tranche

 

définitions

tranche ​​​ nom féminin

concret
Morceau (d'une chose comestible) coupé assez mince, sur toute la largeur. Tranche de jambon. —  Une tranche de gâteau. ➙ part, portion.
Tranche napolitaine : glace à plusieurs parfums, en forme de tranche de gâteau.
Partie moyenne de la cuisse de bœuf. Bifteck dans la tranche.
Partie des feuillets d'un livre qui est rognée pour présenter une surface unie. Livre doré sur tranche(s).
Bord mince. La tranche d'une pièce de monnaie.
abstrait
Série de chiffres. Nombre divisé en tranches de trois chiffres.
Partie séparée arbitrairement (dans le temps) d'une opération de longue haleine. Paiement en plusieurs tranches. —  Une tranche de vie : scène, récit réaliste.
locution, familier S'en payer une tranche (de bon temps) : s'amuser beaucoup.
Tranche d'âge : âge compris entre deux limites.
Tranches d'imposition sur le revenu.
Tranche nucléaire : dans un réacteur nucléaire, Ensemble formé par un réacteur et le système de production associé.

tranché ​​​ , tranchée ​​​ adjectif

Coupé en tranches. Saumon tranché.
au figuré Qui se distingue nettement. Couleurs tranchées. ➙ net, franc. —  Opinion tranchée, nette, affirmée catégoriquement.
 

synonymes

tranche nom féminin

part, morceau, partie, portion, [de lard] barde, [de viande] bifteck, escalope, [de melon] côte, [de poisson] darne, [de fruit] quartier, [de pain] tartine, toast, [de saucisson, etc.] rondelle

[Agriculture] ados

côté, bord, [d'un ski] carre

phase, partie, portion, tronçon

classe, plage

tranché, tranchée adjectif

catégorique, clair, défini, déterminé, net, sans nuance (péjoratif)

différent, distinct, séparé

[couleurs] franc, net

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « tranche »

On voudrait aussi augmenter l'emploi dans la tranche de population la plus âgée, rehausser l'âge de la retraite, etc.Europarl
Couper une tranche pour son mari, pour son enfant, c'est son devoir d'épouse, c'est son rôle de mère ; elle n'y faillira pas !Jules Vallès (1832-1885)
Suivant mes prévisions, pendant la nuit, une nouvelle tranche d'un mètre fut enlevée à l'immense alvéole.Jules Verne (1828-1905)
Shackerley n'ignoroit rien des phénomènes qu'on peut connoître ici-bas ; mais il s'attendoit à pouvoir se porter au moins à califourchon sur la tranche de cet anneau.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Je n'en citerai qu'un : libérer la réserve sur la seconde tranche de 1 500 euros par député par mois.Europarl
Ils mangèrent une tranche de saumon fumé et s'enroulèrent dans une robe de bison pour passer la nuit au lieu où ils avaient fait halte.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Comment peut-il être impossible de dépenser 4 écus de plus par tranche de 10 000 ?Europarl
Je soutiens l'augmentation de l'indemnité de secrétariat, pour chaque tranche, et je pense qu'elle se justifie pleinement.Europarl
Aujourd'hui, les hommes jeunes, disposent d'un haut degré de formation et une rémunération forte sont de toute évidence surreprésentés dans la tranche de population qui maîtrise la technologie de l'information.Europarl
Il s'agit, avant tout, d'un homme, d'importance énorme, j'allais dire unique, qui, dans les choses décisives, tranche, selon son humeur et son tempérament variable.Jules Michelet (1798-1874)
Il acheta un beau fromage de buffle, blanc et dur comme le marbre, en coupa une longue tranche et dîna du meilleur appétit.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Ce qui le caractérise, c'est le type qui tranche le plus vivement sur ses prédécesseurs.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Celui-ci a programmé et se charge de la mise en œuvre de la première tranche de 46 millions d'euros pour l'aide à la reconstruction.Europarl
Il avait quitté la page où il trottinait, il n'était ni sur la tranche ni sur la couverture.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Effectivement, peu après le capitaine prenait la dernière tranche, et je le surpris regardant s'il n'en restait pas ou si on n'en faisait pas d'autres ; ce que j'ordonnai à l'instant.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Ils se sont un peu racornis, mais il suffit d'enlever la tranche superficielle pour retrouver la viande fraîche.René Bazin (1853-1932)
Quant à leur situation d'abord, elles sont construites de préférence, mais non toujours cependant, au bas des rayons ou sur leur tranche latérale.Jean Pérez (1833-1914)
Ceci se vérifie pour tous les groupes d'âge à l'exception de la tranche 16-18 ans.Europarl
À peine 18 % de la population européenne de la tranche 65-74 ans utilisent l'internet, par rapport à 60 % de la population globale.Europarl
Cette proposition clarifie les problèmes à résoudre et suggère que ce soit la plénière qui tranche, sur la base du règlement en vigueur.Europarl
Afficher toutRéduire

