outrer

 

définitions

outrer ​​​ verbe transitif

littéraire Exagérer, pousser (qqch.) au-delà des limites raisonnables. Outrer un effet. ➙ forcer ; outré.
(aux temps composés) Indigner, mettre (qqn) hors de soi. ➙ révolter, scandaliser ; outré (2).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'outre

tu outres

il outre / elle outre

nous outrons

vous outrez

ils outrent / elles outrent

imparfait

j'outrais

tu outrais

il outrait / elle outrait

nous outrions

vous outriez

ils outraient / elles outraient

passé simple

j'outrai

tu outras

il outra / elle outra

nous outrâmes

vous outrâtes

ils outrèrent / elles outrèrent

futur simple

j'outrerai

tu outreras

il outrera / elle outrera

nous outrerons

vous outrerez

ils outreront / elles outreront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ghirlandajo devait sans cesse trembler de se tromper dans la perspective aérienne, et d'outrer sa découverte.Stendhal (1783-1842)
Et partout nous le voyons choisir, abstraire, outrer.Jules Lemaître (1853-1914)
Vous savez que j'ai toujours été d'opinion de suivre les modes modérément, mais de ne jamais les outrer.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Ne rien outrer est la maxime du sage.Victor Hugo (1802-1885)
On y pousse loin la haine de l'exagération, et l'on dédaigne le langage d'un homme qui cherche à outrer ce qu'il sent ou à attendrir sur ce qu'il souffre.Alfred de Vigny (1797-1863)
Ne trouvez-vous donc pas qu'il est de la politique de ne pas outrer les haines et de ne pas désespérer les gens ?Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Voilà tout ; on se divertit extrêmement à voir outrer cette nouvelle mode jusqu'à la folie.Madame de Sévigné (1626-1696)
Grand anatomiste, il affectait de charger trop les muscles de ses figures et d'en outrer les attitudes.Bathild Bouniol (1815-1877)
Il crut nécessaire d'outrer dans sa patrie et son faux dédain de la vie et sa misanthropie postiche.Honoré de Balzac (1799-1850)
C'est là aujourd'hui la meilleure méthode critique, lorsqu'on l'emploie sans outrer l'esprit de système.Émile Zola (1840-1902)
La limite est des plus délicates à tracer, et il faut prendre garde d'outrer l'indulgence ou la sévérité.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Mais aussi tout doit être de saison, et ce seroit outrer les choses que de demeurer plus longtemps en colère.Bussy-Rabutin (1618-1693)
L'admiration exagérée des vieilles fresques a contribué à entretenir chez beaucoup d'artistes cette propension à outrer les contours.Eugène Delacroix (1798-1863)
J'en ai fait trop, afin de vous prouver que moi aussi je puis outrer un travers dont je veux bien me laisser accuser.George Sand (1804-1876)
Mais nous étions dans une position difficile ; nous devions être accablés, et pourtant l'empereur, loin d'outrer la victoire, avait toujours refusé d'accabler les vaincus.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OUTRER » verb. act.

Porter les choses trop loin, au delà de la mesure raisonnable. Les François outrent toutes choses ; tantost ils portent leurs chapeaux trop grands, tantost trop petits ; ils outrent toutes les modes. Cet Auteur outre ses hyperboles, il outre ses pensées, qui frisent le galimathias.
 
OUTRER, signifie aussi, Lasser, fatiguer demesurément ; & se dit particulierement des chevaux. Il a outré ce cheval, il l'a rendu poussif.
 
OUTRER, signifie aussi, Picquer au vif, faire un cruel affront. On peut quelquefois railler les gens, mais il ne faut pas les outrer. Il fut outré de douleur en apprennant la mort de sa femme. Ajax fut tellement outré du refus des Grecs, qu'il se tua luy-même.
 
OUTRÉ, ÉE. part. pass. & adj. La valeur outrée degenere en temerité. On appelle un poussif outré, un cheval qu'on a rendu si poussif à force de travail, qu'il est impossible de le guerir.
Le français des régions Le Top 15 des mots des régions ! Le Top 15 des mots des régions !

L'ouvrage Comme on dit chez nous a été construit sur la base d'enquêtes auxquelles des milliers de francophones ont participé.

26/10/2020