Email catcher

outrer

Définition

Définition de outrer ​​​ verbe transitif

littéraire Exagérer, pousser (qqch.) au-delà des limites raisonnables. Outrer un effet. ➙ forcer ; outré.
(aux temps composés) Indigner, mettre (qqn) hors de soi. ➙ révolter, scandaliser ; outré (2).

Conjugaison

Conjugaison du verbe outrer

actif

indicatif
présent

j'outre

tu outres

il outre / elle outre

nous outrons

vous outrez

ils outrent / elles outrent

imparfait

j'outrais

tu outrais

il outrait / elle outrait

nous outrions

vous outriez

ils outraient / elles outraient

passé simple

j'outrai

tu outras

il outra / elle outra

nous outrâmes

vous outrâtes

ils outrèrent / elles outrèrent

futur simple

j'outrerai

tu outreras

il outrera / elle outrera

nous outrerons

vous outrerez

ils outreront / elles outreront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot outrer

Il crut nécessaire d'outrer dans sa patrie et son faux dédain de la vie et sa misanthropie postiche.Honoré de Balzac (1799-1850)
Grand anatomiste, il affectait de charger trop les muscles de ses figures et d'en outrer les attitudes.Bathild Bouniol (1815-1877)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de OUTRER verb. act.

Porter les choses trop loin, au delà de la mesure raisonnable. Les François outrent toutes choses ; tantost ils portent leurs chapeaux trop grands, tantost trop petits ; ils outrent toutes les modes. Cet Auteur outre ses hyperboles, il outre ses pensées, qui frisent le galimathias.
 
OUTRER, signifie aussi, Lasser, fatiguer demesurément ; & se dit particulierement des chevaux. Il a outré ce cheval, il l'a rendu poussif.
 
OUTRER, signifie aussi, Picquer au vif, faire un cruel affront. On peut quelquefois railler les gens, mais il ne faut pas les outrer. Il fut outré de douleur en apprennant la mort de sa femme. Ajax fut tellement outré du refus des Grecs, qu'il se tua luy-même.
 
OUTRÉ, ÉE. part. pass. & adj. La valeur outrée degenere en temerité. On appelle un poussif outré, un cheval qu'on a rendu si poussif à force de travail, qu'il est impossible de le guerir.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être libre comme l'air Être libre comme l'air

La gravitation terrestre est l’une des contraintes les plus simples qui s’exercent sur nous : parce qu’elle nous empêche de voler, elle symbolise en...

Maxime Rovere 11/07/2022