plier

 

définitions

plier ​​​ verbe

verbe transitif
Rabattre (une chose souple) sur elle-même. Plier sa serviette. —  au participe passé Feuille pliée en quatre.
familier Plier ses affaires, les ranger. —  locution Plier bagage, s'apprêter à partir, à fuir ; partir. —  locution, familier C'est plié : l'affaire est entendue, c'est réglé.
Courber (une chose flexible). ➙ ployer, recourber. Plier une branche. —  (articulation) Plier le genou, la jambe. —  passif et participe passé Être plié en deux par l'âge. ➙ courbé. familier Être plié (en deux), de rire.
Rabattre l'une sur l'autre (les parties d'un ensemble articulé). ➙ replier. Plier une chaise longue.
au figuré Forcer à s'adapter. Il plie ses élèves à une discipline sévère. —  pronominal Suivre, s'adapter par force. ➙ céder, se soumettre. Elle se plie à tous ses caprices. ➙ obéir. Se plier aux circonstances.
verbe intransitif
Se courber, fléchir. ➙ céder. La branche plie sous le poids des fruits. ➙ s'affaisser.
(personnes) Céder, faiblir. Rien ne le fit plier. ➙ mollir.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je plie

tu plies

il plie / elle plie

nous plions

vous pliez

ils plient / elles plient

imparfait

je pliais

tu pliais

il pliait / elle pliait

nous pliions

vous pliiez

ils pliaient / elles pliaient

passé simple

je pliai

tu plias

il plia / elle plia

nous pliâmes

vous pliâtes

ils plièrent / elles plièrent

futur simple

je plierai

tu plieras

il pliera / elle pliera

nous plierons

vous plierez

ils plieront / elles plieront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et les principes éternels de la justice et de la raison, sur lesquels ces droits sont fondés, peuvent-ils se plier aux règles d'un tarif variable et arbitraire ?Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Ne pouvant ni me plier devant des caprices ni m'abaisser à de vaines, à de fausses flatteries, je parvins à me faire détester cordialement de mes chefs.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Il aurait sans doute pensé autrement, s'il eût fait réflexion qu'il faut plier les règles suivant la manière de combattre de ses ennemis.François-Xavier Garneau (1809-1866)
La doctrine de l'antiquité a tellement fait plier le génie de la cour que leur éducation à cet égard est plus sévère que celle des fils des simples citoyens.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cependant, la solution n'est pas de se plier davantage aux souhaits des sociétés de production, mais de transférer réellement les bénéfices de ces dernières aux artistes et aux interprètes.Europarl
Elle essayait, sentait plier ses jambes ; et, démentant la vaillante sérénité qu'elle montrait depuis des semaines, une angoisse affreuse, la dernière, cria de tout son être.Émile Zola (1840-1902)
C'est assez de l'avoir, une bonne fois, porté, sans plier, sans crier, et sans garder la marque d'une honte acceptée.Romain Rolland (1866-1944)
Nous avons malheureusement dû nous plier aux obligations et contraintes découlant des devoirs de la présidence.Europarl
Un vil séducteur peut plier ses projets aux circonstances et calculer avec les événements, mais l'amour qui m'anime ne me permet que deux sentiments : le courage et la constance.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Amoureux de sa liberté, dédaigneux des honneurs, il avait préféré passer tranquillement son congé au service d'un officier célibataire, plutôt que de se plier aux exigences quotidiennes du métier militaire.Oscar Méténier (1859-1913)
Cependant, pour peu que vous daigniez y réfléchir, vous comprendrez à votre tour qu'il est des nécessités auxquelles l'orgueil le plus légitime est obligé parfois de se plier.Jules Sandeau (1811-1883)
Comment ferait-il pour plier son imagination jusqu'à suivre les contours innombrables et fuyants des êtres, surtout des êtres vagues ?Hippolyte Taine (1828-1893)
Le combat se soutint quelque temps ; mais le 2e corps, pressé par des forces supérieures, commençait à plier.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
C'est par la terreur qu'il me cause que je suis capable de plier devant la tyrannie...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Faites plier les rideaux blancs de ma chambre et souvenez-vous de ce que j'ai dit à propos du tapis.Marie Bashkirtseff (1858-1884)
Ils devinérent une partie de la vérité par les apparences ; & le signe par lequel ils firent connoître aussi-tôt leurs intentions, força nos ennemis de plier leurs voiles pour les attendre.Abbé Prévost (1697-1763)
L'ennemi en fut promptement débusqué et sa droite fut obligée de plier et de se mettre en retraite.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Dans cet état de choses, il arriva ce qui arrive presque toujours lorsque les intérêts sont en opposition avec les raisonnements : on fit plier les règles de la logique.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Oui, je le reconnais, c'est sagesse d'accepter la société telle qu'elle est, de se plier à ses usages, tout en sachant que ses usages sont sots et ridicules.Émile Zola (1840-1902)
S'il y avait une femme au monde capable de me le faire éprouver, j'irais, je crois, lui brûler la cervelle plutôt que de plier sous son art.Marquis de Sade (1740-1814)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020