Exemples de « tranché »

Vous le voyez, mon ami, il n'y avait rien de marqué, rien de bien tranché dans mon caractère.Eugène Sue (1804-1857)
J'étais à ses yeux un être supérieur qui avait d'un mot tranché toutes ses irrésolutions.George Sand (1804-1876)
Le bleu tranché de ses yeux paraissait plus brillant sous ses longs cils d'or mat tirant sur l'argent.George Sand (1804-1876)
Entre les deux moitiés de la colline il n'y a d'autre vallée que le cours étroit de la rivière ; cela semble tranché de main d'homme.Paul Féval (1816-1887)
Nous avions envisagé la majorité des membres, mais nous avons finalement tranché en faveur des membres titulaires.Europarl
A côté d'eux, veilleur épouvantable, la moitié d'un homme est debout : un homme coupé, tranché en deux depuis le crâne jusqu'au bassin, est appuyé, droit, sur la paroi de terre.Henri Barbusse (1873-1935)
Je dois être heureuse que vous ayez tranché en place publique la tête de mon aïeul, afin de vous être reconnaissante aujourd'hui du bien fait par vous à ma mère.Léon Gozlan (1803-1866)
La question de la fiscalité sur la vidéo, sur le disque, comme vous avez tranché la question de la fiscalité sur le livre, doit être clairement être posée.Europarl
Il prend beaucoup de temps et il n'est pas tranché à ce jour, après parfois plusieurs mois de discussions.Europarl
Ce nœud peut être tranché ou dénoué : il est tranché par les révolutions ; il est dénoué par le suffrage universel.Victor Hugo (1802-1885)
En deux ou trois coups, le tronc fut tranché, et l'arbre roula du haut du rocher jusque dans la mer avec un son lugubre et sourd.Théophile Gautier (1811-1872)
Je me sentais misérable, tel un arbre qu'on a scié au ras de terre et tranché.Romain Rolland (1866-1944)
Ce qui donna à l'autre facilité de redoubler de telle force et de telle roideur que, cette fois, le jarret fut tranché, et la jambe pendait...Jules Michelet (1798-1874)
Aucun élément tranché ne montre que la dissociation totale des structures de propriété conduira automatiquement à un investissement accru et à une amélioration des performances du réseau.Europarl
Dans toute une série de domaines, nous avons pu prendre des décisions, tranché des questions difficiles et approuvé des actes législatifs.Europarl
Il obéit, mais il ne voulut pas partir avant d'avoir tranché sans pitié les têtes des trois bédouins qui respiraient encore.George Sand (1804-1876)
Chaque cause y était personnifiée par ce qu'un parti avait de plus haut ou de plus tranché.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Vous l'avez, ce me semble, tranché bien court et clos en peu de mots beaucoup de besogne.Jean Héroard (1551-1628)
Premièrement, il existe encore un certain nombre d'aspects de moindre importance, sur lesquels la commission des budgets n'a pas tranché et pour lesquels nous voudrions une décision ferme et définitive.Europarl
Abandonner son pays, abandonner son nom, c'est plus sérieux qu'on ne pense quand cela devient une réalité pressante, et qu'il faut avant une heure avoir tranché la question pour jamais.Pierre Loti (1850-1923)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRENCHE » s. f.

Roüelle, morceau de chair qu'on couppe, qu'on detache avec le trenchant d'un couteau, d'un rasoir. Les Chirurgiens couppent souvent des trenches de chair aux malades qu'ils pensent. Une trenche de jambon, de pasté. Il a couppé cette esclanche par trenches. On couppe des pommes par menuës trenches pour en faire du syrop. On dit à la boucherie, une trenche de boeuf : c'est la même partie qu'on appelle aux veaux la roüelle, qui est fort charnuë, & qui fait le gras de la cuisse. Entre les trenches de boeuf, il y a les trenches maigres, & les trenches grasses. Celles-cy font deux parties, la trenche à l'os, & la trenche au petit os.
 
TRENCHE, est aussi un coin ou ciseau dont se servent les Ouvriers en fer pour le fendre, quand il est chaud ; & tranchet est son diminutif.
 
TRENCHE, se dit chez les Libraires de l'endroit du livre par où il a esté rogné sur la presse ; & c'est alors qu'on le rougit, qu'on le dore, qu'on le marbre sur trenche, c'est à dire, sur l'extremité des feuillets.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020