Email catcher

ployer

Définition

Définition de ployer ​​​ verbe

verbe transitif littéraire Plier, tordre en abaissant. ➙ courber. Ployer les genoux, les plier, étant debout. ➙ fléchir. pronominal Les herbes se ployaient sous le vent.
verbe intransitif
Se courber, se déformer sous une force. ➙ céder, fléchir. Ses jambes ployèrent sous lui. ➙ faiblir.
au figuré, littéraire Céder à une force. ➙ fléchir. Ployer sous le joug.

Conjugaison

Conjugaison du verbe ployer

actif

indicatif
présent

je ploie

tu ploies

il ploie / elle ploie

nous ployons

vous ployez

ils ploient / elles ploient

imparfait

je ployais

tu ployais

il ployait / elle ployait

nous ployions

vous ployiez

ils ployaient / elles ployaient

passé simple

je ployai

tu ployas

il ploya / elle ploya

nous ployâmes

vous ployâtes

ils ployèrent / elles ployèrent

futur simple

je ploierai

tu ploieras

il ploiera / elle ploiera

nous ploierons

vous ploierez

ils ploieront / elles ploieront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot ployer

La forêt n'a fait que ployer sous ses pieds ; dès qu'il est passé, elle se relève.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Si vous levez la tête, vous les verrez battre des ailes et ployer sous le vent.Ouest-France, Fabienne RICHARD, 06/05/2017
On en voit de toutes les tailles, toutes les couleurs, qui font ployer les branches.Ouest-France, 22/03/2018
C'est le moyen de fléchir sans ployer, de plier sans se rompre, de mettre à l'abri ce qu'on a de forces en réserve.Ouest-France, 28/10/2020
Comme le chêne orgueilleux de la fable, il devait rompre et ne pas ployer.Albert Delpit (1849-1893)
Traduit-il là le poids trop important qui repose sur lui et qui fait ployer ses genoux ?L'Autre, 2014, Festus T. Body Lawson, Louise Dacqui (Cairn.info)
On voit les avirons ployer et se détendre comme des ressorts.Marc Elder (1884-1933)
Les flammes dévorent en effet l'intérieur, avalant le plancher de l'étage et faisant ployer la toiture en son milieu.Ouest-France, 21/06/2017
Une opération nécessaire pour ployer le bois et l'adapter à la forme voulue.Ouest-France, Jean-Marie LE PROVOST, 15/02/2019
L'ermite essaya de ployer le manche du jambon.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PLIER, ou Ployer v. act. & n.

Mettre en ligne courbe, ou en angle une chose qui est en ligne droite. Il faut plier le corps pour faire la reverence, s'incliner. Le coude en se pliant fait plusieurs sortes d'angles. On plie des branches pour faire des berceaux. Tant plus un arc se plie, & tant plus il fait d'effort. Le bois vert & jeune se plie aisément. Cette planche de sapin est trop foible, elle plie. Les épées qui plient sont les meilleures. On observe de dire plier à l'égard du linge & des estoffes, & ployer à l'égard du bois, du fer & autres corps qui se ployent avec force & violence. On dit ployer sous le faix ou fardeau.
 
On appelle aussi en termes de Blason, plié, ce qui est simplement courbé. Il portoit d'or au chevron plié de gueules.
 
PLIÉ, se dit aussi des oiseaux qui n'étendent pas leurs aîles, & sur tout des aigles qu'on appelle au vol plié.
 
PLIER, signifie, Mettre en un ou plusieurs doubles, faire quantité de plis. Il y a bien de l'art à plier du linge, des estoffes fort proprement. Les Anciens ignoroient la maniere de bien plier les lettres. Plier une tapisserie, des lits, des habits. On plie les voiles, quand on ne veut pas avancer en mer.
 
PLIER, se dit aussi de ceux qui décampent, qui demesnagent. Il faut plier bagage. On a plié les tentes. On dit aussi d'un domestique qu'on chasse, d'un homme qui se meurt, qu'ils s'en vont plier bagage.
 
PLIER, se dit figurément en choses morales. L'esprit d'un jeune homme se plie comme l'on veut. Ce Ministre plie sous le faix des affaires, il en est accablé. On dit plier les genoux devant les idoles, pour dire, les adorer ; devant le Veau d'or, pour dire, adorer un favori.
 
PLIER, signifie aussi, Ceder, reculer, ne resister pas. L'aile droite de cette armée a plié d'abord. Toute l'Asie a plie sous le joug, sous les forces Ottomanes.
 
On dit proverbialement, qu'il vaut mieux plier que rompre, pour dire, qu'il vaut mieux obeïr que de se faire maltraiter par un plus puissant. On appelle plier la toilette, quand on emporte d'un logis le linge, les habits, & autres meubles qui se peuvent prendre facilement : ce qui se dit particulierement des filous qui pillent les filles de joye.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine