance, sa colere. Il y a des amours si fortes, qu'il est bien difficile de les moderer. On a bien du mal à moderer les Esprits d'un peuple seditieux. Il est bien difficile de se moderer dans la bonne fortune.
 
MODERÉ, ÉE. pass. & adj. Un feu moderé cuit mieux les viandes. Un exercice moderé est bon pour la santé. Les gens moderez font mieux leurs affaires.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020