Email catcher

outrer

définitions

outrer ​​​ verbe transitif

littéraire Exagérer, pousser (qqch.) au-delà des limites raisonnables. Outrer un effet. ➙ forcer ; outré.
(aux temps composés) Indigner, mettre (qqn) hors de soi. ➙ révolter, scandaliser ; outré (2).

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'outre

tu outres

il outre / elle outre

nous outrons

vous outrez

ils outrent / elles outrent

imparfait

j'outrais

tu outrais

il outrait / elle outrait

nous outrions

vous outriez

ils outraient / elles outraient

passé simple

j'outrai

tu outras

il outra / elle outra

nous outrâmes

vous outrâtes

ils outrèrent / elles outrèrent

futur simple

j'outrerai

tu outreras

il outrera / elle outrera

nous outrerons

vous outrerez

ils outreront / elles outreront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les réactions outrées à la circulation d'un tel document se sont multipliées.Ouest-France, 16/02/2021
Nous braverons les insinuions perfides par lesquelles on voudrait taxer de sévérité outrée les mesures que prescrit l'intérêt public.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Après les protestations outrées de certains habitants choqués par la nudité du sujet, la municipalité a organisé un vote auprès des visiteurs.Ouest-France, Gaëlle LEGRAND, 04/08/2016
Ces déclarations ont déclenché de nombreux commentaires outrés sur les réseaux sociaux.Ouest-France, 06/07/2019
Ce dernier commentaire a suscité une réaction outrée des élus de la majorité, jugeant ces accusations semblables à celles rédigées dans le courrier anonyme.Ouest-France, Claire GIOVANINETTI, 21/09/2021
Je suis extrêmement outré que mon pays en soit arrivé là – vraiment outré, en effet.Europarl
Tout le monde sourit ; le général transfuge parut outré de colère.Stendhal (1783-1842)
Les pêcheurs britanniques sont outrés par les rejets, qui représentent continuellement près de la moitié des prises.Europarl
J'y allai dans un esprit de colère et d'une personne outrée d'une violente douleur.Victor Cousin (1792-1867)
La ferme des jeux est outrée de ce progrès, qui est un attrait puissant...Paul Féval (1816-1887)
Outré par les incendies qui ravagent nos pays à travers le monde.Ouest-France, 13/09/2021
Même si le cas est rare, il arrive encore à des politiciens cyniques de se sentir outrés.Europarl
L'idée a provoqué de nombreuses réactions, parfois ironiques, souvent outrées.Ouest-France, Philippe MATHÉ, 29/08/2021
Par une série de dessins l'artiste raconte, sa vision outrée de la crise sanitaire et de la robotisation des rapports humains.Ouest-France, 15/07/2021
Les députés, outrés de voir les doses dormir dans des congélateurs depuis deux semaines, ont obtenu que la campagne débute hier.Ouest-France, Cécile RÉTO, 06/01/2021
Je serais outré par les misérables camps qui encerclent les magnifiques villes de mon pays.Europarl
Une affaire dont l'instruction a outré les avocats de la défense.Ouest-France, Narjisse EL GOURARI, 07/01/2021
Des personnes venant de l'industrie du cinéma se sont dites outrées de voir que le film soit nommé à ces cérémonies alors qu'il venait du streaming.Ouest-France, Alexis Savona, 24/06/2020
Tambonneau outré vouloit aller au lit, on ne sait pourquoi faire ; mais on se mit entre deux, et on le fit sortir.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Il outrait son zèle, défendant qu'on le dérangeât, qu'on lui adressât un seul mot.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OUTRER » verb. act.

Porter les choses trop loin, au delà de la mesure raisonnable. Les François outrent toutes choses ; tantost ils portent leurs chapeaux trop grands, tantost trop petits ; ils outrent toutes les modes. Cet Auteur outre ses hyperboles, il outre ses pensées, qui frisent le galimathias.
 
OUTRER, signifie aussi, Lasser, fatiguer demesurément ; & se dit particulierement des chevaux. Il a outré ce cheval, il l'a rendu poussif.
 
OUTRER, signifie aussi, Picquer au vif, faire un cruel affront. On peut quelquefois railler les gens, mais il ne faut pas les outrer. Il fut outré de douleur en apprennant la mort de sa femme. Ajax fut tellement outré du refus des Grecs, qu'il se tua luy-même.
 
OUTRÉ, ÉE. part. pass. & adj. La valeur outrée degenere en temerité. On appelle un poussif outré, un cheval qu'on a rendu si poussif à force de travail, qu'il est impossible de le guerir.
Drôles d'expressions Courir le guilledou Courir le guilledou

Courir le jupon, le cotillon, ou la prétentaine sont autant de manières imaginées d’évoquer la recherche et la multiplication d’aventures galantes.

23/11/2021